Logo ={0} - Retour à l'accueil

École de filles, puis École primaire, puis Maison

Dossier IA17002195 réalisé en 1998

Fiche

Genrede filles
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, préau, cour, mur de clôture, portail
Dénominationsécole
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Coivert
Adresse : 41 rue de la
Mairie
Cadastre : 2016 A 609 ; 1839 A3 2, 3, 4

Avant que ne soit envisagé la construction d’une école de filles, ces dernières devaient avoir classe dans une maison d’un particulier de la commune. Ce projet de construction d’une école de filles dans le bourg de Coivert date du 4e quart du 19e siècle, de 1885. C’est à cette date qu’est dressé un procès-verbal d’expertise du terrain à acquérir pour la construction de la future école. Sur celui-ci se situent une maison et des dépendances, qui seront détruit pour laisser place au bâtiments de l’école. La même année des plans sont réalisés par l’architecte angérien Aimé Bonnet, ils prévoient un logement pour l’institutrice, une salle de classe attenante, un jardin, une cour pour les élèves et des sanitaires dans cette cour. Ce projet a tardé à aboutir, puisque les travaux de construction de l’école de filles n’ont été adjugés à l’entrepreneur Félix Granet que quatre ans plus tard, en 1889. L’école est achevée en 1891, lorsqu’un décompte général des travaux exécutés est dressé. Suite la fermeture de l’école, l’ensemble, qui appartient à la commune, est aujourd’hui occupé par un particulier.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1891, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bonnet Aimé
Bonnet Aimé

Architecte, Saint-Jean-d'Angély : école à Coivert vers 1890, école à Saint-Martin-de-Juillers


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Granet
Granet

Entrepreneur : école à Coivert, vers 1890.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

L’ancienne école filles, typique des édifices réalisés par l’architecte Aimé Bonnet, comprend un logement et l’ancienne classe accolée à droite. Le logement dispose d’une façade à deux travées, ornée de deux bandeaux d’appuis (celui de l’étage est mouluré), d’une corniche à gros modillons, de pilastres d’angles et d’ouvertures en arc segmentaire. Sa toiture est à longs pans couverts d’ardoises.

Les deux extensions accolées de part et d’autre correspondaient à l’origine à un chai et à une cuisine. La classe attenante, construite en pierre de taille et aussi couverte d’ardoises, est percée de six fenêtres jumelées à appuis moulurés saillants. Dans le prolongement droit se situe l’ancien préau et, en face, les sanitaires. L’ensemble est fermé par un mur de clôture et un portail, reconstruit dans la 2e moitié du 20e siècle.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1885, 19 avril : procès-verbal d’expertise du terrain a acquérir pour la construction d’une école de filles. Une maison et quelques dépendances sont dessus.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1980
  • 1885, 1er mai : plans de construction d’une école de filles, par l’architecte Aimé Bonnet.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1980
  • 1889, 3 mars : cahier des charges et procès-verbal d’adjudication des travaux de construction d’une école de filles, en faveur de Félix Granet, entrepreneur.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1980
  • 1889, 30 janvier : vente à la commune d’une maison avec terrain contiguë au jardin de l’école de garçons.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1980
  • 1891, 21 novembre : décompte général des travaux exécutés pour la construction de l’école de filles.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1980
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Simaillaud Daniel - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.