Logo ={0} - Retour à l'accueil

École de filles et de garçons, actuellement école élémentaire

Dossier IA86013627 réalisé en 2020

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescantine, préau, cour, jardin
Dénominationsécole primaire
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Châtellerault-1
AdresseCommune : Scorbé-Clairvaux
Adresse : place
de l'Eglise
Cadastre : 2016 AI 191

Un premier projet de construction d'une maison d'école et d'une mairie est décidé en avril 1834 par l'architecte Renaudet Aîné. Il prévoit la construction d'une maison pour abriter la maison d'école et la mairie. En 1842, le conseil municipal vote le projet. Pour la réalisation du projet, le curé de Scorbé-Clairvaux, Boursault, autorise que 16 ares soient pris sur le jardin du presbytère pour embellir la place publique (actuelle place de l'église) et pour édifier une mairie et une maison d'école (lettre du 1er juillet 1843 du curé Boursault au maire Antoine Marchand) sous la condition que soient construites deux chambres hautes sur la cuisine et le salon du presbytère aux frais de la commune. Ce projet n'est pas réalisé.

En 1845, la commune décide de faire édifier une maison d'école et une mairie dont la construction est confiée au maçon et entrepreneur Léon Rabeau. Il s'agit de la poste actuelle.

Au début des années 1870, le projet de construction d'une école mixte est décidé. Il prévoit l'agrandissement de la maison d'école déjà construite et l'achat d'un immeuble appartenant aux époux Thibault afin de construire de nouvelles classes. La maison achetée est composée de deux chambres basses, deux chambres hautes, celliers, greniers, une grange, trois toits, une petite galerie, un four, un fournil, une cour et 17 ares de terres.

L'architecte Auguste Lubac est chargé du projet et réalise entre le 1er août 1874 et le 14 décembre 1878 trois avant-projets prévoyant la construction d'une classe de filles et d'une classe de garçons et d'un pavillon pour loger l'institutrice et l'instituteur. Le projet est abandonné car le terrain est jugé trop petit pour permettre une installation convenable des services scolaires.

Le projet définitif est confié à l'architecte A. Couty à partir de 1880. "Par suite du mauvais état des sols, on a été obligé d'employer du béton, les terrassements ont été plus considérables ainsi que les maçonneries. Les classes ont été dallées en ciment pour éviter l'humidité. Des caves ont été construites pour assainir les logements. Les pignons des classes ont été transformés en croupe. Les préaux couverts ont été agrandis." L'expertise de réception des travaux est faite par l'architecte Lubac en 1881.

Toujours en 1881, le conseil municipal vote la création d'une classe enfantine accueillant les enfants âgés de trois à cinq ans dans l'école communale de filles.

En 1937, l'architecte Pierre Gouron réalise une cantine construite entre l'église et l'école pour permettre aux enfants qui habitent loin de l'école d'avoir un repas chaud. Son avant-projet de construction pour un logement d'institutrice et un bureau pour le directeur d'école, pensé dans le prolongement ouest du bâtiment existant, est en revanche abandonné.

À la fin des années 1950, de nouveaux aménagements sont réalisés pour accueillir un nombre croissant d'élèves : deux classes supplémentaires sont ouvertes en 1957, une cantine est construite par l'architecte Maurice Richer. Édifiée en limite sud-ouest de la parcelle, elle s'ouvre à l'est dans le jardin de l'école.

En 1962, le conseil municipal décide de créer une classe enfantine pour accueillir les enfants âgés de 2 à 6 ans. Cette classe est édifiée dans un préfabriqué face à l'école et autour de la place de l'église.

En 1965, un terrain sportif comprenant un terrain de football, un plateau d'évolution, un terrain de basket-ball, de volley-ball, une aire de lancer et de réception de poids, une aire de saut en hauteur et un mât à grimper est aménagé près du chevet de l'église.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Couty
Auteur : Gouron Pierre
Gouron Pierre

Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Rabeau Léon
Auteur : Richer Maurice architecte attribution par source

L'école élémentaire est édifiée dans le centre du bourg de Scorbé-Clairvaux, en bordure sud de la place de l'église, sur une parcelle desendant en pente douce vers le sud.

Conçue pour abriter l'école de filles et de garçons, elle adopte un plan symétrique de part et d'autre d'un mur aujourd'hui disparu qui séparait la cour de récréation en deux parties. Cette limite se lit encore dans les façades côté cour (chaîne en pierre de taille).

Le long de la place de l'église un premier bâtiment (anciens logements des instituteurs et de l'institutrice) est construit en pierre de taille et partiellement recouvert d'un enduit. L'élévation comporte un rez-de-chaussée légèrement surélevé, par lequel on accède par deux marches, un étage carré et un étage de comble. La toiture en ardoise est à longs pans et croupes. Un bandeau mouluré en pierre calcaire souligne le soubassement du rez-de-chaussée, du premier étage et des combles. Côté place, la façade est ordonnancée et comporte huit travées. Le corps central, en légère saillie, est souligné par un chaînage en pierre de taille et une corniche sculptée et moulurée sur deux niveaux. Il est surmonté d'un fronton triangulaire. L'inscription "ÉCOLES COMMUNALES", gravée en lettres capitales, prend place dans un cartouche sous le fronton. Les encadrements des portes et des fenêtres sont en pierre de taille.

Côté cour, la façade est moins ornementée tout en reprenant les éléments architecturaux de la façade sur la place (bandeaux moulurés, travées séparées par des chaînages en pierre de taille, corniche). L'accès aux caves se fait côté cour.

La cour de récréation est plantée de huit arbres.

Elle est entourée à l'est et l'ouest par des constructions en rez-de-chaussée couvertes d'un toit à longs pans en tuile creuse mécanique. Elles abritent la bibliothèque, les sanitaires et diverses dépendances. Au sud, le bâtiment des classes est en rez-de-chaussée, construit en pierre partiellement enduite et est couvert d'un toit à longs pans et croupes en ardoise. Côté cour, la façade s'articule en deux parties séparées par une chaîne en pierre de taille indiquant la limite séparative garçon/fille d'autrefois. De chaque côté les murs sont percés d'une porte et de trois fenêtres. Les portes et les fenêtres sont surmontés d'un arc segmentaire.

L'accès au jardin de l'école (autrefois jardins de l'instituteur et de l'institutrice) se fait par les côtés par des rampes en pente douce et quelques marches. La façade des classes, côté jardin comporte sept fenêtres et une porte donnant accès au jardin. A droite, l'ancienne cantine est un bâtiment construit en rez-de-chaussée surélevée en parpaing de ciment enduit, couvert d'un toit à longs pans en tuile creuse mécanique. Il comporte deux portes et quatre fenêtres.

La parcelle est entourée de bâtiments et de murs sur ses quatre côtés. Côté place, deux portails entourés de piliers en pierre carrés et leurs portes piétonnes prises dans le mur, permettaient l'accès à l'école de filles (à gauche depuis la place) et à l'école de garçons (à droite).

Au sud, la parcelle est close par un mur en moellon calcaire.

Toitardoise, tuile creuse mécanique
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
Techniquessculpture
Représentationsfronton

Références documentaires

Documents d'archives
  • Construction d'une école maternelle par l'architecte Bernard Salignat, 1974.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 18 J 245
  • École : acquisition de terrains, projets de constructions, agrandissements, 1845-1938.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 314/5
  • Plans du rez-de-chaussée et du premier étage de l'école par l'architecte Couty, 1880.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 1 T 2/422-423
  • École de Scorbé-Clairvaux : terrain sportif, cantine et classe enfantine, 1953-1965.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 601 W 827
  • Construction et agrandissement des écoles, 1834-2010.

    Archives municipales, Scorbé-Clairvaux : non coté
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.