Logo ={0} - Retour à l'accueil

École maternelle et de filles

Dossier IA33004565 réalisé en 2013

Fiche

Genrede filles
Dénominationsécole, école maternelle
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive droite)
AdresseCommune : Blaye
Adresse : 9 rue
Urbain-Albouy
Cadastre : 2017 AR 63

Une maison comprenant "jardin, bâtiment et cour" est figurée sur le plan cadastral de 1832 à cet emplacement. D'abord détenue par Marie Geneviève Favereau, veuve de Pierre Baudet, elle est acquise en 1847 par le curé Jean Durand afin d'établir une école primaire, affectée aux frères de la Doctrine chrétienne en 1852.

Confrontée aux carences de l'enseignement destiné à la petite enfance et aux filles, et face à la nécessité de doter la ville d'établissements laïcs, la municipalité décide d'utiliser l'emplacement laissé vacant en 1890 par les frères pour construire l'école maternelle et de filles. Le projet est établi par l'architecte blayais Aurélien Nadaud en 1894 et l'adjudication des travaux est attribuée à l'entrepreneur Jean-Baptiste Berlureau en juillet 1895. Le chantier est achevé pour la rentrée des classes de 1897.

L'ensemble a été désaffecté dans les années 1970 après la construction de l'école maternelle Grosperrin. Les locaux abritent aujourd'hui des œuvres sociales ou associatives : le Centre d'Information et d'Orientation (CIO) dans un des anciens logements, le Club des aînés dans la classe maternelle ; dans la seconde cour, les clubs de gymnastique et de tir dans une salle aménagée à cet effet en 2006, le Secours populaire.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1895, daté par source
Auteur(s)Auteur : Nadaud Aurélien
Nadaud Aurélien (1833/10/26 - 1899/09/17)

Fils de Pierre Nadaud, procureur du roi près le tribunal de première instance de Blaye, et de Ninette Mourgon (COTTON DE BENNETOT A., Dictionnaire des rues de Blaye, p. 50 note 1) et père de Lucien Nadaud, également architecte à Blaye.

AD Gironde. 2 O 3172 : Blaye, 7 rue du Monteil (1885-1886).

Autre orthographe rencontrée : Nadeau.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Berlureau Jean-Baptiste
Berlureau Jean-Baptiste

Domicilié à Saint-Mariens (33). En activité à Blaye au tournant du 20e siècles, résidant ancienne rue du Rat (rue de l'Abbé-Bellemer).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

L'école, voulue en position centrale, est composée d'un ensemble de 4 bâtiments organisés sur deux cours parallèles. Deux pavillons en symétrie, abritant autrefois les logements de maîtres, encadrent l'entrée donnant accès à une première cour, fermée depuis la rue par une grille avec portail métallique. Le pavillon de gauche porte l'inscription ECOLE DE FILLES, celui de droite ECOLE MATERNELLE. Ils sont couverts d'un toit à croupes en tuiles mécaniques. La cour bordée de préaux est barrée par la classe maternelle, ainsi que l'indique une inscription figurant sur l'avant-corps central. Ce long bâtiment en rez-de-chaussée comporte un niveau de soubassement visible sur l'élévation postérieure, permettant de racheter la déclivité du terrain dans cette partie haute de la ville. Les toilettes y sont adossées en appentis. La seconde cour, plus étroite, est fermée au fond par la classe des filles, également en rez-de-chaussée. Les bâtiments de classe ont des toitures à longs pans en tuiles creuses.

Le traitement homogène et soigné des façades montre le goût de l'architecte pour les chaînes et les encadrements harpés. Les murs sont recouverts d'un enduit ocre rose-orangé.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique, tuile creuse
Étagesétage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
pignon couvert
Techniquessculpture
Représentationsarmoiries
Précision représentations

Les armoiries de la ville de Blaye ornent l'entablement de l'avant-corps central de la classe maternelle.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Compléments documentaires

    - École de filles, projet d'agrandissement, 1874-1875 (AD Gironde. 2 O 859) :

    Délibération du Conseil municipal, 3 juillet 1874 : acquisition d'1 maison et jardin pour agrandissement de l'école des filles. Puits dans la cour dont les dénommés Devau et Dupont ont droit de puisage ; plan des lieux.

    - Rapport académique sur situation de l'enseignement primaire des filles à Blaye, 23 décembre 1881 (AD Gironde. 2 O 859) :

    La congrégation des dames de Nevers possède un établissement peu florissant qui n'est qu'un internat car externat fermé cette année. Pensionnat laïque dirigé par Mlle Boussac pour une trentaine d'enfants "appartenant à la bourgeoisie". Deux autres petites écoles libres payantes ; peu d'enfants et ne donnent que de faibles résultats. Enseignement public gratuit représenté par un établissement dirigé par les sœurs de Saint-Vincent-de-Paul, à l'extrémité d'un faubourg, près de la barrière de l'octroi ; médiocres résultats.

    Le Conseil municipal délibère pour la construction d'une école communale laïque dans le centre, local approprié (ancienne maison du télégraphe), travaux réalisés.

    - Donation d'une maison par l'abbé Durand et établissement d'une école congréganiste, 1852-1890 (AD Gironde. 2 O 859) :

    Donation en 1852 par l'abbé Durand d'une maison rue du Monteil (rue du Télégraphe) à la condition que la commune consacrerait l'immeuble à une école primaire dirigée par les frères de la doctrine chrétienne. Copie de la donation du curé Durand de 1852 : maison rue du Monteil consistant en chambres basses et hautes, cour, jardin, servitudes et chai, appartenant à M. Durand, pour l'avoir acquise de Joseph Patrice Favereau, ancien maréchal de camp (demeurant à Bordeaux, 24 allées Tourny), et de Marie Geneviève Favereau, veuve de Pierre Baudet, demeurant à Blaye, par acte du 26 janvier 1847, pour 16 000 francs ; conditions de la donation : établissement d'une école primaire dirigée par les Frères des écoles chrétiennes ; ce qui fut fait jusqu'en 1890, où le directeur est remplacé par un laïc.

    - École de filles, construction, 1894-1897 (AD Gironde. 2 O 859) :

    Délibération du Conseil municipal, 23 sept 1893 : utilisation de l'emplacement de l'ancienne école des frères [des écoles chrétiennes ?] pour la construction de l'école ; adjudication le 20 juillet 1895 à Berlureau ; réception des travaux le 3 sept 1897 (signature A. Nadaud sur tampon).

Références documentaires

Documents d'archives
  • École de filles : rapports divers et construction.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 859
  • Matrice cadastrale, registre des augmentations et diminutions, 1836-fin du 19e siècle.

    Archives municipales, Blaye : non coté.
Documents figurés
  • Projet d'école de filles et d'école maternelle. Plan de position, par A. Nadaud (architecte), février 1894. Dessin, encre et lavis.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 859
Bibliographie
  • BIROLLEAU-BRISSAC Paulette. Histoire de Blaye. Bordeaux : Ed. de la Société des Amis du Vieux Blaye, 1968.

    P. 283.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Beschi Alain