Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays de Haute-Saintonge - Archiac
  • Commune Neulles
  • Cadastre 2014 OA 163
  • Dénominations
    église paroissiale
  • Vocables
    Notre-Dame de l'Assomption

L'église de Neulles, en bordure orientale du bourg, présente une façade occidentale de belles proportions, dont la composition s'inscrit dans la tradition romane saintongeaise, tandis que son choeur offre d'intéressants caractères gothiques.

L'église, placée sous le vocable de Notre-Dame-de-l'Assomption, semble avoir été bâtie entre le 11e siècle pour la nef, le 12e siècle pour la façade occidentale, et la limite des 12e et 13e siècles pour le choeur. Au 14e siècle, une chapelle a été édifiée au côté nord de la nef. Des travaux de restauration, réalisés aux 19e et 20e siècles, ont concerné le clocher, les voûtes, la couverture et la façade occidentale.

La nef, partie la plus ancienne de l'édifice, est édifiée en moellons assisés, tandis que la façade et le choeur sont appareillés en pierre de taille. La façade est la partie la plus remarquable de cet édifice. Elle est délimitée par deux contreforts entre lesquels s'ouvre dans un profond ébrasement un portail unique doté de quatre voussures sans décor. Au-dessus court une corniche à modillons et métopes sculptés sur laquelle repose neuf arcades, dans une composition similaire à celle de la façade de l'église d'Usseau à Marignac. La disposition actuelle du pignon accueillant une cloche dans un campanile ajouré n'était peut-être pas celle des origines, puisque il est vraisemblable que la travée plus étroite de la nef supportait un clocher.

Le mur oriental du choeur, du début de la période gothique, est percé d'un triplet sommé d'un demi-oculus. Un chevet plat percée de trois baies est une disposition assez commune, mais la présence du demi-oculus est plus exceptionnelle. Les murs de la nef sont éclairés par de petites baies percées entre des contreforts plats terminés en glacis.

A l'intérieur, la nef est plafonnée, tandis que le choeur est voûté sur croisée d'ogives dont la clé est dotée d'une belle ornementation.

Cet édifice du diocèse de Saintes remonte au 11e siècle. La façade plaquée à l'ouest date du 12e siècle. Reconstruction du choeur surélevé et voûté fin 12e-début 13e siècle. Au 14e siècle, agrandissement de la nef par la construction d'une chapelle sur le côté nord. En 1780, cloche en bronze fondue par Gansbeigen.

  • Période(s)
    • Principale : 11e siècle , (incertitude)
    • Principale : 12e siècle
    • Principale : limite 12e siècle 13e siècle
    • Principale : 14e siècle
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Protections
    inscrit MH, 2000/12/05
  • Précisions sur la protection

    Eglise (cad. A 163) : inscription par arrêté du 5 décembre 2000.

Documents d'archives

  • L'église de Neulles : dossier documentaire / Conservation régionale des Monuments historiques (Poitiers) ; réd. Brigitte Montagne. - Poitiers : C.R.M.H., 1999.

    Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes, Conservation régionale des monuments historiques, Poitiers

Bibliographie

  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge, tome V. - Saintes : Delavaud, 1961.

    p. 101-102
  • Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc, Poitou-Saintonge-Angoumois.

    p. 114
  • Gaborit, Germain. Inventaire archéologique de l'arrondissement de Jonzac. Angoulême, 1950.

    p. 72
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2014
Articulation des dossiers