Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
  • Commune Vergné
  • Lieu-dit Tout y Faut
  • Adresse 10, 12 route de la Gare
  • Cadastre 2017 ZL 23, 25
  • Dénominations
    école, mairie
  • Appellations
    Ecole-mairie de Vergné
  • Destinations
    mairie-maison
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, resserre, cour

La maison d'école de Vergné est construite en 1866 d'après un projet de l'architecte Aimé Bonnet. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur Louis Caillaud, et le procès-verbal de réception définitive des travaux est signé le 2 février 1866. La construction coûte 9450 francs. Au logement de l'instituteur est adossé la salle de classe unique qui donne sur deux cours, l'une pour les garçons, l'autre pour les filles. La cuisine est dotée d'un évier en pierre et d'un "potager recouvert en carreaux de faïence à trois trous garnis de fonte".

En 1886, un incendie ne laisse que les murs intacts et des travaux de quasi-reconstruction sont réalisés sous la direction de l'architecte Aimé Bonnet par l'entrepreneur Vieuille. Avant cet incendie, la mairie était abritée dans une partie du bâtiment. En 1856, la commune avait acquis de Mlle Tarif une maison dans le centre du bourg pour y installer la mairie, puis l'avait revendue à M. Caillaud en 1868 ; c'est sans doute à cette époque qu'elle avait rejoint l'école.

En 1896, le conseil municipal décide de faire édifier une mairie auprès de la maison d'école. Aucune source ne fournit d'explication sur cette décision, mais il est probable qu'il s'agisse d'agrandir un espace devenu trop exigu. Entre deux options proposées par l'architecte Girard, celle qui est finalement retenue est celle d'un corps de bâtiment adjacent, du côté est, au logement de l'instituteur. L'adjudicataire des travaux est l'entrepreneur Michel Lamarsaude.

En 1930, l'effectif de l'école se compose de 65 élèves de moins de 6 ans, de 31 entre 6 et 13 ans et d'un seul âgé de plus de 13 ans. Certains élèves sont des enfants de La Croix-Comtesse qui habitent le hameau de la Lignatte, et cette école est plus proche pour eux que celle de leur bourg.

Par la suite, la mairie est prolongée par un corps de bâtiment un peu plus bas du côté est et par un appentis à l'arrière. L'école ferme en 1992 et l'ancienne classe abrite désormais le musée départemental de l'école publique.

L'école-mairie s'élève le long de la route départementale 115 de laquelle elle est séparée par un jardin. Elle se trouve quelque peu isolée, au sud-ouest du hameau de la Lignatte (appelé Tout-y-Faut du côté de la commune de Vergné) et au nord-est du bourg. A l'arrière se situent la cour d'école et les préaux transformés en salles fermées.

Cet ensemble se compose d'un logement à un étage carré auquel s'adosse l'ancienne salle de classe, et de la mairie en rez-de-chaussée avec comble à surcroît sur une partie. Les toits en ardoise sont à longs pans, excepté celui du logement qui est à croupes et surmonté de deux épis de faîtage en zinc. La façade du logement présente trois travées symétriques. Les encadrements des ouvertures en pierre de taille en arc segmentaire sont moulurés et légèrement saillants. Une corniche également moulurée couronne la façade sur laquelle court un bandeau à hauteur d'appui entre le rez-de-chaussée et l'étage carré. Ce bandeau se prolonge en se transformant en corniche sur la façade de l'ancien chai qui jouxte le logement sur la gauche.

Accolée, à droite de l'habitation, se trouve la mairie, qui a fait l'objet de transformations au cours du temps. Sa façade possède deux travées dont les encadrements des ouvertures en pierre de taille et en arc segmentaires sont dénués de moulures. Les portes sont surmontées d'impostes. Les ouvertures de l'extension de la mairie sont traitées de la même manière que celles de la partie initiale.

  • Murs
    • moellon enduit
    • pierre de taille
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon couvert
    • toit à longs pans croupe
  • Statut de la propriété
    propriété publique

Documents d'archives

  • Mairie de Vergné, établissement de deux pompes, 1897-1898.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2967
  • Maison d'école de Vergné, 1866-1930.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2968

Annexes

  • Extrait de l'acte d'achat d'une maison par la commune de Vergné pour y installer la mairie, le 14 décembre 1856, AD Charente-Maritime, 2 O art. 2967.
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2001, 2021
Articulation des dossiers