Dossier IA64003042 | Réalisé par
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Conciergerie du château d'Ilbarritz
Auteur
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Commune de Bidart

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Lieu-dit Ilbarritz
  • Adresse avenue du Château , avenue de l' Espée
  • Cadastre 2017 AX 49

Durant la dernière décennie du 19e siècle, le Baron de l'Espée se fit construire par l'architecte Gustave Huguenin un château et de nombreuses dépendances réparties dans un immense parc. Une large enceinte protégeait l'ensemble de la propriété. Une unique entrée était aménagée, à l'est, sur un chemin communal qui figurait sur le cadastre de 1831 et qui, en accord avec la commune, fut privatisé et fermé au public par le Baron de l'Espée (aujourd'hui avenue du château). L'emplacement de la conciergerie correspond à la parcelle 21 de la section A du plan cadastral de 1831. Elle figure sur le plan du domaine dessiné en 1904 et sur une carte postale du 1er quart du 20e siècle. De plan massé, elle était couverte par une toiture à deux pans. Sa façade nord était aveugle. En 1911, le Baron de l'Espée vendit le domaine à la Société Immobilière de la Côte Basque qui souhaitait le transformer en complexe hôtelier. En 1913, d'après le projet d'aménagement de l'architecte-paysagiste Jules Vacherot, la conciergerie était vouée à disparaître mais le projet n'aboutira pas. Dans les années 1920, la Société Paris-Province propriétaire du domaine lotit l'ensemble des terrains entourant le château d'Ilbarritz. L'ancienne conciergerie fut alors intégrée au lotissement, elle figure sur le plan de 1924. Il semblerait même que l'ancienne conciergerie, alors devenue une maison de villégiature, ait remporté le 2ème prix du concours de la plus jolie construction et du plus joli jardin du lotissement organisé par la société. D'après les matrices cadastrales, à cette période, elle appartenait aux descendants de l'Empereur de Russie, Pierre Le Grand (1672-1725) : la Princesse Obliani Febronie Narichkine (1852-1930) et son fils Basile Narichkine (1885-1964). Ces derniers s'installèrent sur la côte basque après la révolution russe de 1917. D'après les plans, Monsieur Narichkine fit appel aux paysagistes Gélos pour l'aménagement du jardin. La propriété se composait de deux volumes : un premier volume au bord de l'avenue du château abritait le garage et le volume principal au centre de la parcelle correspondait à la villa, le bâtiment initial ayant été agrandi à l'ouest et à l'est. Une cour séparant le garage de la villa était le point de départ d'allées pavées à l'est ; une terrasse était aménagée au pied de la façade est et une salle de vue donnait sur la plage d'Ilbarritz et sur le château. Après la Seconde Guerre mondiale, la maison fut rachetée par Madame Bardot, propriétaire et gérante du sanatorium Catalinenia.

La maison est située à l'angle de l'avenue de l'Espée et de l'avenue du château. Elle comprend deux volumes distincts. Le premier implanté au bord de l'avenue du Château fait corps avec la clôture. Il se compose d'un plan rectangulaire de petite dimension en plain-pied recouvert d'une toiture à deux pans, la façade sud est protégée par un large avant-toit qui repose sur des aisseliers. Le second volume est situé au centre de la parcelle. Il comporte deux niveaux d'élévation et une toiture à deux pans. Au deuxième étage, un garde-corps a été conservé et restauré, il est identique à celui de la terrasse du château d'Ilbarritz.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    1 étage carré
  • Couvertures
    • toit à deux pans
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Matrice cadastrale de Bidart, propriétés foncières bâties, 1910-1957.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart 1G5
    Case 316.

Documents figurés

  • Atlas cadastral napoléonien, 1831.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, Pau : E dépôt Bidart, 1G1
    Section A.
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Commune de Bidart
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Ehlinger Maïté
Ehlinger Maïté

Chargée d'inventaire du patrimoine bâti à la mairie de Bidart.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers