Dossier d’œuvre architecture IA17039545 | Réalisé par
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vals de Saintonge Communauté
Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
  • Commune Puy-du-Lac
  • Lieu-dit Puy du Lac
  • Cadastre 1838 A7 19  ; 2007 OA 644

L'église de Puy-du-Lac, datant du 12e siècle, présente un mélange de style roman (baies en pleins cintres du chevet) et gothique (baies en arcs brisés des façades ouest et nord).

Dans une lettre du maire de la commune, adressée au sous-préfet en 1822, il est dit que l'église est en très mauvais état, et de surcroît qu'elle n'est pas fréquentée par les habitants de Puy du Lac. En 1823, une demande de démolition de l'église est faite auprès du sous-préfet, lequel répondra que seul le maire possède le droit de faire démolir l'église (annexes 1, 2 et 3). Dans une délibération du conseil municipal de décembre 1828, il est fait mention d'une demande de travaux concernant l'église. Ceux-ci consistent à faire boucher les crevasses des murs et des piliers qui la soutiennent, de faire crépir les murs intérieurs et extérieurs, et de les faire couvrir avec de la tuile.

Dans un rapport de l'agent des travaux d'arts de l'arrondissement de Rochefort, de février 1829 (annexe 4), il apparaît que l'église a besoin de beaucoup plus de travaux que prévu, et que la somme pour les réparations est très élevée. Le rapport propose alors de faire les travaux demandés par le conseil municipal en décembre 1828, et que ceux-ci seront suffisants pour le maintien de l'église. Dans ce même rapport, il est dit que l'escalier de la maison accolée au mur sud de l'église se situe dans le clocher, et que pour sonner la cloche il faut passer dans cette maison.

En 1833, d'après une lettre du maire au sous-préfet, l'église de Puy-du-Lac serait sans couverture, et en 1857, ce dernier propose de transporter l'église à la Jarrie, ce que les membres du conseil municipal rejetèrent à l'unanimité. L'église, qui malgré de nombreuses demandes n'a pas été démolie, a été restaurée en 1880, par les habitants de la commune. D'abord église paroissiale, elle devient chapelle en 1970. Des travaux d'entretien et la restauration des bancs de l'église ont été réalisés en 1998 (bulletin municipal n° 10).

  • Période(s)
    • Principale : 12e siècle
    • Principale : 19e siècle

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Puy-du-Lac est située le long de la route de Tonnay-Boutonne à Rochefort, en bordure de rue. Elle est percée à l'ouest d'un portail surmonté d'un arc brisé en relief, et au-dessus se distingue une baie bouchée en ogive, le tout surplombé d'une croix.

La face nord est percée de trois petites fenêtres en arcs brisés et d'une plus grande en plein cintre. Le chevet est doté, quant à lui, d'une haute baie également en arc brisé. Cette dernière est divisée en deux par un meneau vertical portant deux arcs brisés et au-dessus une rosace.

Chaque façade s'appuie sur des contreforts carrés en pierre de taille.

Le clocher est accolé à la façade sud, et est couvert d'un toit en pavillon et tuile creuse. Ce dernier est orné de colonnettes à chapiteaux, d'une corniche soutenue par des modillons simples, et d'une baie en arc brisé côté ouest.

À l'intérieur, la nef est séparée du choeur par un arceau reposant sur des colonnes. Les voûtes gothiques de ce dernier ont disparu, mais il subsiste encore une partie de leur support. Les colonnes intérieures ont des chapiteaux romans. Un (du côté nord) présente un personnage entre deux lions avec des couronnes de feuillages sortant de leurs gueules (fig 10). Un autre (du côté sud) est sculpté de cinq têtes humaines, de petits formats, aux mines expressives (fig 13). Les autres chapiteaux sont sculptés de dragons et autres personnages (fig 11 et 12). Aux angles de l'abside se situent deux chapiteaux sculptés chacun de feuillages (fig 14 et 15).

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
    • calcaire moellon enduit partiel
  • Toits
    tuile creuse
  • Plans
    plan régulier
  • Étages
    1 vaisseau
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • toit en pavillon
  • État de conservation
    bon état
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • ornement figuré
    • tête de femme
    • humain fabuleux
    • ornement animal
    • animal fantastique
    • ornement végétal
    • feuillage
    • ornement géométrique
    • entrelac
  • Précision représentations

    Chapiteaux à l'intérieur de l'église, entre le choeur et l'abside, sculptés de têtes humaines, d'humains confrontant des monstres, de dragons et de personnages. Chapiteaux aux angles du chevet sculptés de feuillages.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Mai 1822 : Lettre du mairie au sous-préfet concernant l'état de l'église de Puy du Lac.

    Février 1823 : Lettre du maire au sous-préfet concernant une demande de démolition de l'église.

    Février 1823 : Lettre du sous-préfet au maire concernant la vente de l'église de Puy du Lac.

    Février 1829 : Rapport de l'agent des travaux d'arts de l'arrondissement de Rochefort concernant les travaux pour l'église.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1432
  • Etat descriptif de l'église de Puy du Lac.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 4 T 35
  • Bulletin Officiel Municipal n° 10, 1998. Mention du projet d'aménagement d'un columbarium dans le cimetière de Puy du Lac. Mention des travaux d'entretien et de restauration des bancs de l'église.

    Archives communales, Puy-du-Lac

Bibliographie

  • Connoué Charles. Les Eglises de Saintonge, Saint-Jean d'Angély et sa région. Tome 3. Saintes, 1957.

    p. 116, 117
  • Glenisson, Jean. La Saintonge Illustrée 1839-1843. René Primevère Lesson, Gestes Editions, 1999.

    p. 84, 85
  • Crozet René. L'Art Roman en Saintonge. Editions A et J Picard. Paris, 1971.

    p. 135
  • Le patrimoine des communes de la Charente Maritime. Le Patrimoine des communes de France, tome 2. Paris : Flohic, 2002.

    p. 1103, 1104

Annexes

  • Extrait d'un courrier du mairie au sous-préfet relatif à l'état de l'église de Puy-du-Lac, en mai 1822. AD Charente-Maritime, 2 O 1432.
  • Extrait d'une lettre du maire au sous-préfet concernant une demande de démolition de l'église de Puy-du-Lac, le 11 février 1823. AD Charente-Maritime, 2 O 1432.
  • Extrait d'une lettre du sous-préfet au maire concernant la vente de l'église de Puy-du-Lac, le 13 février 1823. AD Charente-Maritime, 2 O 1432.
  • Extrait d'un rapport de l'agent des travaux d'arts de l'arrondissement de Rochefort sur les travaux de l'église de Puy-du-Lac, février 1829. AD Charente-Maritime, 2 O 1432.
Date d'enquête 2009 ; Date(s) de rédaction 2009
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers