Dossier IA40001534 | Réalisé par
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax nord
  • Commune Mées
  • Cadastre 2007 AE 129
  • Dénominations
    église paroissiale
  • Vocables
    Saint-Jean-Baptiste

L'ancienne église paroissiale n'est pas documentée. L'édifice actuel a été construit en 1865-1868 par Hippolyte Durand (1801-1882), alors architecte diocésain d'Auch et de Tarbes, associé à l'architecte bayonnais Hippolyte Guichenné, sur le modèle exact de l'église Saint-Jean-Baptiste de Rivière (réf. IA40001535), érigée en 1863 par les mêmes. L'église est bénite le 19 février 1868. Elle a été restaurée en 1990.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1868, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Durand Hippolyte
      Durand Hippolyte

      Né à Paris le 11 juillet 1801, mort à Paris le 8 ou 18 janvier 1882. Élève de Lebas et Vaudoyer à l'École des beaux-arts de Paris ; architecte du diocèse de Bayonne de 1848 à 1852, puis de ceux d'Auch et Tarbes. Parmi ses créations figurent le marché couvert de Saint-Germain-en-Laye (1832-1834), le château de Montecristo au Vésinet (édifié pour Alexandre Dumas en 1844-1847), la villa Eugénie à Biarritz (actuel hôtel du Palais, 1854-1855) et, dans le domaine religieux, la basilique de Lourdes (1862-1871) et plusieurs églises, dont Saint-Martin de Peyrehorade (1846-1857), Saint-Jacques de Tartas (1847-1856), Saint-André de Bayonne (1846-1869), Saint-Pierre de Soustons (1863-1867).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte
    • Auteur :
      Guichenné Hippolyte
      Guichenné Hippolyte

      Pierre Hippolyte Guichenné, né à Bayonne le 26 décembre 1796 (6 nivôse an V) ; architecte chargé de la cathédrale de Bayonne de 1845 à 1849, puis inspecteur des travaux du même édifice sous la direction d'Hippolyte Durand (1801-1882), architecte diocésain d'Auch et de Tarbes ; encore en activité en 1866, associé au même Durand. Fils de Jean-Baptiste Guichenné (1773-1828), architecte et entrepreneur de travaux publics, et de Jeanne Gracieuse Duhalde (1777-1805) ; demi-frère de Pierre Charles Guichenné (père de Pierre-Hippolyte Guichenné, député et conseiller général des Basses-Pyrénées). Marié à Rose Marie Idalie Duclaud, dont il eut deux enfants : Marie Pauline Coralie Guichenné (1829-ap. 1890), mariée le 11 novembre 1857 à Bayonne avec Pedro José Calasans Donato Gonzalez de Zorilla (1831-1886) ; et Martial-Félix Guichenné (1830-av. 1909).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte

L'édifice est bâti en moellon calcaire coquillé (pierre d'Angoulême), enduit et entièrement couvert d'ardoises. Le vaisseau unique à quatre travées est précédé d'un clocher-porche dans-œuvre, couvert d'une flèche octogonale et flanqué d'une chapelle baptismale au nord et de l'escalier de la tribune au sud. Le sanctuaire, adossé au pignon couvert de la nef, est constitué d'une travée droite de chœur et d'une abside à trois pans, épaulées par deux sacristies. L'ensemble est couvert de fausses voûtes d'ogives retombant sur des pilastres dans la nef et sur des colonnettes adossées dans le chœur. Toutes les baies sont en arc brisé. L'ensemble des élévations est raidi par des contreforts talutés. Les chapiteaux et culots intérieurs ont reçu un décor sculpté.

  • Murs
    • calcaire
    • enduit
    • moellon
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvrements
    • fausse voûte d'ogives
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • flèche polygonale
    • croupe polygonale
    • pignon couvert
    • pignon découvert
  • Techniques
    • vitrail
    • sculpture
    • peinture
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Monographie paroissiale, par le curé Darribère, vers 1887-1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, presbytère, cimetière, 1836-1931.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1256
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 12 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 212/6

Bibliographie

  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    Capbreton, 1972, t. III, p. 211-213
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel