Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église de Saint-Surin (ancienne)

Dossier IA00041702 réalisé en 1982
Vocablessaint Surin
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonPays Ouest-Charente - pays du Cognac - Châteauneuf-sur-Charente
AdresseCommune : Châteauneuf-sur-Charente
Lieu-dit : Surin
Cadastre : Surin 1834 A2 19 (Ancienne commune de Saint-Surin) ; 1953 C 648 Commune de Châteauneuf-sur-Charente ; 2011 C3 648

L´église de Saint-Surin (aujourd'hui commune de Châteauneuf-sur-Charente) a été fondée au 12e siècle par l'abbaye Saint-Florent de Saumur suite à la donation de l'église par l'évêque Giraud II en 1114. En 1184-1185, elle devient une dépendance du prieuré Saint-Florent de La Rochefoucauld. Son statut de prieuré n´est pas certain.

En 1790, la paroisse de Saint-Surin est constituée en commune, qui est supprimée et rattachée à Châteauneuf-sur-Charente en 1858. La paroisse quant à elle est supprimée en décembre 1904 et l´église est désaffectée en 1907. En 1981, elle est en très mauvais état. En 2011, elle est en cours de restauration pour les extérieurs.

Période(s)Principale : 11e siècle , (?)
Principale : 12e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

L´église, construite en pierre de taille de moyen et grand appareil, est située en surplomb de la Charente, dans l´ancien bourg (aujourd'hui hameau) de Saint-Surin. Elle est jouxtée au nord par une propriété viticole dont elle clos la cour. Elle se compose d´une nef de deux travées qui a perdu sa voûte, d´une travée sous clocher dont le clocher s´est effondré et a été remplacé par un clocher mur à l´aplomb de la jonction avec la nef, et d´une abside semi-circulaire plus étroite que la travée sous clocher. George (Les églises de France, p. 71) en donne les dimensions intérieures suivantes : 17,80 m de longueur totale, 5,90 m de largeur pour la nef et la travée sous clocher, 3,5 m de largeur pour l´abside. Le plan établi en 1908 (figure 1) est inversé et tiré à l´envers à partir du calque d´origine, même si l´échelle est dans le sens de lecture. Il n'y a aucun élément de décor sculpté.

La façade, remaniée, présente une porte décentrée vers la droite au rez-de-chaussée, surmontée d´une fenêtre centrée couverte d´un arc segmentaire et un pignon triangulaire. Un contrefort a été ajouté au sud, sa face ouest se trouvant dans l´alignement de la façade.

Le mur sud de la nef présente un déversement vers l´extérieur et d´importantes traces d´incendie, notamment au niveau de la première travée. La corniche qui le surmontait a été bûchée et le mur surélevé de trois assises plus une assise plus petite. Un contrefort plat sépare les deux travées de la nef, un contrefort plus important, similaire à celui situé à l´ouest, a été ajouté à la jonction de la nef et de l´ancienne travée sous clocher. Une porte, aujourd'hui murée, est percée dans la deuxième travée de la nef, une autre porte s´ouvrait dans la travée sous clocher, également du côté sud.

L´abside est un peu plus étroite que l´ancienne travée sous clocher. Vers l´est, cette dernière est contrebutée par un contrefort plat, renforcé du côté de l´abside par deux éléments saillants avec des assises dans l´alignement de celles du contrefort, formant presque un contrefort triple. Celui-ci présente des désordres architecturaux (décollement dans sa partie haute). L´abside semi-circulaire, dont la première assise du soubassement est visible, est sommée d´une corniche portée par des modillons non décorés. La fenêtre axiale, à ressaut, est surmontée d´une archivolte non décorée qui se prolonge en cordon sur le mur jusqu´aux contreforts plats qui l´encadrent. Le contrefort nord-est, dans la propriété privée, est endommagé par la clôture qui le surmonte. La porte au nord du choeur est murée (ciment). La forme du contrefort plat triple, à la jonction de l´ancienne travée sous clocher, semble différent du côté nord par rapport à celui qui lui fait face au sud, mais il n´a pas été observé en détail (inclus dans la propriété privée voisine).

Le mur nord est épaulé par quatre contreforts plats répartis entre la nef et l´ancienne travée sous clocher.

À l´intérieur, les huit premières assises de l´ancienne voûte sont conservées au-dessus de l´ancienne corniche. Elles sont surmontées d´un petit mur sur lequel la charpente prend appui. Il ne semble pas y avoir eu d´arc doubleau ni de pilastre au revers des contreforts extérieurs qui délimitent les deux travées de la nef.

L´ancienne travée sous clocher, couverte d´une coupole sur pendentifs, est délimitée par deux piles fortes constituées d´un pilastre sur dosseret à l´ouest et de deux piles faibles à pilastre engagé dans l´angle rentrant de la travée à l´est. Elles portent des arcs doubleaux à deux rouleaux, en plein cintre mais déformé du côté ouest et en arc très légèrement brisé du côté est, et des arcs formerets en plein cintre à un seul rouleau. Elle est éclairée par deux étroites fenêtres à fort ébrasement. Le choeur liturgique devait commencer au milieu de cette travée, si l´on en juge par la présence des deux marches.

L´abside, éclairée par une fenêtre dans l´axe et au sud, est couverte d´une voûte en cul-de-four. Une porte est percée dans le mur nord (murée à l´extérieur), contre l´ancienne travée sous clocher, et la fenêtre sud a été remaniée. Sous cette fenêtre se trouve le lavabo qui semble ancien. La fenêtre axiale devait être encadrée de colonnettes aujourd'hui disparues.

Il subsiste quelques traces de peintures murales, notamment des liserés, des aplats ocre rouge et ocre jaune ainsi qu´une croix peinte sur la face ouest (vers la nef) du pilastre sud-ouest de la travée sous clocher. Le sol est couvert de dalles calcaires.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementscoupole en pendentifs
cul-de-four
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Protectionsinscrit MH, 1925/06/17
Précisions sur la protection

Eglise de Saint-Surin (ancienne) : inscription par arrêté du 17 juin 1925.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales : F 19 5084, 5261.

    Archives nationales, Paris : F 19 5084, 5261
  • 1907, 21 mars. Délibération du conseil municipal demandant la désaffection de l'église et sa mise en vente en raison de son état de vétusté.

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : O Châteauneuf-sur-Charente
  • Casier archéologique [documents établis par le service des Monuments historiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sur des édifices protégés ou destinés à l'être].

    2 p., 5 fig Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
Documents figurés
  • " Carte des environs de Chateauneuf ". Sans date [vers 1715]. Claude Masse. Ech. 1000 T [= 135 mm]. 150 x 220 mm. Encre, lavis, aquarelle. (Service historique de la Défense, Vincennes. In-f° 131 f, feuille 44).

    Service historique de la Défense, Vincennes : In-f° 131 f, feuille 44
  • " Plan général d'alignement de la ville de Châteauneuf ". 1858. Brédon, géomètre. Lég. Encre et lavis. - 1 plan général. Ech. 1/2 000. 624 x 963 mm. - 6 plans de détail. Ech. 1/500. 624 x 693 mm.

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : Plan 153 relié
  • " Plan. Élévation de la façade nord. Coupes transversales AB et CD ". Papier, encre, lavis contrecollé. 8 mai 1908, Martin, Louis, architecte ordinaire des monuments historiques. Ech. 0,01 [conservé à la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Charenton-le-Pont), 0082/016/2003, 013284].

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
  • " Église de Saint-Seurin. Plan au niveau du sol ". 1908. Ech. 1/200. 210 x 270 mm. Encre. (Archives départementales Charente. O Châteauneuf-sur-Charente).

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : O Châteauneuf-sur-Charente
  • " Saint-Surin, commune de Chateauneuf ". Église. Fonds George, tome 7. (Archives Société archéologique et historique de la Charente). - plan, 1908, éch. 1/100, pl. 262. - 2 coupes, pl. 262 (verso). - Façade, 1905, pl. 263, photographie. - Vue nord, 1905, pl. 264, photographie. - Vue sud et sud-est, 1905, pl. 265, photographie.

    Société archéologique et historique de la Charente, Angoulême : Fonds George
  • " Saint-Surin, près Chateauneuf (Charente). Vieille église ". Sans date. 140 x 91 mm. Carte postale, édition J. Agne à Châteauneuf. (Archives Société archéologique et historique de la Charente).

    Société archéologique et historique de la Charente, Angoulême
Bibliographie
  • Ardouin, A. Excursion archéologique du 6 juillet 1933. Recueil de la Commission des Arts de la Charente-Inférieure, tome 21, 1933-1939.

    p. 97
  • Cadet, Alberte. Les saints patrons des églises romanes de Charente. Bulletin de la société d'études folkloriques du Centre-Ouest, tome 13, 1979.

    p. 33
  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge 1952-1961. T. 3, Saintes : Delavaud, 1959.

    p. 57
  • Daras, Charles. Dictionnaire des églises de France, tome IIIc. Paris : Laffont, 1967.

    p. 42
  • Fage, René. Les clochers-murs de la France, chapitres III et IV. Bulletin monumental, tome 81, 1922.

    p. 311
  • George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.

    p. 71
  • Luneau, Achille. Communication à la séance du 10 novembre 1875. Bulletins de la société archéologique et historique de la Charente, 4e série, tome 10, 1875.

    p. LX
  • Maratu, abbé. Girard, évêque d'Angoulême, légat du Saint-Siège (vers 1060-1136). Bulletins de la société archéologique et historique de la Charente, 4e série, tome 2, 1864.

    p. 111-112, 338-339
  • Marchegay, Paul. Ed. Chartes de Saint-Florent près Saumur concernant l'Angoumois. Bulletin de la société archéologique et historique de la Charente, cinquième série, tome 1, 1877.

    p. 357-361
  • Martin, Édouard. Histoire de Châteauneuf. Paris : Librairie B. Sépulchre, 1987. (Reproduction des articles parus dans les Annales paroissiales de Châteauneuf-sur-Charente, 1907-1928).

    p. 253-256
  • Nanglard, abbé J. dir. Livre des fiefs de Guillaume de Blaye. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 7e série, tome 5, 1904-1905.

    p. 85, 234, 584
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême, Angoulême, tome I, 1894-1903.

    p. 637-638
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 2, 1892.

    p. 156-157
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 4.

    p. 442-443
  • Senemaud, Edmond. Communication à la séance du 23 juillet 1862. Bulletins de la société archéologique et historique de la Charente, 3e série, tome 4, 1862.

    p. 178
  • Ternet, Sylvie. Les églises romanes d'Angoumois. Tome II. 75 églises de l'Angoumois roman. Paris : Le Croît vif, 2006.

    p. 609-610

Liens web

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Riou Yves-Jean - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sarrazin Christine