Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin de Neuvicq-le-Château

Dossier IA17003141 réalisé en 1999

Fiche

L'église de Neuvicq-le-Château, en grande partie reconstruite au 15e siècle, garde assez peu de traces de son état primitif du 12e siècle, hormis sa façade et un pilier de la nef.

Cette édifice dédié à saint Martin, en forme de croix latine, possède des proportions massives. La façade occidentale, encadrée par des contreforts plats et terminée par un pignon arasé, conserve son parti originel assez austère. Au rez-de-chaussée, le portail est doté de trois voussures à claveaux nus, simplement entourées d'un cordon à pointes de diamant. Le chapiteaux des trois colonnes des piédroits sont juste ébauchés. Au-dessus la corniche à modillons s'interrompt pour laisser place à une baie centrale en arc brisé.

Le clocher carré est très volumineux par rapport à l'ensemble de l'édifice ; il est percé de deux baies en plein cintre par face. Le chevet plat présente un haut pignon triangulaire beaucoup plus élevé que la toiture qu'il précède.

A l'intérieur, la nef unique, petite et basse, est charpentée. Elle communique du côté sud par un arc gothique avec une chapelle seigneuriale voûtée d'ogives avec liernes. Seul un tronçon de colonne subsiste de l'église romane. A la croisée du transept, le clocher s'appuie sur quatre grands arcs gothiques. L'abside carrée est couverte d'une voûte d'ogives dont la clé est ornée d'armoiries : losangé d'argent et d'azur.

Vocablessaint Martin
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Neuvicq-le-Château
Cadastre : 1840 E 323 ; 2014 AB 79
Précisions

De l'église primitive construite au 12e siècle, il ne reste que le portail d'entrée ainsi qu'un pilier dans la nef. Elle fut détruite, puis reconstruite à la fin du 15e siècle (vers 1478), à la même époque que le château. Du 15e siècle, on note deux fenêtres gothiques et les vestiges d'une porte située du côté sud du transept et du choeur.

Dans une délibération du conseil municipal de 1738, il est fait mention de la cloche de l'église. Dans cette délibération il est dit : "le 5 mars 1738 a été bénite dans l'église de Neuvicq, la cloche de la dite église qui a eu le nom Paule. Bénédiction faite par M. Grimault curé de Sigogne délégué de M. Léon de Beaumont, évêque de Saintes, archiprêtre de Jarnac. Le parrain a été Messire Noël Bertrand de La Laurancie, Marquis de Neuvicq et de Charras et la marraine honorable dame Paule de Verrières de Liverna de Ballans".

En 1869, un don d'un drapeau tricolore a été fait par un habitant de la commune pour remplacer la croix qui se situait au sommet de l'église et qui avait été détruite par la foudre (délibération du conseil municipal de 1869). L'intérieur de l'église a été peint au début du 20e siècle. En septembre 1928, une souscription est faite pour la réparation de la voûte de l'église et la réfection de sa toiture (délibération du 19 septembre 1928).

Période(s)Principale : 12e siècle
Principale : 2e moitié 15e siècle

A l'extérieur, la façade occidentale est limitée par des contreforts plats montant jusqu'à la corniche ornée de billettes. Elle est percée par un portail à trois voussures entourées d'une archivolte à pointes de diamants et reposant sur des colonnes à chapiteaux de feuillages.

Cette église est en forme de croix latine. A droite, communiquant avec la nef par un arc gothique, se situe une chapelle seigneuriale voûtée d'ogives avec liernes. A la croisée du transept, le clocher s'appuie sur quatre grands arcs gothiques. La clé de voûte du choeur est ornée d'armoiries : losangé d'argent et d'azur.

L'autel du choeur et l'autel de l'abside gauche sont en bois. La chapelle seigneuriale est fermée par une grille en fer forgé, son autel est en pierre et en marbre. A l'intérieur se trouve un confessionnal en

menuiserie.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvertures
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1948/12/06
Précisions sur la protection

Eglise : inscription par arrêté du 6 décembre 1948.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registres des délibérations du conseil municipal. 1738-1935.

    Archives municipales, Neuvicq-le-Château
Bibliographie
  • Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime. Paris : Flohic, 2002.

    p. 445
  • Texier, Jean. Inventaire archéologique de l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély : canton de Matha. Saint-Jean d'Angély : Brisson, 1977.

    p. 18, 19.
  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge 1952-1961. T. 3, Saintes : Delavaud, 1959.

    p. 111
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Baudrit Guilaine - Moisdon Pascale