Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil général des Landes

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mugron
  • Commune Doazit
  • Emplacement dans l'édifice clocher

La deuxième cloche de l'église du bourg de Doazit se fêla au début de l'année 1874. Dès le mois de juillet, décision fut prise de la refondre. Le produit d'une souscription publique et celui de la vente à l'annexe d'Aulès de la petite cloche de 1819 (réf. IM40005647) permirent de passer l'année suivante un marché avec le fondeur tarbais Ursulin Dencausse, qui s'engageait à refondre la cloche fêlée (pour un nouveau poids de 362 kilos) et à fournir une troisième cloche de 227 kilos, le tout pour une somme de 1512 francs. Les deux instruments, bénis le 13 juin 1875, furent installés dans le clocher le 17. La plus grande fut refondue à deux reprises, la dernière en 1935 (réf. IM40005612) ; la plus petite, ici étudiée, est la seule subsistante.

L'inscription porte le nom de l'avocat Jean Jacques Victor Broca-Perras (Mont-de-Marsan 1806 - Candale, Doazit 1883), maire de Doazit de 1838 à 1854 puis de 1861 à sa mort, conseiller général de Mugron de 1866 à 1870. Il avait acquis le 4 décembre 1838 le château de Candale au Mus de la dernière descendante des Foix-Candale, Hippolyte-Euphrosine (marraine en 1819 de la grosse cloche de l'église, réf. IM40005610). Sa fille Marie Lacaze fut la donatrice de plusieurs meubles et objets de l'église du bourg.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1875
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Midi-Pyrénées, 65, Tarbes
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Dencausse Ursulin
      Dencausse Ursulin

      Guillaume Ursulin Isidore Dencausse, fondeur de cloches à Soues (Hautes-Pyrénées), puis à Tarbes (5, rue Sainte-Marie). Né à Soues le 10 mai 1825, mort à Tarbes (12, rue de l'Orient) le 18 juillet 1910 (AM Tarbes, 1E248) ; fils de Jean Dencausse, fondeur de cloches, et de Cécile Fourcade (fille de percepteur). Marié à Tarbes, le 30 avril 1860, avec Marthe Fontan (Tarbes, 12 octobre 1841 - Tarbes, 23 janvier 1927), fille de Louis Fontan, corroyeur, et de Jeanne Lausac, dont il eut un fils, Jean-Louis-Ursulin (1861-1931), qui lui succéda dès avant 1908.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      fondeur de cloches

Cloche suspendue, de volée ; tintement par actionnement électrique ; pas de couronne d'anses, mais un disque plat ; mouton en bois à quatre brides plates ; battant à bout sphérique, en fer.

  • Catégories
    fonderie de cloches
  • Matériaux
    • bronze
  • Mesures
    • h : 65 (hauteur au cerveau)
    • d : 75
  • Iconographies
    • armoiries
  • Précision représentations

    Écu aux armes du pape Pie IX sur le vase.

  • Inscriptions & marques
    • dédicace, fondu
    • signature, fondu
    • date, fondu
    • armoiries, fondu
  • Précision inscriptions

    Dédicace, date et signature (sur le vase supérieur, en deux lignes) : GREGOIRE BARBE PARRAIN FRANCOISE BARBE NEE LAILHEUGUE MARRAINE BERNARD BELLOCQ CURE / J. VICTOR BROCA CANDALE MAIRE URSULIN DENCAUSSE FONDEUR A TARBES BREVETE SGDG 1875.

  • Précision état de conservation

    La cloche est recouverte de fientes qui rendent la lecture du décor et des inscriptions difficile.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Livre de compte de la fabrique de Doazit (1872-1923).

    Archives paroissiales, Doazit
    années 1874-1875
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7

Documents figurés

  • Cloche (n° 2). Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 192

Documents multimédia

  • LAMAIGNERE Raphaël. Doazit aux trois églises. Essai de reconstitution de l'histoire locale religieuse d'après les documents officiels, par l'Abbé Raphaël Lamaignère de Doazit, curé de Saint-Aubin. 1941. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/dzt_rl.htm

  • DUBEDOUT Philippe. Les cloches de Doazit. 1996. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/32_cloch.htm

Annexes

  • Extrait du registre de compte de la fabrique de Doazit (1872-1923) relatif à la fonte de deux cloches en 1875 (AP Doazit)
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel