Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mugron
  • Commune Caupenne
  • Emplacement dans l'édifice clocher

Le matériau utilisé pour la fonte de cette cloche est celui d'un instrument de 1632 provenant de l'église Saint-Michel de Sabres, réquisitionné à la Révolution, puis accordé à la commune de Caupenne au début du XIXe siècle - peut-être en 1801, date de l'arrivée dans la paroisse d'une autre cloche de 1627 (réf. IM40005544). La cloche sabraise mesurait 69,5 cm de haut pour un diamètre de 86,5 cm.

Après trois quarts de siècle d'utilisation à Caupenne, la cloche, brisée, dut être refondue en 1877, à l'initiative du nouveau curé Darrieutort. Le 17 juin 1877, la fabrique passa avec le fondeur dacquois Louis-Rémy Delestan (1843-1896) le "traité de la refonte", qui fut mis à exécution peu après. Le nouvel instrument ne présente plus la traditionnelle couronne d'anses, encore visible sur une cloche de Delestan fondue la même année pour l'église de Saint-Geours-d'Auribat (réf. IM40005314), mais, comme à la cloche de Saint-Jean-de-Lier (réf. IM40005338), un disque plat fixé au mouton par des brides de fer. Le traité mentionne explicitement la nouveauté de ce "joug nouveau système pour pouvoir frapper le battant sur tout le pourtour de la cloche, de manière qu'elle branle sans peine", que Delestan fera breveter dès l'année suivante (voir J.-B. Faivre, V. Matéos, Cloches, sonnailles, carillons en pays landais, 2011, p. 21). Ce plateau tournant a été supprimé et remplacé par un classique mouton en fonte au cours des dernières décennies ; à son tour, le battant a été récemment remplacé par la maison Bodet. Les éléments du "joug Delestan", en mauvais état, sont déposés avec l'ancien battant dans la chambre des cloches.

Les parrains de la cloche, le maire Mathieu Dupérié et la baronne Alfred de Cès-Caupenne, née Anaïs Melchior, devaient offrir deux statues à l'église la même année 1877 (réf. IM40005539).

Cloche suspendue de volée ; tintement par actionnement manuel ; battant en poire, en fonte (remplacé) ; mouton en barre, en fonte, avec une seule bride boulonnée. La cloche ne comporte pas de couronne d'anses, mais un disque plat. L'ancien battant en fer est déposé sur le plancher de la chambre des cloches.

  • Catégories
    fonderie de cloches
  • Matériaux
    • bronze
  • Mesures
    • h : 73 (hauteur au cerveau)
    • h : 97 (hauteur avec le disque sommital)
    • d : 91
  • Iconographies
    • ornementation, draperie, feuille d'acanthe, filet
  • Précision représentations

    Cinq filets à la faussure, avec draperies à franges festonnées "accrochées" au filet inférieur ; frise de feuilles d'acanthe au cerveau.

  • Inscriptions & marques
    • dédicace, fondu
    • signature, fondu
    • date, fondu
  • Précision inscriptions

    Dédicace (en quatre lignes sur le vase supérieur, les différentes sections séparées par des rosaces) : * L'AN DE GRACE 1877 * PAROISSE DE CAUPENNE * ST MARTIN P P N / PIE IX PAPE * VICTOR DELANNOY EVEQUE * DARRIEUTORT CURE * / LARRERE JEAN BAPTISTE PRESIDENT DE LA FABRIQUE * PARRAIN MATHIEU / DUPERIE DOCTEUR MEDECIN MAIRE * MARRAINE MME ALFRED DE CES CAUPENNE *. Signature et date (au bas du vase) : * LOUIS DELESTAN FONDEUR A DAX *.

  • État de conservation
    • partie remplacée
  • Précision état de conservation

    Le mouton et le battant sont remplacés, ce dernier récemment par l'entreprise Bodet.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Registre des délibérations de la fabrique de Caupenne (1834-1906).

    Archives paroissiales, Caupenne
  • Monographie paroissiale de Caupenne, par le curé Darrieutort, mai 1881.

    Archives départementales des Landes : 16 J 16 b
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 93/9

Bibliographie

  • FAIVRE Jean-Bernard, MATÉOS Vincent. Cloches, sonnailles, carillons en pays landais. Bordeaux : Le Festin, 2011.

Annexes

  • Traité entre la fabrique de Caupenne et le fondeur Delestan de Dax pour la refonte d'une cloche, 17 juin 1877 (extrait du registre des délibérations du conseil de fabrique de Caupenne, 1834-1906)
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice