Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Barthélemy

Dossier IA23003081 réalisé en 2011

Fiche

VocablesSaint-Barthélemy
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonLimousin - Saint-Sulpice-les-Champs
AdresseCommune : Ars
Cadastre : 2011 ZI 43

Église romane partiellement reconstruite au 14e siècle, avec addition d'une chapelle au 15e siècle. Nef à chevet plat, chapelle au nord, clocher à l'extrémité ouest de la nef. Les trois premières travées sont voûtées en berceau brisé, avec doubleaux retombant sur des colonnes engagées à chapiteaux épannelés (12e siècle). La quatrième travée et le chœur sont voûtés d'ogives avec liernes. Retombée sur des faisceaux de trois colonnettes à chapiteaux polygonaux ornés de deux rangs de crochets. Les faisceaux sont reçus par des culots à masques humains (14e siècle). La chapelle seigneuriale se compose d'une travée voûtée d'ogives à liernes avec retombée sur colonnettes à chapiteaux polygonaux ornés de feuillages (15e siècle). La façade sud est percée d'un portail en arc brisé à trois ressauts, avec archivolte garnie de boudins retombant sur des colonnettes à chapiteaux ornés de crochets (12e siècle). Le fronton triangulaire du chevet est accosté à chaque extrémité d'ornements qui ont dû être ajoutés au 17e siècle.

Période(s)Principale : 12e siècle
Principale : 14e siècle
Secondaire : 15e siècle
Secondaire : 17e siècle

Nef à chevet plat, chapelle au nord, clocher à l'extrémité ouest de la nef. Les trois premières travées sont voûtées en berceau brisé, avec doubleaux retombant sur des colonnes engagées à chapiteaux épannelés (12e siècle). La quatrième travée et le chœur sont voûtés d'ogives avec liernes. Retombée sur des faisceaux de trois colonnettes à chapiteaux polygonaux ornés de deux rangs de crochets. Les faisceaux sont reçus par des culots à masques humains (14e siècle). La chapelle seigneuriale se compose d'une travée voûtée d'ogives à liernes avec retombée sur colonnettes à chapiteaux polygonaux ornés de feuillages (15e siècle). La façade sud est percée d'un portail en arc brisé à trois ressauts, avec archivolte garnie de boudins retombant sur des colonnettes à chapiteaux ornés de crochets (12e siècle). Le fronton triangulaire du chevet est accosté à chaque extrémité d'ornements qui ont dû être ajoutés au 17e siècle.

Mursgranite
Toitardoise, tuile
Plansplan rectangulaire régulier
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH, 1983/03/21
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques - Monuments Historiques - Casenove Stéphanie
Casenove Stéphanie

Stagiaire puis vacataire au SRI Limousin 2010-2011. Chercheur au SRI sites de Limoges et Poitiers depuis 2019.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.