Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jacques du Cher à Chambon

Dossier IA17037336 réalisé en 2014

Séparée du cimetière par une route, l'église Saint-Jacques s'élève en plein champ, à environ 500 m au sud-ouest du hameau du Cher. Dans le paysage plat, ses hauts volumes surprennent. Ils correspondent en fait à la partie orientale d'un édifice roman plus grand et moins élevé.

L'origine de la construction au 12e siècle est vraisemblablement due à l'abbaye royale de Saint-Jean-d'Angély, qui reçoit le Cher vers 1098. La guerre de Cent Ans entraîne la destruction de la partie occidentale de l'église, plus étroite que l'édifice actuel. Les deux travées qui subsistent sont surhaussés vraisemblablement au moment des guerres de Religion. Puis, des travaux sont menés au 19e siècle pour consolider le bâtiment en très mauvais état ; la façade occidentale et son clocher-mur sont notamment complètement rebâtis avec le réemploi d'un portail roman.

Le plan de cet édifice est un rectangle de 13 m sur 9 m, à deux travées, construit en belle pierre de taille. Les murs latéraux son étayés de puissants contreforts et au-dessus de la corniche à modillons, sculptés au sud, règne un mur édifié entre le 15e et le 17e siècle pour former une salle haute au-dessus des voûtes. Le chevet plat présente une grande baie gothique en arc brisé, murée dans ses deux-tiers inférieurs. Cette partie de l'édifice qui pourrait remonter à la seconde moitié du 12e siècle constituait le choeur de l'église primitive. La façade est précédée d'un escalier d'accès à la salle haute aménagée sur un massif qui subsiste d'une nef plus étroite, antérieure à la construction du choeur, dont les murs semblent avoir été étayés par des colonnes engagées, dont l'une est encore en place.

A l'intérieur, l'église a conservé son voûtement d'origine en berceau brisé, raidi en son milieu par un doubleau chanfreiné retombant sur des colonnes engagées à chapiteaux ornés de lions et d'humains. Un retable du 18e siècle à ailerons est plaqué contre le mur oriental.

Vocablessaint Jacques
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonPays d'Aunis - Aigrefeuille-d'Aunis
AdresseCommune : Chambon
Lieu-dit : le Cher
Cadastre : 2014 OD 893
Période(s)Principale : 12e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 19e siècle
Techniquessculpture
Représentationsornement figuré, homme ornement végétal, feuille ornement animal, lion ornement géométrique, pointe de diamant
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1996/10/28
Précisions sur la protection

Eglise (cad. D 893) ; sol de la parcelle D 894 pouvant recéler des vestiges archéologiques : inscription par arrêté du 28 octobre 1996.

Références documentaires

Bibliographie
  • Blomme, Yves. Les églises d'Aunis. Saint-Jean-d'Angély : Editions Bordessoules, 1993.

    p. 48-50
  • Chambon ; l'église du Cher : dossier documentaire / Conservation régionale des Monuments historiques (Poitiers) ; réd. Yannick Comte. - Poitiers : C.R.M.H., 1996.

  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge. Saintes : Delavaud, 1952-1961.

    p. 54
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Moisdon Pascale