Dossier IA40001577 | Réalisé par
Église paroissiale Saint-Georges
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
  • Commune Saint-Geours-d'Auribat
  • Cadastre 2014 C 360

L'ancienne église Saint-Georges, située au milieu du cimetière, est mal connue. L'édifice, qualifié de "lourd, sans grâce et dégradé par les injures des siècles" dans la monographie paroissiale de 1890, fut remplacé en 1868-1872, après l'abandon d'un premier projet de restauration, par l'église actuelle, érigée au centre du bourg par l'entrepreneur Jules Charpentier sur des plans de l'architecte départemental Alexandre Ozanne.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1868, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Ozanne Alexandre
      Ozanne Alexandre

      Né à Bonneboscq (Calvados) le 21 novembre 1828, mort à Dax le 18 novembre 1888 et inhumé au cimetière Saint-Pierre de cette ville. Ingénieur civil, architecte départemental des Landes de 1859 à 1879. Fils de Célestin Ozanne (1797-1870) et de Florentine Prévost (1805-1881) ; marié en premières noces, le 28 avril 1857 à Bordeaux, avec Jeanne Mathilde Brousse († Bordeaux 17 juillet 1858) ; marié en secondes noces, le 25 février 1862 à Dax, avec Anne Clary Mène (née à Dax le 12 avril 1831), fille de Pierre Paul Mène (1792-1866), notaire, et de Marie Amélie Bonnecaze (1797-1877) . Il eut du premier lit une fille, Jeanne (1858), du second lit deux autres filles, Marie Amélie Célestine (1863), épouse en 1890 d'Eugène Louis Joseph Deschamps, sous-commissaire de la Marine, et Joséphine Anne Marguerite (1864).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte départemental
    • Auteur : entrepreneur attribution par source

Édifice de style néogothique non orienté (chevet à l'ouest), à vaisseau unique de trois travées, précédé par un clocher-porche hors œuvre flanqué de deux tourelles d'escalier octogonales. La nef est flanquée de deux chapelles carrées et prolongée par un chœur composé d'une travée droite et d'une abside à trois pans, épaulé par deux sacristies carrées. L'ensemble est voûté de croisées d'ogives retombant sur des demi-colonnettes à chapiteau feuillagé (nef, chœur, chapelles) ou sur des culots (porche). L'édifice est construit essentiellement en moellon calcaire enduit, la pierre de taille étant réservée aux deux tourelles d'escalier, aux chaînes d'angle et aux contreforts talutés qui raidissent clocher, nef et chevet. La couverture est entièrement en tuiles creuses à l'exception de celle des tourelles d'escalier, en pierre : petit toit en pavillon pour le clocher (remplaçant une flèche), toit à longs pans pour la nef, butant sur le pignon découvert du chœur, croupe polygonale pour celui-ci, toits en appentis avec pignon découvert pour les chapelles.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
    • calcaire pierre de taille enduit
  • Toits
    tuile plate mécanique, pierre en couverture
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvrements
    • fausse voûte d'ogives
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe polygonale
    • toit en pavillon
    • appentis
    • pignon découvert
  • Techniques
    • vitrail
    • sculpture
    • peinture
  • Représentations
    • feuille
  • Précision représentations

    Chapiteaux à enroulements feuillagés.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Monographie paroissiale de Saint-Geours-d'Auribat, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
  • Église, presbytère, cimetière (1816-1839).

    Archives départementales des Landes : 2 O 1797
  • État des revenus des fabriques extérieures et intérieures en 1808 (1809).

    Archives départementales des Landes : 70 V 311/4
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

  • Dons et legs à la fabrique (1839-1884) : Pierre Vanoosterom et Jeanne Fillon Labat (1839-1846), Jean Lorreyte (1856-1857), Justine Larrède (1870-1884).

    Archives départementales des Landes : 70 V 311/8
  • Registre des comptes de la fabrique de l'église Saint-Georges (1830-1859).

    Archives paroissiales, Saint-Geours-d'Auribat
  • Registre des délibérations du conseil de fabrique de l'église Saint-Georges (1825-1856).

    Archives paroissiales, Saint-Geours-d'Auribat
  • Budget de la fabrique de l'église Saint-Georges (1886, 1888, 1895-1907).

    Archives paroissiales, Saint-Geours-d'Auribat
  • Documents divers (1843-1895).

    Archives paroissiales, Saint-Geours-d'Auribat

Bibliographie

  • Le Second Empire, essor des Landes, 1852-1870. Catalogue d'exposition, Mont-de-Marsan, 1980-1981.

Annexes

  • Extraits de documents concernant l'église Saint-Georges (Archives paroissiales, Saint-Geours-d'Auribat)
  • Extrait de la monographie paroissiale de Saint-Geours-d'Auribat, vers 1890
Date d'enquête 2013 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel