Logo ={0} - Retour à l'accueil

Colonne monumentale

Dossier IA33006611 réalisé en 2013

Fiche

Dénominationscolonne monumentale
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
AdresseCommune : Saint-Yzans-de-Médoc
Lieu-dit : la Colonne
Adresse : rue de la
Colonne
Cadastre : 2013 C2 1355

La colonne est érigée en remerciement à la Vierge Marie, à la fin d'une épidémie de fièvre typhoïde qui a sévi dans la commune de 1856 à 1858. L'inauguration a lieu le 8 août 1858.

Une procession commémorative s'y rendait le dimanche avant l'Assomption.

Cette colonne appartient à un type de monument votif que l’on retrouve fréquemment en Médoc : à Saint-Germain d’Esteuil en 1862, à Montalivet en 1868, à Listrac, à Vensac ou encore à Saint-Médard-en-Jalles (les dates précises de construction de ces trois dernières colonnes sont inconnues). Construits sur le même modèle au carrefour de deux routes ou sur une place publique, entourés ou non d’une grille, ils furent, semble-t-il, le fruit d’une certaine émulation locale, comme le laisse supposer ce commentaire de l’abbé Mezuret, curé de Soulac :"Le mois d’octobre a été pris par le projet d’érection d’une colonne monumentale à Saint-Germain-d’Esteuil. Je prends à témoin M. Carriol [curé de Saint-Germain] qu’il ne m’a pas laissé une minute de repos jusqu’à ce qu’il ait en mains les dessins complets, les propositions, les détails, les coupes, le devis et le cahier de charges de ce monument qui doit, à ses yeux, éclipser de beaucoup Saint-Yzans" (citation communiquée par Jean-Pierre Méric, extraite d’une lettre, retrouvée dans les archives diocésaines, écrite par l’abbé Mezuret à l’archevêque Donnet, le 30 octobre 1861).

Par un arrêté de 1991, la statue de la Vierge, la colonne, le socle et la grille sont inscrits à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

En 1999, la tempête détruit la colonne et celle-ci est reconstruite en 2003. Les vestiges de la tête de la Vierge et de l'Enfant sont déposés dans une annexe de la mairie.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1858, porte la date

Le monument est situé à la sortie nord du village, à l’intersection de deux voies.

Érigé en pierre de taille de calcaire, il est composé d’un socle orné à la base d'une frise de feuillage, de tables en marbre portant des inscriptions encadrées de pilastres cannelés et surmontées d'un bandeau mouluré, de motifs de rosettes et d’une corniche ornée d’oves et de dards en flèche.

Vient ensuite un degré en pierre supportant la colonne cannelée ornée de deux bagues et surmontée d’un chapiteau composite, lui-même sommé d’une statue de la Vierge à l'Enfant. Les bagues portent le monogramme de la Vierge (AM entrelacées) alternant avec des motifs végétaux. Le chapiteau composite est décoré de volutes, de feuillages et de têtes d’anges sur chaque face. La Vierge à l’Enfant, debout, est vêtue d’une robe et d’un manteau.

Murscalcaire pierre de taille
Techniquessculpture
ReprésentationsVierge à l'Enfant, feuillage, pilastre, rosette, ove, ordre composite, tête d'ange, volute, monogramme
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1991/12/18
Précisions sur la protection

Statue de la Vierge et colonne qui la supporte, y compris le socle et la grille (cad. C 1355) : inscription par arrêté du 18 décembre 1991.

Annexes

  • Transcription des inscriptions

    Face est :

    AM / L’AN 1856 / DÉLIVRÉE DE LA FIÈVRE TYPHOÏDE / APRÈS UNE NEUVAINE A LA STE VIERGE / LA PAROISSE DE ST YZANS A ÉRIGÉ / CE MONUMENT DE RECONNAISSANCE / OU SE FAIT CHAQUE ANNÉE, / LE DIMANCHE AVANT L'ASSOMPTION, / UNE PROCESSION COMMÉMORATIVE.

    Face nord :

    DES INDULGENCES / SONT ACCORDÉES / AUX FIDÈLES QUI PRIENT / AU PIED DE CE MONUMENT / INAUGURÉ LE 8 AOÛT 1858.

    Face sud :

    NOUS NOUS RÉFUGIONS / SOUS VOTRE PROTECTION / STE MÈRE DE DIEU : / NE DÉDAIGNEZ PAS LES PRIÈRES / QUE NOUS VOUS ADRESSONS DANS NOS BESOINS ; / MAIS DÉLIVREZ NOUS TOUJOURS / DE TOUT DANGER, / Ô VIERGE GLORIEUSE et BÉNIE !

    Face ouest :

    AM / Ô MARIE CONÇUE SANS PÉCHÉ / PRIEZ POUR NOUS / QUI AVONS RECOURS A VOUS / SANTÉ DES MALADES PRIEZ POUR NOUS.

Liens web

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer