Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin de Chadenac

Dossier IA17037334 réalisé en 2014

Fiche

Par sa grande qualité d'exécution et l'abondance de la sculpture qui orne sa façade, l'église Saint-Martin est sans conteste un des joyaux de l'art roman de la Saintonge. Le décor du portail est un véritable sermon, invitant celui qui le franchit à veiller car il ne connaît "ni le moment ni l'heure".

L'église Saint-Martin de Chadenac apparaît en 1096 sur la liste des biens de l'abbaye de Charroux, en Poitou. Reconstruite au 12e siècle, elle comprend une nef, un transept et un chœur. L'église est remaniée aux 13e/14e siècles : la chapelle nord, qui s'élève à l'emplacement du transept nord, et le chœur à chevet plat sont repris et voûtés d'ogives. Ce même voûtement est choisi au 16e siècle pour couvrir la nouvelle chapelle édifiée à l'emplacement du transept sud.

Au 19e siècle, l'édifice subit plusieurs restaurations. En 1840, le clocher de la croisée du transept menace ruine et est abattu. Un nouveau clocher est reconstruit à l'extrémité ouest de la nef.

Plusieurs campagnes de travaux sont menés à la fin du 19e siècle et au 20e siècle. Les dernières ont tenté d'enrayer la maladie alvéolaire qui ronge la pierre.

De l'église romane subsistent donc la nef, sans sa voûte en berceau, et la façade. Soigneusement édifiées en pierres de taille, elles sont d'une grande qualité architecturale et décorative.

Les murs latéraux de la nef sont animés à l'extérieur par de hautes arcades en plein cintre montant jusqu'à la corniche. Les arcades orientales sont ornées de motifs géométriques et dotées aux angles de colonnettes. Chaque arcade encadre une baie en plein cintre. Au sud, les fenêtres sont flanquées de trois colonnettes.

Ce décor architectural se retrouve à l'intérieur, le recours aux colonnettes d'angle étant plus systématique. La nef est dépourvue de sculptures ; l'ornementation est portée par les chapiteaux de la croisée du transept, dernière partie de l'église romane.

La façade est l'élément roman le plus remarquable de l'église. Le rez-de-chaussée, où s'ouvre le portail encadré de deux arcades aveugles, présente un riche décor sculpté roman. Le deuxième niveau, orné d'une arcature aveugle, et le pignon ont été remaniés lors de la construction du clocher.

Le décor se concentre particulièrement sur les sept rouleaux (arcs) que compte la voussure du portail.

Sculptées en haut relief, les figures, aux formes équilibrées, épousent la courbe des arcs.

Autour de la Vierge, sculptée au centre des deux premiers arcs, sont représentés quatre personnages puis le combat des vertus et des vices. Sur le troisième arc prennent place quatre saints, celui de droite étant peut être Eutrope, l'évêque qui aurait évangélisé la Saintonge. Viennent ensuite des scènes de lutte entre dragons et hommes, la parabole des vierges sages et des vierges folles extraite de l'évangile de Matthieu, des dragons et des lions et, sur le dernier arc, des saints.

Les arcs retombent sur les colonnes des piédroits du portail dont les chapiteaux sont très endommagés. On y devine des feuillages, des luttes entre oiseaux et hommes..., sujets récurrents dans l'art roman.

Le thème général de ce portail est le combat du bien et du mal et la nécessité pour le chrétien de se préparer à la mort en suivant les enseignements de l'Église. C'est notamment le sens du combat des vertus et des vices ou de la parabole des vierges sages et folles dont la dernière phrase est explicite : Veillez donc, car vous ne savez ni le moment ni l'heure. Ces sujets sont également représentés en Saintonge à Aulnay, Corme-Royal, Fenioux, Pont-l'Abbé-d'Arnoult...

Le décor du portail est complété par celui des arcades latérales. À gauche de la façade, une arcade aveugle est couverte d'une voussure ornée de motifs géométriques. Elle abritait un saint dont il ne reste que les jambes foulant un dragon et, sur le faux-tympan, un homme combattant un lion. Ils illustrent vraisemblablement la lutte du bien et du mal. Sur les chapiteaux, la tête avalant une colonne, dont les cheveux dressés évoquent le diable, le personnage entre deux animaux tenus par une laisse, relèvent certainement de cette thématique.

À droite du portail, l'arcade aveugle abrite également un personnage sans torse ; sur le faux-tympan, deux personnages (des anges ?) s'inclinent. Les chapiteaux, très rongés, sont ornés de végétaux, de luttes entre des animaux... Le deuxième chapiteau gauche porte un Christ dans une mandorle entouré de deux anges. Sur le bandeau en retour de l'angle sud-ouest de la façade qui prolonge les chapiteaux sont représentées les saintes femmes au tombeau.

Une des particularités de l'église Saint-Martin est la présence, au-dessus du portail et des arcades latérales, de figures sculptées en haut relief. Celles de gauche représenteraient saint Georges et la princesse dont la robe aux manches évasées appartient à la mode de la seconde moitié du 12e siècle ; ils évoquent le récit légendaire de la délivrance par saint Georges d'une princesse prisonnière d'un dragon, allégorie de la délivrance de l'Église par la Foi.

Les statues de droite représentent le combat, relaté dans l'Apocalypse, de l'archange Michel et du dragon personnifiant le diable.

Deux quadrupèdes se dressant vers un troisième sculpté entre eux sont également représentés au-dessus de chaque arcade.

Vocablessaint Martin
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonPays de Haute-Saintonge - Pons
AdresseCommune : Chadenac
Adresse : Le bourg
Cadastre : 1813 c 272 ; 2012 D 20
Période(s)Principale : 12e siècle
Secondaire : limite 13e siècle 14e siècle
Secondaire : 16e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Murscalcaire moyen appareil
Toitardoise, tuile creuse
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementscharpente en bois apparente
voûte d'ogives
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
Techniquessculpture
ReprésentationsVierge Vierges sages et Vierges folles saint
Précision représentations

La façade de l'église porte l'essentiel du décor sculpté. Les sept rouleaux de la voussure du portail sont ornés, de l'arc interne vers l'arc externe : quatre personnages, combat des vertus et des vices, quatre saints, lutte entre des dragons et des hommes, parabole des vierges sages et des vierges folles, dragons et lions, saints. Les chapiteaux très érodes des colonnes sont ornés de feuillages, de luttes entre des hommes et des animaux.

L'arcade à gauche du portail abrite un saint foulant un dragon ; le faux tympan présente un combat entre un lion et un homme. L'arcade de droite

Inscription de la 5ème travée du mur sud de la nef : GV[I]LLE[L]M[US] DICTUS I.QV..DI CLERICUS S.R....NON FI....

Traduction : Guillaume dit... clerc... Datation : fin 12e siècle.

(R. Favreau, J. Michaud, E.-R. Labande, Corpus des inscriptions..., 1977, p. 86-87)

Aire d'étude : patrimoine roman (édifice étudié par Véronique Dujardin et Christine Sarrazin).

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH, 1883/08/11
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 11 août 1883.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Correspondance : état de conservation, demande de relevé (1883-1884) ; Restauration, répartition des dépenses (1890-1902) ; Protection des sculptures (1944) ; Travaux, financement (1907-1987).

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0081/017/0008 : doc : 0081/017/0069
  • Restauration de la façade ouest et drainage. Dossier Documentaire et des Ouvrages Exécutés. 1997/07. Ph. Oudin, Architecte en chef des Monuments Historiques.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 1997/024/0038. Doc n° : 00323.
  • Casier archéologique [documents établis par le service des Monuments historiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sur des édifices protégés ou destinés à l'être].

    4 p. : 26 fig., 1 plan, 5 élév. Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • Direction des Affaires Culturelles de Poitou-Charentes (Conservation régionale des Monuments historiques). Eglise Saint-Martin. Chadenac. Charente-Martime : dossier documentaire de protection.

    Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes, Conservation régionale des monuments historiques, Poitiers
Documents figurés
  • Eglise de Chadenac. Charente-Inférieure. Etat actuel. 1886. Henri Nodet. Ech. 1-100e ; éch. du détail de l'élévation de la façade méridionale 1-50e. 875 x 524 mm. Encre, lavis, aquarelle. Plan, coupe longitudinale, élévation de la façade sud, détail de l'élévation de la façade nord, détail de l'élévation de la façade méridionale, détail du bas-relief de la façade méridionale, deux chapiteaux de l'intérieur de l'église.

  • Eglise de Chadenac. Charente-Inférieure. Lithographie. Plan, coupe AB [choeur], coupe longitudinale, élévation de la façade sud, détail de l'élévation de la façade méridionale, figures du portail, détail du bas-relief de la façade méridionale, deux chapiteaux de l'intérieur de l'église. H. Nodet del.

    Bibliothèque nationale de France, Paris
  • Eglise de Chadenac. Intérieur. 1887. L'abbé L. Julien Laferrière Phot.

  • Elévation de la façade latérale. 1889. P. Corbineau. Papier ; Encre ; Lavis contrecollé.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/1001. Doc. n° : 036598.
  • Eglise de Chadenac. Charente-Inférieure. Etat actuel, façade principale. 1889. Corbineau, architecte à La Rochelle. Ech. 1-300e [le document saisi porte : 3-100e ?]. 604 x 775 mm. Encre, lavis.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/1001. Doc n° : 036597.
  • Plan de l'église en 1891 par A. Ballu, architecte en chef des Monuments historiques.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. Doc n° : 036472.
  • Disposition en projection horizontale du couronnement AB. Calque ; encre.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. Doc. n° : 080879
  • Coupe dans l'axe de la nef et du sanctuaire. 1907.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. N° doc. : 080880.
  • Coupe dans l'axe de la nef et du sanctuaire. 1907.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. N° doc. : 080880 (002).
  • Consolidation de l'abside et du transept nord. Plan. 1907.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. N° doc. : 080881.
  • Restauration de l'église. Détails d'un glacis. Détails des contreforts. 1907.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 0082/017/2003. Doc. : 080882.
Bibliographie
  • Avit, R. Le trésor de Saintonge. La Rochelle : Navarre, 1968.

    p. 156-161 : 3 ill.
  • Bercé, Françoise. Le premier concours des architectes en chef des Monuments historiques en 1893. Monuments historiques de la France, 1978, n° 3.

    p. 63, 65 : 1 fig. p. 62.
  • Bougnoteau, Florence. L'église Saint-Martin de Chadenac. Dir. M.-Th. Camus / Mémoire de maîtrise en histoire de l'art soutenu à l'université de Poitiers, 1994.

  • Camus, Marie-Thérèse, Carpentier, Elizabeth, Amelot, Jean-François. Sculpture romane du Poitou. Le temps des chefs d'oeuvre. Paris : Éditions A. et J. Picard, 2009.

    p. 83, 134, 424
  • Clouet, Jean. Un roman à clé : la statuaire religieuse du XIIe siècle en Saintonge. Première partie. II : dans l'Ancien Testament : les ascendants du Christ. III : épisodes divers de l'Ancien Testament. Bulletin de la société d'Etudes folkloriques du Centre-Ouest, t. 19, 1986.

    p. 680-683 : ill.
  • Clouet, Robert. Les oiseaux dans la statuaire romane saintongeaise. Bulletin de la société d'Etudes folkloriques du Centre-Ouest, t. 22, 1990.

    p. 113 : ill. 13 p. 114.
  • Colle, Jean-Robert. Les thèmes iconographiques dans l'art roman saintongeais. Bulletin de la société d'Etudes folkloriques du Centre-Ouest, t. 10, 1976.

    p. 225, 227, 229, 230, 231, 232, 234, 236, 238, 240, 241, 242, 243, 244, 245, 246.
  • Colle, Jean-Robert. Sites, animaux, plantes étranges. Bulletin de la société d'Etudes folkloriques du Centre-Ouest, t. 6, 1972.

    p. 395
  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge, tome I. - Saintes : Delavaud, 1952-1961.

    p. 160-161, pl. 71-72
  • Corbineau. Varia. Recueil de la commission des arts et monuments historiques de la Charente-Inférieure, t. 8, 1886.

    p. 386.
  • Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc, Poitou-Saintonge-Angoumois.

    p. 34-35 : 2 ill.
  • Crozet, René. L'art roman en Saintonge. Paris : Picard, 1971.

    p. 27, 28, 57, 103, 107, 108, 109, 110, 119, 121, 123, 124, 125-126, 127, 128, 133, 139, 140, 143, 146, 148, 149, 151, 152, 153, 154, 155, 164, 166, 168, 171 : 7 pl.
  • Daras, Charles. Les lions dans la symbolique romane en Angoumois. Bulletin monumental, t. 123, 1965.

    p. 120
  • Daras, Charles. Les représentations équestres de Constantin en Aquitaine. Archeologia, n° 32, janvier-février 1970.

    p. 20 : 1 ill.
  • Deschamps, Paul. Étude sur la renaissance de la sculpture en France à l'époque romane. Bulletin monumental, tome 84, 1925.

    p. 77
  • Deschamps, Paul. Le combat des vertus et des vices sur les portails romans de la Saintonge et du Poitou. Congrès archéologique de France, LXXIXe session, Angoulême, 1912. Paris, Caen, 1913.

    p. 311
  • Dubourg-Noves, Pierre. Aspects de l'art saintongeais. Archeologia, n° 27, mars-avril 1969.

    p. 78, 81 : 2 ill.
  • Eygun, François. Art des pays d'Ouest. Paris : Arthaud, 1965.

    p. 95, 96, 108, 115, 116, 122, 132.
  • Eygun, F., Dupont, J. Saintonge romane. Zodiaque, La Pierre qui Vire, 1970. (La nuit des temps, 33).

    p. 179-181.
  • Favreau, Robert ; Michaud, Jean ; Labande, Edmond-René [dir.]. Corpus des inscriptions de la France médiévale. T. I-3 : Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres. 1977.

    p. 86-87.
  • Gaborit, Michèle. Chadenac, église Saint-Martin. In : Lacoste, Jacques dir. La sculpture romane en Saintonge : l'imaginaire et la foi. Sans lieu : Ch. Pirot, 1998.

    p. 123-125
  • Gardelles, Jacques. La sculpture monumentale en Bordelais et en Bazadais à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècles. Bulletin monumental, t. 132, 1974.

    p. 36, 37.
  • Héliot, Pierre. Statues sous les retombées de doubleaux et d'ogives. Bulletin monumental, t. 120, 1962.

    p. 123.
  • Le Roux, Hubert. Figures équestres et personnages du nom de Constantin aux XIème et XIIème siècles. Bulletin de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 12, 1973-1974.

    p. 380, 380 bis, 392.
  • Lesson, René Primevère. La Saintonge illustrée, Rochefort : 1839-1843. (BOURDEAU, Etienne. Ill.)

    pl. 365, 366.
  • Lesson, René Primevère. La Saintonge illustrée : 1839-1843. [suivi de] Louis - Benjamin Auguin. La Saintonge pittoresque. Dessins. Ed. Jean Glénisson, Pascal Even, Jacques Daniel, Francette Joanne, Philippe Gautret - La Crèche : Geste éditions, 1999.

    p. 149 : ill. 365-366.
  • Milliat, Robert. Le Saint-Sépulcre en France (deux représentations monumentales en Charente). Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1958.

    1958, p. 12 ; 1959, p. 93 : 1 fig.
  • Nodet, Henri. Sur quelques églises romanes de la Charente-Inférieure. Bulletin monumental, t. 56, 1890.

    p. 365-372 : ill.
  • Pariset, François-Georges. Les églises de Chadenac et de Pérignac. Congrès archéologique de France tenu à La Rochelle, 114e session, 1956. Orléans, 1956.

    p. 245-256 : 3 ill.
  • Prin, Rémy. Aulnay d'ombre et de lumière, édition Bourdessoules, 2009.

    p. 185
  • Ranquet, Henri et F du. L'église de Saint-Estèphe. Bulletins et Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1940.

    p. 15-16.
  • Varia. Recueil de la commission des arts et monuments historiques de la Charente-Inférieure, t. 7, 1884.

    p. 169.
  • Questions. Réponses. Recueil de la commission des arts et monuments historiques de la Charente-Inférieure, t. 22, 1940. [au sujet d'une inscription]

    p. 86-87.
  • Sauvel, Tony. Les lions romans de Chadenac et ceux de Saint-Aubin d'Angers. Bulletin de la société des Antiquaires de l'Ouest, n° hors série, 1949.

    p. 47-50 : 1 ill.
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sarrazin Christine