Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise collégiale Sainte-Croix de Loudun, devenue marché couvert puis espace culturel

Dossier IA86007705 réalisé en 2014

L'ancienne église Sainte-Croix de Loudun, désaffectée à la Révolution et transformée en marché, est aujourd'hui un lieu de manifestations culturelles. Ces usages profanes ont profondément transformé l'édifice mais il conserve d'importants éléments romans, en particulier son chevet et son transept, classés au titre des monuments historiques depuis 1955, et une partie de la nef, inscrite depuis 1992.

Située au cœur de la ville, précédée d'une petite place, l'église doit sa première fondation, au 9e siècle, aux moines de Noirmoutier fuyant les invasions normandes et installés ensuite à Tournus, en Bourgogne. L'église est érigée en collégiale en 1062 par le comte d'Anjou, Geoffroy III le Barbu, et sa construction est achevée en 1109. Vers 1129, le comte Foulques V rapporte de Terre Sainte un fragment de la Vraie Croix. Désormais lieu de pèlerinage, la collégiale en présente les principes architecturaux, avec déambulatoire et chapelles rayonnantes, tout autour du chevet et contre les bras du transept.

Malgré ses transformations des 19e et 20e siècles, la collégiale, restaurée en 1995, constitue encore un témoin majeur de l'art roman entre Poitou et Anjou. On décèle même une influence bourguignonne dans la structure du choeur, avec ses six piliers cylindriques, à chapiteaux lisses, identiques à ceux de Tournus. La voûte du choeur se distingue par un riche décor peint, d'époque gothique (une Crucifixion de la fin du 13e siècle), sous lequel apparaissent quatre personnages romans.

La nef possédaient à l'origine des collatéraux qui se prolongeaient par le déambulatoire. La nef a gardé les deux tiers inférieurs de ses murs médiévaux ; la partie haute a été démolie, à la fin du 19e siècle, avec la voûte et les piliers qui la soutenaient, pour recevoir une charpente métallique. La façade occidentale a été profondément remaniée au 19e siècle.

VocablesNotre-Dame, Sainte-Croix
Destinationsmarché, salle de spectacle
Dénominationsprieuré, collégiale
Aire d'étude et cantonPays Loudunais - Loudun
AdresseCommune : Loudun
Adresse : place
Sainte-Croix
Cadastre : 1992 AN 621

Période(s)Principale : 12e siècle, 19e siècle, 4e quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH partiellement, 1955/04/15
inscrit MH partiellement, 1992/03/13
Précisions sur la protection

Choeur et transept : classement par arrêté du 15 avril 1955 ; Parties médiévales subsistantes de l'ancienne nef (cad. AN 621) : inscription par arrêté du 13 mars 1992.

Références documentaires

Bibliographie
  • Beauchet-Filleau, Henri. Pouillé du diocèse de Poitiers. Niort (22, rue des Halles) : L. Clouzot ; Poitiers (4, rue de l'Éperon) : H. Oudin, 1868.

    p. 80, 297 Bibliothèque nationale de France, Paris : 254 BEA
  • Bourgeois, Luc. Dir. Les petites villes du Haut-Poitou de l'Antiquité au Moyen Âge : Formes et monuments. Volume 1, Bressuire, Brioux-sur-Boutonne, Loudun, Montmorillon, Saint-Savin-sur-Gartempe, Thouars. Mémoires du Pays chauvinois, 2000.

  • Landry-Delcroix Claudine, Amelot Jean-François (photographe). La peinture murale gothique en Poitou, XIIIe-XVe siècle. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2012.

    p. 9, 11-12, 18, 21, 26, 28, 45-46, 50, 53-54, 97, 186, 199, 222, 234, 253-254
  • Semur, F. Abbayes, prieurés et commanderies de l'ancienne France vers IVe siècle - vers XVIIIe siècle en Poitou-Charentes-Vendée. Baunalec, 1984.

    p. 172
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Sarrazin Christine - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.