Logo ={0} - Retour à l'accueil

École primaire de filles, puis mairie, actuellement poste

Dossier IA86013642 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Genrede filles
Destinationsmairie, poste
Parties constituantes non étudiéescour, puits, logement, horloge publique
Dénominationsécole primaire
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Châtellerault-1
AdresseCommune : Scorbé-Clairvaux
Adresse : place
de la Mairie
Cadastre : 2016 AI 184

Bien que l'instruction des jeunes garçons soit présente dès 1824 sur la commune, il faut attendre le milieu des années 1840 pour que soit décidée la construction d'une école. Confié à Lemaître et au maçon Léon Rabeau, le bâtiment est construit au cours de l'année 1845. Il comprend deux chambres basses, deux chambres hautes, un cabinet, un grenier au-dessus, une cour, une petit cuisine, des latrines dans la cour. Il accueille aussi la mairie dont le secrétaire est également l'instituteur.

Une cloche fondue en 1859 par les ateliers Bollée est installée dans un clocheton vraisemblablement à cette date. Devant la vétusté des lieux, le projet de construction d'une nouvelle école est lancé dans les années 1870 et réalisé en 1880 par l'architecte Couty.

Entre la fin des années 1880 et le début des années 1890, le bâtiment fait l'objet d'un réaménagement intérieur pour accueillir la poste.

Le bâtiment abrite toujours aujourd'hui la poste et les niveaux supérieurs vont être rénovés pour accueillir des logements.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1845, daté par source
Auteur(s)Auteur : Rabeau Léon
Auteur : Lemaître entrepreneur attribution par source
Auteur : Bollée
Bollée

La famille de fondeurs de cloches Bollée est connue depuis le 16e siècle en Lorraine. Au 19e siècle Jean-Baptiste-Amédée Bollée (1812-1912) et Ernest-Sylvain Bollée (1814-1891) perpétuent la tradition familiale dans le Loiret puis à Saint-Jean-de-Braye, village de la banlieue d’Orléans. En 1839, Ernest-Sylvain Bollée, s’installe provisoirement à La Flèche avec le projet de partir pour Angers. Finalement, il reste dans ce village où sa descendance reprend l’activité. Aujourd’hui, c’est son arrière arrière-petit-fils Dominique Bollée qui le propriétaire actuel de la fonderie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Bodet

Le bâtiment est situé au cœur du bourg de Scorbé-Clairvaux, entre l'église et la mairie. Son pignon ouest est mitoyen avec un autre bâtiment.

Il est construit en pierre calcaire appareillée en pierre de taille (façade nord) et moellons partiellement enduits (pignon est et façade sud). Il comprend quatre niveaux : une cave, un rez-de-chaussée légèrement surélevé, un premier étage et un étage de comble. La toiture en ardoise est à longs pans et présente une croupe du côté est.

La façade est ordonnancée et comprend cinq travées. Les chaînes d'angle harpées sont en pierre de taille. Un bandeau mouluré souligne le passage entre le rez-de-chaussée et le premier étage. La corniche sous le toit est denticulée. L'étage de comble est éclairé par cinq lucarnes à linteaux cintrés, moulures en saillies formant corniche et jambages droits en pierre. La lucarne au centre est occupée par une horloge Bodet en état de fonctionnement. Au centre du toit, un clocheton couvert d'un dôme en ardoise et surmonté d'une girouette abrite une cloche de la fonderie Bollée. La porte d'entrée au centre du bâtiment est surmontée d'une corniche moulurée soutenue par deux appuis galbés.

À l'intérieur du bâtiment un escalier tournant à retours avec jour en bois dessert le rez-de-chaussée, le premier étage et le grenier.

Une maison en rez-de-chaussée surélevé est accolée en partie sur la façade sud, dans le prolongement est du bâtiment. Ce bâtiment en pierres de taille appareillées est couvert d'un toit à deux pans, l'un en ardoise à l'est, l'autre en tuile plate à l'ouest. La façade ouest comprend une porte au rez-de-chaussée et une lucarne en surcroît.

Murscalcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit partiel
Toitardoise, tuile plate
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturesdôme
toit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
Énergies
Techniques
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des délibérations du conseil municipal, 27 mars 1881-11 février 1893.

    Archives municipales, Scorbé-Clairvaux : non coté
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.