Dossier IA17044184 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Demeure
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
  • Commune Saint-Fort-sur-Gironde
  • Lieu-dit le Bourg
  • Adresse 16 rue des Ecoles
  • Cadastre 1834 C 2594 nord  ; 2009 AB 399
  • Dénominations
    demeure
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, parc, portail, pigeonnier

Le pigeonnier et, semble-t-il, une partie de la maison semblent dater du 18e siècle, de même que le portail. La porte murée, en plein cintre, sur le mur de clôture nord, impasse des Oiseaux, peut remonter au 17e siècle. Dans la seconde moitié du 18e siècle, la propriété, qui englobe les bâtiments situés au sud (18 rue des Ecoles et 2 rue de la Fontaine), appartient à Marie-Anne-Elisabeth Faure, qui la vend en 1786 à Pierre Guichard (1749-1799), notaire, et à son épouse, Marie-Anne Bérard. Lors du partage de leurs biens, en 1801, et après la mort de Marie-Anne Bérard, la propriété échoit à Jean Pierre André Guichard (1778-1854), sieur de Préfontaine, maire de Saint-Fort de 1797 à 1835, époux de Suzanne-Charlotte-Larousserie Raboteau. Sa demeure et les dépendances apparaissent sur le plan cadastral de 1834, occupant une grande partie de la cour actuelle. Après la mort de Jean Pierre André Guichard, selon le cadastre, et conformément à un acte de donation-partage de 1854, la propriété est divisée en deux : la partie nord passe à son fils, Edouard Guichard (1801-1872), demeurant à Epargnes. Son bien passe ensuite à son neveu, le docteur Henry Chapparre, maire de Saint-Fort de 1884 à 1905 et qui, selon le cadastre, fait en partie reconstruire la maison en 1877 et 1882. Après lui, la maison échoit en 1911 à ses neveux, Joseph et Jaenk Daene.

La maison est placée en alignement sur la voie, avec une cour sur le côté et un parc à l'arrière. La propriété est délimitée au nord par un mur de clôture, interrompu sur la rue des Ecoles par un portail. Ce dernier comprend une porte cochère en arc srubaissé, avec clé et sommiers saillants, sous un petit toit souligné par une corniche à modillons. Cette porte est encadrée par deux portes piétonnes, dont l'une, à gauche, est aveugle. A droite du portail, sur l'impasse des Oiseaux, le mur de clôture présente une ancienne porte en plein cintre murée.

La maison est couverte d'un toit à longs pans et à croupes. Sa façade sur la rue, orientée au nord-est, est entièrement constuite en pierre de taille. Elle est rythmée par un solin, des bandeaux d'appuis, dont celui de l'étage est mouluré, et par une corniche qui enserre tout le bâtiment. La façade présente six travées d'ouvertures, aux encadrements saillants. La porte possède un encadrement mouluré. Les fenêtres de l'étage sont surmontées chacune par une corniche.

Le pigeonnier se situe dans le parc, au sud-ouest de la maison. De plan carré, il est couvert d'un toit en pavillon, à égoût retroussé et en tuile plate. Souligné par une corniche, le toit est percé de quatre lucarnes pendantes à fronton triangulaire. Dans le parc également se trouve un petit bâtiment orné d'une corniche et d'un fronton en arc segmentaire : il s'agirait d'un tombeau.

  • Murs
    • calcaire
    • pierre de taille
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • croupe
  • Typologies
    maison de maître
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Sebileau, Bernard. Fief-Doré en Saintonge. La Roche-sur-Yon : Artdeline Edition, 1996, 91 p.

  • Plan cadastral de Saint-Fort-sur-Gironde, 1834.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 4918

Documents d'archives

  • A. D. Charente-Maritime. 3E 30/354. 1854, 21 décembre : donation partage des biens de Suzanne Charlotte Raboteau, veuve de Jean Pierre André Guichard.

  • A. D. Charente-Maritime. 3E 54/555. 1801, 29 avril (9 floréal an 9) : partage des biens de feu Pierre Guichard, notaire, et de son épouse, Marie-Anne Bérard.

  • A. D. Charente-Maritime. 3P 3358 à 3368. 1834-1966 : état de section et matrices cadastrales. A. D. Charente-Maritime. 3P 4918. 1834 : plan cadastral de Saint-Fort-sur-Gironde.

Annexes

  • Annexe n°1
  • Annexe n°2
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.