Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent de Boulin

Cloche (n° 1)

Dossier IM40006988 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationscloche
Numérotation artificielle1
Aire d'étude et cantonSaint-Sever
AdresseCommune : Montsoué
Lieu-dit : Boulin
Emplacement dans l'édificeclocher

Le livre de comptes de la fabrique de Boulin comporte deux entrées en rapport avec le paiement de cette cloche, qui fut livrée avant le 7 octobre 1857 par le fondeur montois Narcisse Tourmeau, dit Tourmeau fils. Le 24 décembre de la même année, Tourmeau recevait la somme de 65,50 francs, sans doute le solde du coût total.

Le parrain, l'avocat Arnaud Siméon Castandet (1802-1877), fut président du tribunal de première instance de Saint-Sever, puis procureur impérial près le même siège, et prit sa retraite, précisément, en décembre 1857. Il fut aussi conseiller général de l'arrondissement de Saint-Sever de 1848 à 1871. Il possédait le château de Malembit à Montsoué, dont hérita sa fille Marie (1840-1921), épouse du magistrat et maire de Toulouse Théophile Huc (lui-même frère du célèbre lazariste Évariste Huc).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1857, porte la date
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Aquitaine, 40, Mont-de-Marsan
Auteur(s)Auteur : Tourmeau Narcisse , dit(e)
Tourmeau Narcisse , dit(e)

Narcisse ou Jacques-Narcisse Tourmeau, fondeur de cloches à Mont-de-Marsan (2, rue Saint-Sever) au milieu du XIXe siècle ; époux de Marie Banos.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches
Personnalité : Castandet Arnaud Siméon
Castandet Arnaud Siméon (1802 - 1877)

Né à Saint-Sever le 18 février 1802, mort le 11 septembre 1877. Président du tribunal de première instance de Saint-Sever, puis procureur impérial près le même siège, retraité en décembre 1857 ; conseiller général de l'arrondissement de Saint-Sever de 1848 à 1871 ; chevalier de la Légion d'honneur le 23 août 1857. Propriétaire du château de Malembit à Montsoué, dont hérita sa fille Marie Justine (1840-1921), épouse de Théophile Huc.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cloche suspendue, de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronne d'anses usuelle ; mouton en fonte de fer, à quatre brides boulonnées ; battant en poire, en fer.

Catégoriesfonderie de cloches
Matériauxbronze
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographiescroix
Précision représentations

Croix ornementale à rinceaux sur le vase.

Inscriptions & marquesdédicace, fondu, incomplet
signature, fondu, incomplet
Précision inscriptions

Dédicace (en deux lignes sur le vase supérieur ; lecture incomplète, une seule face a pu être approchée) : PARRAIN M. ARNAUD SIMEON CASTANDET PROCUREUR IMPERIAL MARRAINE [...] / [...] JEANNE ET MARIE [...] DESSERVANT HENRI DEZEST. Signature (sous la croix du vase ; lecture incomplète) : [...] FILS FONDEUR.

État de conservationpartie remplacée
Précision état de conservation

Mouton moderne.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Extraits du livre de comptes de la fabrique de Boulin concernant la livraison d'une cloche en 1857 (AC Montsoué)

    1857 : "Le 26 août. Reçu de Lafauquille pour la cloche... 5,00. / Le 7 8bre. Pour transport de la cloche... 5,00. / Le 24 Xbre. Payé à Mr Tourmeau pour la cloche... 65,50."

    1859. "Le 26 mai. Réparation à la cloche... 7,00."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Livre des comptes, des recettes et dépenses de la fabrique de l'église de Boulin (1848-1880).

    années 1857 et 1859 Archives communales, Montsoué
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 24/3

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe