Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ecluse de l'Houmée

Dossier IA17003401 réalisé en 1999

Fiche

Parties constituantes non étudiéesbarrage, maison, puits, cour
Dénominationsécluse
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
Hydrographiesla Boutonne
AdresseCommune : Torxé
Lieu-dit : les Ecluses de l'Houmée
Cadastre : 2017 A 93
AdresseCommune : Les Nouillers
Lieu-dit : les Ecluses de l'Houmée
Cadastre : 2017 A Non cadastré

L'écluse de l'Houmée est construite dans le cadre d'un vaste programme d'amélioration de la navigation sur la Boutonne autorisé par un décret du 22 septembre 1861. Dès 1854, des plans et devis sont fournis par le service hydraulique des Ponts et Chaussées, modifiés en 1858. Les travaux sont réalisés entre 1863 et 1865 par l'entrepreneur Jolly. Ils comprennent l'aménagement d'un canal de dérivation et d'une île artificielle, la construction de l'écluse proprement dite, d'un barrage à vannes et d'une maison pour le gardien.

Les vannes du barrage et les portes de l'écluse seront reconstruites dans les années 1890. Par la suite, le déclin de la navigation fluviale au profit du chemin de fer rend l'écluse inutile. L'ensemble a été remis en valeur dans le 1er quart du 21e siècle. Les portes de l'écluse et les vannes du barrage sont désormais mues par un système électrique qui a remplacé le travail de l'éclusier.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates1863, daté par source
Auteur(s)Auteur : Jolly (entrepreneur) entrepreneur attribution par source

Le site éclusier est implanté sur la Boutonne, à cheval sur les communes de Torxé et Les Nouillers, à la limite de Tonnay-Boutonne. L'écluse se trouve sur le cours originel de la rivière. Les portes étaient manoeuvrées par des cabestans, qui portent l'inscription "Ateliers de forges et fonderie de Ch. Poirier fils à Rochefort". Sur une courte dérivation de la rivière au nord est implanté le barrage à vannes, composé de cinq pertuis séparés par quatre piles aux extrémités arrondies. Il permet de réguler la hauteur et la quantité d'eau.

Sur l'île artificielle, appartenant à la commune de Torxé, est implantée la maison éclusière. De plan rectangulaire, elle se compose d'un rez-de-chaussée et d'un étage carré (en cas de crue), et est ornée d'un solin, d'un bandeau et d'une corniche, ainsi que de pilastres et d'encadrements de baies rectangulaires. A proximité se trouve un puits hexagonal. L'ancien four, qui occupait un petit bâtiment en brique à façade en pignon, a été démoli.

Murscalcaire pierre de taille
métal
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1863-1869 : acquisition de terrains pour la construction de l'écluse de l'Houmée, communes de Torxé et de Les Nouillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 3746
  • 1854-1865 : construction de l'écluse de l'Houmée, communes de Torxé et Les Nouillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 3767
  • 1893-1896 : reconstruction des portes de l'écluse de l'Houmée, communes de Torxé et de Les Nouillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 4288, 4544, 6194
  • 1894-1897 : reconstruction des vannes du barrage de l'écluse de l'Houmée, communes de Torxé et de Les Nouillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 6517, 12372, 12385
Documents figurés
  • 1854, 1858 et 1864 : plans de l'écluse de l'Houmée, communes de Torxé et Les Nouillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 3767
Bibliographie
  • Braud, Michel. Torxé, une petite commune ordinaire de Saintonge. Saint-Jean-d’Angély : Bordessoules, 2005.

    p. 50-51
  • Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime. Paris : Flohic, 2002.

    p. 1116
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Barreau Pierrick