Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cuvier

Dossier IA33004729 inclus dans Château d'Arsac réalisé en 2014

Fiche

Dénominationscuvage
Aire d'étude et cantonSud Médoc Estuaire - Castelnau-de-Médoc
AdresseCommune : Arsac
Lieu-dit : Château d'Arsac
Adresse : 1 allée du
Comte
Cadastre : 2012 AW 62
Précisions

Le cuvier du château d'Arsac est construit dès l'arrivée du propriétaire normand Eugène Dubosc qui achète en 1890. En 1893, la gravure de l'édition du Cocks et Féret montre le cuvier médocain achevé.

Il subira quelques transformations au cours du 20e siècle, notamment sur le percement de portes coulissantes en métal dans l'immédiat après-guerre sur l'élévation principale.

Dans les années 1970, la toiture de la partie sud du premier vaisseau subit d'importants dégâts d'après une photographie aérienne de l'époque.

En 1987-1988, lors de l'achat du domaine par Philippe Raoux, le cuvier est restauré sous la direction de l'architecte Patrick Hernandez et enduit d'un bleu Klein. À l'intérieur, l'ancien plancher a laissé place aux cuves en inox, seules demeurent les colonnes en fonte creuse et la plaque tournante des rails Decauville.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates
Auteur(s)Auteur : Hernandez Patrick architecte attribution par source

Le cuvier se situe à proximité ouest du château. Il mesure 52 m de long sur 15 m de large et est composé d'un double vaisseau.

La façade principale est percée au rez-de-chaussée de dix baies jumelles rectangulaires aujourd'hui murées ; à l'étage, elles sont en plein cintre et séparées du premier niveau par un bandeau continu. Au centre, la façade est animée par un mur pignon dont les rampants sont soulignés par une corniche à denticules. La porte à double battants du rez-de-chaussée est surmontée, à l'étage, par une baie qui permettait le chargement de la vendange par un système de treuil. Une horloge est insérée sous le fronton.

Les doubles pignons au nord et au sud reprennent la forme du pignon central de la façade principale, hormis le percement de deux grandes portes en plein cintre prenant la hauteur des deux niveaux et surmontées d'un oculus.

L'encadrement de chaque baie, les chaînages d'angle, les frontons, les bandeaux, les corniches et les jambes harpées sont traités en pierre de taille. Le bâtiment est enduit en bleu klein.

Murscalcaire moellon enduit

Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couvrementscharpente en bois apparente
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
toit à deux pans noue
État de conservationrestauré, remanié
Techniquessculpture
Représentationsdenticule, fronton
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1886 (5e édition).

  • MÉRIC Jean-Pierre. Le château d'Arsac de 1706 à nos jours, Bordeaux, éditions Féret, 2000.

    p. 105-108
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian
Grollimund Florian

Chercheur communauté de communes Médoc-Estuaire (2013-2015). Chercheur PNR Périgord-Limousin (2016-2020).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.