Logo ={0} - Retour à l'accueil

École de garçons et Mairie, puis École mixte et Mairie, puis Mairie

Dossier IA17006096 réalisé en 2001

Fiche

Genrede garçons
Dénominationsécole, mairie
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Chives
Cadastre : 2001 ZC 148 149 ; 2016 ZC 148 149

Avant d'être situé à cet emplacement, l'école communale de Chives était établie dans une maison dans le centre bourg. C'est en 1847 qu'une ordonnance royale autorise la commune de Chives à acquérir une maison et ses dépendances pour servir d'école primaire, mais faute de documentation, on ignore son emplacement exact. L'année suivante, en 1848, le chai de la propriété de l'école est transformé en mairie.

En 1874, la municipalité décide de séparer les filles des garçons pour l'enseignement : elle fait alors appel à l'architecte angérien Aimé Bonnet pour réaliser des plans pour la construction d'une école de garçons. Après examen, la commune décide de faire apporter quelques modifications aux plans, en y incluant notamment une salle pour servir de mairie, établie dans le logement de l'instituteur. L'acte de vente du terrain pour la construction de l'école de garçons est signé en 1876 et l'adjudication des travaux est réalisé la même année, en faveur de Jean-Théophile Texier, entrepreneur. Ces derniers débutent rapidement, puisque le procès-verbal de réception définitive de construction de l'école est signé le 15 octobre 1877.

À la fin du 19e siècle, en 1885, la commune envisage d'agrandir l'école avec la construction d'une deuxième classe. Pour ce projet, elle fait cette fois appel à l'architecte Élias Puibasset. Les travaux son adjugés, en 1887, à Victor Jaraudias, entrepreneur à Fontaine Chalendray, et le procès-verbal de réception définitive d'agrandissement de l'école est signé le 19 octobre 1888.

Au début du 20e siècle, quelques travaux de réparations sont effectués dans les locaux, par l'entrepreneur Guichard, mais le plus gros projet pour l'école est de réunir les garçons et les filles, jusqu'alors séparer. Dans une lettre de l'inspecteur d'Académie au préfet, du 16 août 1921, il est question du transfert de l'école de filles, située dans une maison du centre bourg, dans celle des garçons. Dans cette lettre, il est fait mention que l'école de filles est une vieille maison et que l'école de garçons possède une salle qui servait autrefois d'école enfantine, que cette classe est suffisante pour y installer une classe pour les filles. En septembre 1921, des plans et devis sont réalisés pour la construction d'un deuxième préau et l'aménagement de la classe pour les filles, mais la date d'exécution des travaux n'est pas connue.

En 1923, la commune fait réaliser les plans pour un projet d'entourage du monument par G. Michaud, industriel à Aigre (Charente), dont le devis de 3847 francs comprend la grille du monument aux morts et la fourniture de deux pompes, une pour le puits de Chez-Tessard et une pour le puits de la maison d'école.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Bonnet Aimé
Bonnet Aimé (vers 1826 - 1911)

Architecte de la Ville de Saint-Jean-d'Angély dans la seconde moitié du 19e siècle. Père de Arthur Bonnet, également architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Texier Jean-Théophile entrepreneur attribution par source
Auteur : Puibasset Élias architecte attribution par source
Auteur : Jaraudias Victor entrepreneur attribution par source
Auteur : Michaud G.
Michaud G.

Industriel à Aigre (Charente). Il fournit les grilles pour l'entourage du monument aux morts et deux pompes à eau à Chives en 1923.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

L'ancienne école de Chives, l'actuelle mairie, comprend un logement et les anciennes classes adossées. Le logement, orienté au sud-est, présente trois travées, un solin, un bandeau, une corniche, des chaînages d'angles et des encadrements d'ouvertures harpés. Les baies du rez-de-chaussée sont en arc segmentaire et la porte en surmontée d'une corniche et d'une agrafe saillante. Les façades latérales sont pourvues des mêmes décors que la principale. Le toit à longs pans à croupes, couvert d'ardoises, est agrémenté d'un campanile à fronton triangulaire, dont la partie supérieure de l'ouverture est trilobé. Les anciennes classes, adossées à perpendiculaire, sont coiffées d'un toit à longs pans en ardoises et sont percées d'ouvertures en arc segmentaire à appuis moulurés et agrafes saillantes. Les anciens préaux et servitudes sont établis à l'arrière. Devant le logement se situe une pompe avec roue formant un puits. L'ensemble est clos par un mur et un portail récents.

Murscalcaire moellon
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1847, 15 juin : ordonnance royale autorisant la commune de Chives à acquérir une maison et dépendances pour servir d'école primaire.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1847, 29 juin : devis des travaux d'appropriation à faire à l'école : transformation d'un hangar an école et conservation du logement pour l'instituteur.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1847, 10 août : acte notarié de vente des bâtiments pour servir d'école primaire.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1848, 16 août : devis supplémentaire concernant la transformation du chai de la propriété de l'école, en mairie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1874, 28 septembre : plan du projet de construction d'une école de garçons, cahier des charges et devis, par l’architecte Aimé Bonnet, de Saint-Jean d'Angély.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1875, 13 décembre : note dans laquelle il est fait mention de l'aménagement d'une mairie dans une des pièce du logement de l'instituteur.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1876, 31 mai : acte de vente à la commune du terrain pour la construction de l'école de garçons.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1876, 18 juin : procès-verbal d'adjudication des travaux de construction de l'école de garçons en faveur de Jean-Théophile Texier, entrepreneur.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1877, 15 octobre : procès-verbal de réception définitive des travaux de construction de l'école de garçons.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1885, 28 février : devis et cahier des charges pour l'agrandissement de l'école avec la construction d'une deuxième classe, par l'architecte Elias Puibasset.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1887, 5 juin : adjudication des travaux d'agrandissement de l'école en faveur de Victor Jaraudias, entrepreneur à Fontaine Chalendray.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1888, 19 octobre : procès-verbal de réception définitive des travaux d'agrandissement de l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1907, 3 novembre : plans et devis pour la réparation de l'école, par l'architecte Roucher.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1908, 1er mars : traité de gré à gré avec l'entrepreneur Guichard, pour les réparations à faire à l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1921, 16 août : lettre de l'inspecteur d'Académie au préfet concernant le transfert de l'école de filles (située dans le bourg) dans l'école de garçons, deviendrait alors une école mixte.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1921, 10 septembre : plans et devis estimatif des travaux d'agrandissement de l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 401
  • 1920-1923 : monument aux morts de la guerre 1914-1918, de la commune de Chives.

    1920, 9 juin : délibération du conseil municipal concernant l'édification d'un monument aux morts, le conseil approuve le projet d'Alfred Trillaud, représentant de la maison Gourdon à Paris.

    1920, 12 juin : devis estimatif de la dépense par l’entrepreneur Trillaud.

    1920, 11 novembre : traité de gré à gré entre la commune de Chives et Alfred Trillaud, entrepreneur à Beauvais-sur-Matha, pour la somme de 6000 francs.

    1921, 21 avril : lettre de l’entrepreneur Trillaud mentionnant un problème de place pour la sculpture, il s'adapte à un nouveau plan.

    1921, 29 avril : lettre du sous-préfet en réponse à la lettre du préfet mentionnant le renvoi du dossier associer à une lettre de l’entrepreneur expliquant pourquoi les modifications n'ont pas été faites.

    1921, 27 mai : lettre du préfet au sous-préfet demandant de transmettre une demande de renvoi du dossier après modification de la commission.

    1921, 11 juin : décret d'approbation.

    1921, 16 juin : lettre du préfet approuvant l'érection du monument. Développement des ressources.

    1921, 17 juin : arrêté autorisant le versement d'une subvention de 1000 francs par le département.

    1922, 14 mars : certificat d'achèvement des travaux.

    1923, 4 février : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Décision sur l'acquisition de l'entourage du monument.

    1923, 21 février : approbation du préfet pour le projet d’acquisition de deux pompes et d'une grille pour l’entourage du monument.

    Liste des souscriptions dont la somme s'élève à 1500 francs.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1935 Classé
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Gaillard Maryvonne - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.