Logo ={0} - Retour à l'accueil

École primaire de garçons, actuellement mairie

Dossier IA17044952 réalisé en 2012

Fiche

Dénominationsécole, école primaire, mairie
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Agglomération Royan Atlantique
AdresseCommune : Floirac
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 2 rue de la
Mairie
Cadastre : 1833 C 392 à 396 ; 2009 ZR 105

Dans la première moitié du 19e siècle, la mairie de Floirac a son siège au presbytère, au nord de l'église. En 1859, la municipalité décide de construire un bâtiment pour abriter une école et la mairie. Le 29 janvier 1860, le conseil municipal approuve l'acquisition d'un terrain situé à côté de l'église, devant le chevet. L'architecte de l'arrondissement de Saintes, Victor Fontorbe est sollicité et remet son projet le 26 février 1860. Le devis s'élève à 11500 francs, dont 8000 payés par la commune avec, notamment, la vente de trois parcelles de terrains communaux.

Ce premier projet est amendé, un nouveau devis est présenté en octobre 1860 puis en août 1861. Il prévoit une cuisine et une salle de mairie au rez-de-chaussée du corps de bâtiment principal, un logement à l'étage, et une salle de classe dans la partie arrière. D'abord prévu au fond de la cour, avec des latrines, un chai sera aménagé sous la salle de classe, grâce à la déclivité du terrain. Le sol de la salle classe est donc réhaussé, deux escaliers de douze marches chacun sont prévus pour y accéder par les portes latérales. La pente du terrain et le risque d'humidité nécessitent aussi la création de trois marches pour accéder au bâtiment principal. L'ensemble sera construit en moellons. Seule la façade recevra un parement en pierre de taille. A l'intérieur, la cuisine sera carrelée en grands carreaux de terre cuite de Bordeaux. Un escalier en bois d'ormeau donnera accès à l'étage.

Sur la base de ce projet, les travaux sont adjugés le 15 septembre 1861 à Henri Dubé fils, entrepreneur de travaux publics à Saintes. Le terrain n'est cependant acquis que le 6 mars 1862. Les travaux sont reçus le 6 septembre suivant.

Très vite, l'augmentation du nombre d'élèves nécessite le transfert, à nouveau, de la mairie vers le presbytère. C'est là que le conseil municipal siège en 1898. La toiture de l'école est refaite en 1923. A cette époque, le nombre d'élèves enregistre un tassement, voire une diminution. Il s'élève à 34 (garçons et filles) en 1931. En 1932, la fusion entre l'école de garçons et l'école de filles, de fait depuis quelques années, est officialisée. Les deux sont regroupées dans l'ancienne école de filles, au sud du bourg. La mairie réintègre le bâtiment. La dernière rénovation de celui-ci date de 1992.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, daté par source
Auteur(s)Auteur : Fontorbe Victor architecte attribution par source

La mairie et ancienne école est située dans le bourg. D'une architecture très sobre, elle comprend deux corps de bâtiments accolés, le tout formant un plan en T. Le corps principal comprend un étage. Sa façade est entièrement construite en pierre de taille. Elle est rythmée par un solin, un bandeau mouluré, un bandeau d'appui et une corniche qui, exception faite du bandeau d'appui, se prolongent sur les murs pignons. La façade, identique à celle de la mairie de Touvent, s'organise de manière ordonnancée. L'axe de symétrie est constitué par deux portes au rez-de-chaussée, à encadrement saillant, et par un cartouche à l'étage. Une travée de fenêtres prend place de part et d'autre. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont un linteau à plate-bande.

Le corps de bâitment secondaire, à l'arrière, perpendiculaire au premier, comprend un soubassement et un rez-de-chaussée surélevé, accessible par des escaliers extérieurs. La distinction entre les deux niveaux est marquée par un bandeau. Le toit est souligné par une corniche, y compris sur le mur pignon.

Murscalcaire
pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans

Sur le cartouche, on lit : "MAIRIE - ECOLE / MDCCCLXII".

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Charente-Maritime. 2 O 655. 1859-1937 : construction et aménagement de la mairie et des écoles de Floirac.

  • Archives départementales de Charente-Maritime. 3P 1569 à 1579 et 5251. 1833-1871 : cadastre de Floirac, plan, tableau indicatif des propriétés foncières ou état de section, et matrices cadastrales des propriétés bâties et non bâties.

  • Archives municipales de Floirac. Registres des délibérations du conseil municipal.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.