Dossier IM40007531 | Réalisé par
Croix de mission (tronc) et autel de la fontaine Saint-Jacques
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Tartas ouest
  • Commune Saint-Yaguen
  • Lieu-dit Fontaine Saint-Jacques
  • Adresse chemin rural de la fontaine de Saint-Yaguen
  • Cadastre 2017 B 4
  • Dénominations
    croix monumentale, tronc, autel
  • Appellations
    fontaine Saint-Jacques

La fontaine Saint-Jacques est, avec celle de Saint-Jean-Baptiste, l'une des deux principales fontaines "guérisseuses" de la commune de Saint-Yaguen, située à proximité de sept sources qui alimentent un bassin avant de se jeter dans le ruisseau de Suzan. Attestée au moins depuis l'époque moderne, la fontaine, près de laquelle une grande croix de mission (faisant également office de tronc) avait été plantée en 1860, fut dotée en 1959 d'un autel en pierre, dû au sculpteur et verrier albigeois Raymond Clercq-Roques (1927-1977), qui devait fournir quatre ans plus tard les verrières de l'église Saint-Jacques du bourg. Les travaux furent exécutés par l'entrepreneur Jean Lurbes, d'Arengosse, et le monument fut inauguré solennellement le dimanche 19 juillet 1959. L'ouvrage coûta la somme de 163.000 (anciens) francs, qui fut payée par le curé Jean Mauvoisin à l'occasion de ses vingt-cinq ans de sacerdoce. L'abbé avait, l'année précédente, instauré un pèlerinage annuel à la fontaine le troisième dimanche de juillet. Comme curé de Momuy (de 1936 à 1947), il avait déjà fait édifier en 1943 la fontaine Saint-Martin de Cla par l'architecte G. Barincou.

Les deux monuments sont implantés à trois mètres de distance, de part et d'autre du chemin creux menant à la fontaine située en contrebas. A l'ouest, la croix de la mission de 1860 se présente sous forme d'une colonne cylindrique composée de cinq tambours en calcaire sur socle carré, avec couronnement saillant mouluré en cavet ; une croix en fer forgé est fichée au sommet du fût ; le tambour supérieur de la colonne est percé sur sa face orientale d'une niche cintrée à oreilles formant tronc, autrefois fermée par un battant rectangulaire en fer forgé ; une seconde ouverture, pratiquée sur la face nord, est fermée par deux plaques de fer rivetées avec serrure sur la plaque de droite.

L'autel, implanté à l'est de la croix, est composé d'un piétement rectangulaire en ciment peint avec piédroits appareillés en grès, supportant une table elle-même surmontée d'un panneau curviligne en ciment, calé à droite par un grand bas-relief vertical ; une croix en fer forgé est appuyée au panneau postérieur.

  • Catégories
    maçonnerie, taille de pierre, sculpture
  • Structures
    • plan, circulaire, rectangulaire
    • élévation, droit
  • Matériaux
    • ciment, moulé
    • grès, appareillé taillé
    • calcaire, décor en bas relief, décor dans la masse
  • Précision dimensions

    Dimensions non prises.

  • Iconographies
    • en pied, saint Jacques le Majeur, coquille Saint-Jacques, rose, croix
    • croix
  • Précision représentations

    Croix latine en fer fichée au sommet de la croix de mission ; croix à bras curvilignes, sur socle à deux degrés, sculptée en bas relief dans la masse sur la face sud de la colonne.

    Grande coquille Saint-Jacques en relief sur la face de l'autel, à droite ; effigie en pied de saint Jacques le Majeur en bas relief à droite du panneau sommital ; rose des vents en métal sur une croix adossée au centre du panneau postérieur.

  • Inscriptions & marques
    • inscription, gravé
    • date, gravé
    • inscription concernant le commanditaire, gravé, sur partie rapportée
    • inscription concernant l'auteur, gravé, sur partie rapportée
  • Précision inscriptions

    Inscription et date gravées sur le couronnement de la colonne de la croix de mission : TRONC 1860.

    Inscription concernant le commanditaire et les auteurs (gravée et dorée sur une plaque de marbre blanc apposée au revers de l'autel) : SOUVENIR DE 25 ANS / DE SACERDOCE / ABBE JEAN MAUVOISIN / - / DECORATEUR R. CLERCQ-ROQUES / - / ENTREPRENEUR J. LURBES / - / JUILLET 1959.

  • État de conservation
    • manque
  • Précision état de conservation

    Le battant du tronc de la croix de mission a été arraché.

  • Statut de la propriété
    propriété d'une association cultuelle (incertitude)

Documents d'archives

  • Registre paroissial de Saint-Yaguen.

    Archives diocésaines, Dax
    année 1959

Annexes

  • Extrait du registre de la paroisse de Saint-Yaguen (1841-1967, Archives diocésaines de Dax) concernant l'installation d'un autel à la fontaine Saint-Jacques en 1959 (communiqué par Michèle Tastet-Brèthes)
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel