Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Matha
  • Commune Saint-Pierre-de-Juillers
  • Cadastre 2017 ZI 90
  • Dénominations
    cimetière
  • Parties constituantes non étudiées
    mur de clôture, croix de cimetière, tombeau, portail, hangar

En 1892, les habitants du bourg de Saint-Pierre de Juillers rédigent une pétition contre le cimetière, qui occupait alors l'actuel jardin public. Il est en effet accusé d'être cause d'insalubrité et d'épidémies plus fréquentes que dans les autres villages. Le conseil municipal confie le projet de nouveau cimetière à l'architecte Maxime et achète un terrain entre le bourg et Courgeon en 1895. Les travaux sont adjugés à l'entrepreneur Michel Lamarsaud et achevés dans l'année. Le monument aux morts de la commune occupera le cimetière de 1921 à 1955.

De forme rectangulaire, le cimetière est clos de murs en moellons et accessible par un portail à piliers. Les tombes sont réparties autour d'allées gravillonnées et d'une imposante croix de section octogonale. La remise du char funèbre occupe l'angle sud-ouest.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • 1892-1896 : translation du cimetière de Saint-Pierre de Juillers.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2292

Documents figurés

  • 1893-1896 : plans du cimetière de Saint-Pierre de Juillers, par Gustave Maxime.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2292
Date d'enquête 1998 ; Dernière mise à jour en 2017
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers