Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cru de Calmeilh

Dossier IA33008910 inclus dans Île du Nord (partie sud) réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeschai, cuvage, logement
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
AdresseCommune : Gauriac
Lieu-dit : Île du Nord, Calmeilh, Carmeil
Cadastre : 2018 AM 91 ; 1820 C1
Précisions

Sur le plan cadastral de 1820, un bâtiment (maison, usine) est construit au lieu-dit Carmeil et appartient à la veuve Cailleux. Celle-ci possède également plus au nord le site de Massé et au sud un autre site également nommé Carmeil.

D'après les augmentations et diminutions du cadastre, Bernard Dupouy procède à une augmentation de construction en 1852 (parcelle C 36) ; puis une augmentation de construction est également attribuée à Jean Dupouy en 1867. Il s'agit de Jean-Césaire Dupouy, avocat-médecin accoucheur, et de son fils, Alexandre-Bernard-Eugène Dupouy (1825-1900), conseiller général à partir de 1871, député de la Gironde à partir de 1876 et sénateur. Il est nommé président du conseil général en 1880, réélu de 1881 à 1888.

La même famille est propriétaire du lieu-dit Massé (parcelle C 24), où une augmentation de construction est réalisée en 1851.

Puis en 1877, une construction nouvelle est initiée par Bernard Dupouy (parcelle C 35) : ce qui correspond au bâtiment conservé qui porte la date 1875 et les initiales entrelacées ED (Eugène Dupouy). Dans l'édition de 1893 de l'ouvrage de Cocks et Féret, le domaine "Cru de Calmeilh" produit 200 tonneaux. Les dates portées sur les bâtiments indiquent probablement des agrandissements successifs : 1870, 1889, 1900. Le pignon occidental porte également l'inscription CRU de CALMEILH.

Le Château Calmeilh est illustré dans l'édition de 1908 de l'ouvrage Bordeaux et ses vins. Il appartient à Arsène Henry, haut fonctionnaire et diplomate français ; 350 tonneaux de vin y sont produits.

Les bâtiments sont encore de nos jours le siège d'une exploitation agricole et viticole (Fondation du Littoral/Atlantide et Conservatoire du Littoral).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1875, porte la date
1870, porte la date
1889, porte la date
1900, porte la date

Les bâtiments se composent d'un corps de logis en rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier en pierre à double volées convergentes. Le soubassement traité en bossage continu est percé de jours rectangulaires ; une porte cintrée sous l'escalier donne accès au chai. La façade est ouverte d'une porte principale et de trois fenêtres de part et d'autre ; des jambes à bossage rythment la maçonnerie en pierre de taille. Les encadrements des baies sont moulurés, à crossettes. Un garde-corps d'attique dissimule la toiture de tuiles creuses. Il est strié et orné de motifs de cercles formant une frise interrompue de tables décoratives. Au centre, dans l'axe de la porte principale, une table décorative est sculptée d'une gerbe de blé, de ceps de vignes avec grappes de raisin, et surmontée d'un fronton cintré orné d'un cuir découpé portant les initiales ED entrelacées et la date 1875.

Les façades latérales du corps de logis permettent de distinguer les espaces de l'habitation principale (5 ouvertures) de logements secondaires (3 ouvertures), installés au-dessus du chai (4 jours d'aération) et d'un cuvier équipé d'un conquet et de cuves en béton. Sur la façade latérale nord sont greffées des latrines.

A l'arrière de l'habitation, un vaste cuvier abrite des cuves en inox ; deux ailes latérales abritent d'autres espaces annexes et cuviers. Elles sont percées de petites fenêtres rectangulaires et marquées en leur centre par une travée dotée d'une porte haute donnant accès à l'étage du cuvier. Le pignon occidental présente des ouvertures en partie murées et une travée centrale formant pignon ouverte d'un oculus et ornée d'une table portant l'inscription CRU de CALMEILH, ainsi que deux cartouches avec les dates 1870 et 1889. Les pignons des ailes latérales portent la date 1900.

Au nord, un vaste bâtiment abritait peut-être un chai secondaire ou une remise : il est constitué de poteaux métalliques soutenant un plancher.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier symétrique en maçonnerie
État de conservationmauvais état
Techniquessculpture
Représentationsblé, vigne, raisin, chronogramme, monogramme, cuir découpé, cercle, palme, volute, fronton, denticule
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Extrait de Bordeaux et ses vins, 1874

    P. 405 : Le domaine de Calmeilh, à M. Dupouy, conseiller général et député de la Gironde; offre un vignoble en voie d'agrandissement comprenant aujourd'hui de 25 à 30 hectares, complantés des meilleurs cépages : cabernet-sauvignon, malbec, merlot, gros et petit verdot, installés sur fil de fer, cultivés à la charrue et produisant actuellement une moyenne de 100 tonneaux, qui atteindra, dans quelques années, 150 tonneaux. L'installation modèle de ce vignoble est complétée par un cuvier et des chais nouvellement construits, en rapport avec ce rendement, et où la vinification et la conservation des vins s'opère avec tous les perfectionnements indiqués par la science moderne.

    Ce domaine offre encore environ 20 hectares consacrés aux prairies et aux céréales.

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

    P. 405.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 544
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908, enrichie de 700 vues de châteaux viticoles (8e édition).

    p. 332
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    p. 821
  • FERET Edouard. Personnalités et notables Girondins de l'antiquité à la fin du XIXe siècle. Bordeaux : Féret et L'Entre-deux-mers, 2009, fac-similé de l'édition de 1889.

    p. 219

Liens web

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Steimer Claire - Beschi Alain