Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure

Dossier IA33006563 inclus dans Village de Saint-Yzans-de-Médoc réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, logement
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
AdresseCommune : Saint-Yzans-de-Médoc
Adresse : 1 rue de
Loudenne
Cadastre : 1831 A2 1000 ; 2013 C 1175

Un bâtiment en L est visible sur le plan cadastral de 1831 à l'emplacement des logis actuels.

Selon les augmentations/diminutions des matrices cadastrales, la maison est construite en 1872 et en 1878 pour Jean Chaussat. Ce dernier est mentionné dans les ouvrages de Cocks et Féret en 1874 et en 1881, produisant 20 et 40 tonneaux.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

Située à l'angle de la rue de Loudenne et de la rue Lamena, la demeure est composée du logis principal complété d’un logis secondaire formant une aile en retour, l’ensemble s’articulant autour d’une cour accessible au sud-ouest par un portail.

Bâti en pierre de taille, le corps de logis principal se compose d’un rez-de-chaussée surélevé sur un niveau de soubassement et d’un étage carré. La façade antérieure, tournée en direction du sud-ouest, est rythmée de 5 travées, la travée centrale étant traitée en léger ressaut. Un escalier droit à double volées dessert le rez-de-chaussée surélevé. L'ensemble des baies présente un chambranle mouluré. La porte principale est surmontée d’un larmier aligné à la base du balcon de la porte-fenêtre de l'étage. Le toit à croupes en ardoise est doté de trois lucarnes à baies trilobées et frontons triangulaires ; la lucarne centrale est encadrée d'ailerons à volutes. L'ensemble est couronné de deux épis de faitage en zinc. La façade est marquée par un bandeau médian formé par les appuis des fenêtres et par une corniche à modillons et denticules.

Au sud-est, l'aile en retour abrite un logis à étage également construit en pierre de taille. Le traitement de façade diffère : on retrouve toutefois des encadrements, des bandeaux et une corniche moulurés. La jonction entre les deux logis est assurée par une travée d'angle surmontée d'une balustrade d'attique.

Murscalcaire pierre de taille
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, comble à surcroît, 1 étage carré, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans croupe

TypologiesAB2
Techniquessculpture
Représentationsdenticule
Précision représentations

Corniche denticulée.

Estuaire

TRAVEE5
FORBAIEplate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; plate-bande (porte-fenêtre) ; chambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; chambranle mouluré (porte-fenêtre)
POSRUEen alignement
POSPARCen retrait ; parcelle d'angle
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1881 (4e édition).

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer