Logo ={0} - Retour à l'accueil

Distillerie d'eau-de-vie de cognac de Laage de Meux, chai

Dossier IA17000341 réalisé en 1997

Fiche

Précision dénominationdistillerie d'eaux-de-vie de cognac
Appellationsdistillerie de Laage de Meux
Parties constituantes non étudiéeslogement, bureau, réservoir industriel
Dénominationsdistillerie, chai
Aire d'étude et cantonCharente-Maritime - Saint-Savinien
AdresseCommune : Saint-Savinien
Adresse : 10 avenue de la
Gare
Cadastre : 1996 AB 290, 367, 368

Maison de cognac fondée à Cognac vers 1856 par Théophile de Laage de Meux, qui créé une annexe à Saint-Savinien vers 1875 lors de la création de la voie de chemin de fer. De cette époque datent les chais et le logement-bureau. Un embranchement particulier entre les magasins et la gare de Saint-Savinien est établi vers 1879.

Jusque dans les années 1920, on y distille du cognac qui est ensuite vieilli en chais et commercialisé en bouteilles ou en fûts ; plus tard ne se pratiquent plus sur place que le vieillissement et la mise en bouteilles. Les wagons entrent dans les chais grâce à une plaque-tournante.

A partir des années 1950, l'activité se tourne vers la vinification pour élaborer des bases de vins mousseux, et l'entreprise se dote de cuves en inox d'une contenance de 1500 à 2500 hl. Un nouveau chai est bâti en 1965. En 1976, l'entreprise, restée familiale, est vendue au groupe Berger.

Dans les années 1930, l'entreprise emploie environ 17 personnes, dont une dizaine de femmes qui travaillent de manière épisodique. Actuellement 7 personnes y travaillent.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1965, daté par source, daté par travaux historiques

Site industriel desservi par un embranchement ferroviaire.

Les anciens chais sont en moellon enduit, en rez-de-chaussée, charpente en bois et toit en tuile creuse. Le logement-bureau est en moellon enduit, à un étage carré et un étage de comble, couvert d'un toit à pans brisés à croupes en tuile creuse et ardoise pour le brisis. Le chai de 1965 en parpaing de béton est couvert de tuile creuse.

Murscalcaire moellon enduit
béton parpaing de béton
Toitardoise, tuile creuse
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Couverturestoit à longs pans brisés croupe
toit à longs pans pignon couvert
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Historique

    La maison de Laage fils et Cie a été fondée en 1856 à Cognac par M. Théophile de Laage. Doué des plus brillantes qualités de travail et d'activité, il s'appliqua à donner à ses affaires toute l'extension qu'elles ont obtenue depuis lors en s'efforçant de répandre, dans le monde entier, ses produits d'élite qui lui ont valu les plus flatteuses récompenses dans toutes les expositions auxquelles il a pris part. C'est ainsi qu'aux succès obtenus à Londres en 1862 à Paris en 1867 sont venus s'ajouter les récompenses remportées à Trieste, à Naples en 1871, à Vienne en 1873, à Santiago (Chili) en 1875, premier prix Bordeaux 1882, Amsterdam 1883, Calcutta 1884, qui ont définitivement consacré la haute réputation des eaux-de-vie de la maison.

    En 1878, voulant se rapprocher de ses propriétés et vignobles de la Charente-Inférieure, M. Théophile de Laage est venu fixer sa résidence près de la charmante petite ville de Saint-Savinien-sur-Charente, où il a construit et aménagé les magasins et comptoirs actuels le long de la voie ferrée en apportant à l'installation intérieure les plus grands perfectionnements.

    La maison est dirigée actuellement par le fils et les petits-fils du fondateur, suivant en cela la tradition des vieilles et honorables maisons de la région des Charentes. Un personnel d'élite dont quelques-uns ont entre trente et cinquante ans de loyaux services dans la maison, assurent avec des jeunes, l'exécution des expéditions qui lui viennent d'un personnel d'agents dévoués tant en France qu'à l'étranger.

    L'Illustration économique et financière : N°spécial : La Charente-Inférieure, Paris, 1926, p. 56.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives Privées [actuellement en dépôt à Poitiers]. 1860-1939 : rapport d'inspection de la Banque de France, succursale de Saintes. Rapports de 1893 et 1927.

  • 1879, 23 janvier : courrier du ministère des travaux publics au sujet du raccordement des magasins de M. de Laâge et Cie avec la gare de Saint-Savinien.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 5 S 397
Documents figurés
  • " Interprétation imaginaire des bâtiments dans les années 1910 (?) ". Gravure en en-tête d'un texte publicitaire. Archives privées.

  • " Gravures de Prouteaux et Chaubin publiées avant 1915 dans une plaquette publicitaire ". De Laage fils et Cie Cognac. Archives Privées.

  • " Vue d'ensemble prise de l'est ". Illustration économique et financière, n° spécial : La Charente Inférieure. Paris, 1926.

    p. 56
Bibliographie
  • Illustration économique et financière, n° spécial : La Charente Inférieure. Paris, 1926.

    p. 56
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pouvreau Pascale