Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA33008550 inclus dans Village réalisé en 2012

Fiche

VocablesSaint-Pierre
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive droite)
AdresseCommune : Gauriac
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 1820 A 867 ; 2019 AI 204

L’église Saint-Pierre semble avoir été construite au 12e siècle, mais la paroisse n'est pas mentionnée avant le 13e siècle ; l'édifice a ensuite connu plusieurs modifications du 17e au 18e siècle. Suite à des dommages qui sembleraient avoir été causés par un incendie, des travaux de réédification sont effectués du 10 août 1767 au 1er août 1768 par Jean Canau [ou Cassau], qui indique que l’église a été "réédifiée, quarelée, vitrée, assortie de trois lembris et augmentée de deux bas-cotez". Pendant la même période, sont construits la façade et le clocher de l'église. L’ameublement de l'église est probablement renouvelé à la suite de ces travaux, puisque dans les années 1770, une statue de la Vierge (Pietà conservée dans l'église), venue d’Espagne, aurait été offerte par un certain Christophe Querrut.

Le plan cadastral de 1820 montre l'édifice selon ses dispositions de l'époque, avec son chevet à abside polygonale, son transept et ses chapelles latérales, et entourée de son cimetière. De nouveaux travaux sont effectués au 19e siècle : le paiement de la nouvelle couverture date de 1832. Une restauration importante intervient dans les années 1880, portant notamment sur le clocher, restauré en 1886 d'après un projet de 1884 de l'architecte bordelais Jacques Valleton ; les sacristies qui encadrent le chevet datent également de cette période, de même que le décor peint intérieur, dû à René Louis Gustave Vincent. Les noms de l'architecte et du peintre décorateur figurent dans un cartouche ornant la voûte de la nef. D'autres noms sont également mentionnés sur la voûte, ceux des fabriciens, du curé (accompagné de la date 1886) et des maires qui ont contribué aux travaux de l'église. Les verrières sont signées de l'atelier bordelais de G. P. Dagrand et datées entre 1887 et 1892. Le vitrail de la tribune est signé du peintre-verrier bordelais Louis Hutrel.

Des travaux de rénovation et de restauration, notamment des peintures murales, ont été réalisés dans les années 2010.

Période(s)Principale : 12e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Valleton Jacques
Valleton Jacques (1841 - 1916)

Architecte bordelais, "élève" de l'architecte Paul Abadie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source, signature
Auteur : Vincent René Louis Gustave peintre attribution par source
Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature
Auteur : Hutrel Louis
Hutrel Louis

Peintre-verrier bordelais actif vers 1860-1870.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature

L’église se trouve en bordure d'une terrasse intermédiaire sur le versant nord d'un coteau.

De plan en croix latine, elle comporte des bas-côtés et un chevet constitué d’une abside à sept pans. Deux petites sacristies sont placées de chaque côté de l’abside. La façade occidentale est percée d'une porte et d'une fenêtre à encadrements moulurés. Elles sont inscrites dans un avant-corps souligné de jambes à bossage avec entablement et fronton triangulaire. La tour de clocher de plan carré est encadrée en partie base de volutes et ornée d'une table décorative. Elle est percée d'une fenêtre en arc brisé avec abat-vent sur lequel est fixée l'horloge. Une corniche débordante sert de base à un niveau orné de tables décoratives et cantonné de pots à feu. La couverture en pierre du clocher présente des pans concaves et est surmontée d'une croix en pierre.

L'intérieur de l'église s'organise selon une nef principale voûtée en berceau à lunettes reposant sur les piliers carrés des arcades. Encadrée de deux bas-côtés voutés d'arêtes, elle est composée de deux travées, complétée de la croisée des transepts, d'une travée de chœur et de l'abside. De part et d'autre du porche de la tour de clocher se trouvent au sud un escalier menant à la tribune puis au clocher, au nord les fonts baptismaux.

Le décor peint homogène est particulièrement riche : armes pontificales, symboles eucharistiques, monogrammes de la Vierge, de saint Joseph et de saint Pierre.

Murscalcaire pierre de taille
moellon enduit
Toittuile creuse
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte en berceau, à lunettes
cul-de-four
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
croupe polygonale
appentis
flèche en maçonnerie
État de conservationrestauré
Techniquesmaçonnerie
Représentationsfronton
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde, E suppl. 2469 à : registres des baptêmes, mariages, et sépultures de l'église Saint-Pierre de Gauriac

    -12 juillet 1678 : inhumation de Françoise de Lacouture, docteur en théologie, dans la chapelle Notre-Dame.

    -12 juin 1716 : inhumation de Bernard Chenaut, archiprêtre, curé de la paroisse.

    -23 juillet 1731 : inhumation de Jean-Joseph Duverdier d'Aubusson, archiprêtre de Bourg, curé de Gauriac et de La Ruscade et Cavignac, ses annexes.

    -30 août 1757 : inhumation de Corneille O'Cahan, docteur en théologie, ancien archiprêtre de Bourg, curé de Gauriac, La Ruscade et Cavignac, ses annexes, ancien vicaire forain.

    -"Les réparations extraordinaires et agrandissement de la présente église se sont commencé le 10 août 1767, Jean Canau, adjudicataire".

    -1er août 1768 : Bénédiction de l'Eglise, laquelle a été "réédifiée, quarrelée, vitrée, assortie de trois lembris et augmentée de deux bas-cotez"

    -Sur le feuillet de garde se trouve un dessin représentant la "façade de l'église et du clocher de St Pierre, présente paroisse de Gauriac, commencée en 1767, achevée en 1769".

    -15 janvier 1773 : inhumation du sonneur de cloches, "sous l'escalier de la tribune".

    -26 mars 1774 : Bénédiction de la statue de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs "placée dans la chapelle destinée à sa vénération... Il y avoit deux ans que le sieur Christophe Querrut, de son pieux et propre mouvement, faisoit préparer et destiner pour notre église la statue de la Vierge, qui nous est parvenue d'Espagne par la barque du sieur capitaine But, de Plassac ; nous eussions ajouté à la chapelle des nouveaux et plus précieux ornements, mais la reconstruction et agrandissement de l'église, ainsi que de la maison currialle, qu'il nous a fallu rebâtir, ont absorbé nos épargnes ; nous espérons que le zèle de nos successeurs remplira nos voeux".

    AD Gironde, 2 O 1755. Horloge du clocher achetée en 1921 à Guignan, horloger mécanicien à Bordeaux.

    En 1860, un tableau figurant "Les pèlerins d’Emmaüs" est offert à l'église par Peyret.

    Archives communales, registre des délibérations, 1882-1912.

    -Lecture délibération conseil de fabrique concernant plans et devis de Valleton architecte relatif aux travaux de restauration de l'église ; 19550 frcs, 24 juillet 1884.

    -Protestation des héritiers de Mlle Astruc contre l'exécution d'un legs : "dépenses de luxe faites pour la décoration de l'église", 21 mai 1893.

  • Inventaire sommaire du mobilier et du décor

    Inscriptions peintes sur la voûte :

    Nef :

    - J. Valleton architecte - G. Vincent et Fils peintres

    - A. Buard ; J. Bichon ; D. Sou ; C. Mangin ; A. Barreyre - Fabriciens

    - V. Déjean : curé - 1886- J. Largeteau ; M. Landard - Maires

    Chœur :

    TU ES / PETRUS / ET SUPER / HANC PETRAM ; AEDI / FICABO / ECCLEISAM / MEAM (Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; évangile de Saint-Matthieu).

    Verrières :

    -bas-côté sud :

    Christ et Marie-Madeleine : MADELEINE - 1892

    Fuite en Egypte : M. B. - 1892

    -bras sud du transept :

    Présentation de la Vierge au Temple : DON / DE LA FAMILLE / M. SOU / 1887 ; G. P. DAGRAND Bx 1887

    -bas-côté nord :

    Saint-Etienne : M.L ; D. 1891 ; G. P. DAGRANT Bx 1891

    La Visitation : Mr et Mme PASTOUREAU / 1892 ; G. P. DAGRANT Bordeaux

    -bras nord du transept :

    Jésus charpentier, Joseph, Marie : A. P. / EX VOTO / 1887

    -Chœur : verrière avec monogramme SP (saint Pierre) ; saint Pierre (SANCTUS PETRUS)

    -Tribune : L'ASCENSION - DON / DE M. / CAILLEUX / MAIRE ; signature peintre-verrier : Hutrel

    Mobilier :

    Bas-côté sud : confessionnal avec ancres.

    Nef : Chaire à prêcher : saint-Pierre et noms des Père de l’Église : Sus JOANNES CHRISOSTOMUS, Sus GREGORIUS MANUS, Sus AMBROSIUS.

    Autel du chœur : signé V. LAMBINET / Bordeaux / 1883

    Toile peinte : copie du Souper à Emmaüs de Titien : cartouche : DONNE PAR L'EMPEREUR 1860.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Commission départementale des Monuments historiques : architecture religieuse (1839-1906). Travaux de restauration et d'entretien.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : 156 T2 A
  • Église Saint-Pierre : travaux concernant la façade et le clocher de l'église, 1767-1769.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : E suppl. 3478
  • Gauriac : Culte, église (1907-1940).

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : 2 O 1760
Périodiques
  • COUTURA Johel. « L'église de Gauriac ». Les Cahiers du Vitrezay, 1990, n° 74.

    p. 1-4

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Dezou Clara
Dezou Clara

Stagiaire dans le service en 2109.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Steimer Claire