Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA33005709 inclus dans Ville réalisé en 2012

Fiche

  • Entrée du cimetière.
    Entrée du cimetière.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • portail
    • chapelle funéraire
    • monument aux morts
    • croix de cimetière

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesportail, chapelle funéraire, monument aux morts, croix de cimetière
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
AdresseCommune : Pauillac
Adresse : rue, Bossuet, rue du, Temps passé, rue du
Maréchal Juin
Cadastre : 2012 AT 87 ; 1825 D1 53

En 1791, le cimetière est situé autour de l’église, au cœur du bourg de Pauillac. Il est alors considéré "par sa situation et par sa petitesse incommode et dangereux". Un nouveau terrain est envisagé au nord du presbytère. A partir de 1794, les corps ne sont plus enterrés autour de l’église mais sur le nouvel emplacement. En 1803, l’ancien cimetière est converti en place publique.

En 1837, est évoquée la question d'une nouvelle translation du cimetière. Le plan est adopté en 1839 et le terrain acquis en 1841. Mais, en 1851, le nouveau cimetière n’est toujours pas établi. Entre 1856 et 1859, des plans sont dressés par l’architecte A. Labbé pour la construction du mur de clôture du cimetière. En 1860, un devis supplémentaire prévoit la construction d'un caveau double sous la croix centrale pour le clergé et "les personnes que l'autorité municipale voudrait honorer". Deux pavillons doivent également être édifiés à l'entrée, "destinés à servir l'un de dépositoire, l'autre pour le concierge". En 1862, le plan du nouveau cimetière est présenté au conseil municipal avec les terrains qui seront concédés pour les sépultures particulières.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Labbé Pierre-Auguste
Labbé Pierre-Auguste (1825 - 1881)

Architecte du département de la Gironde à partir de 1855. Il eut 4 fils et une fille. Deux de ses fils sont également architectes : Jean-Louis, né en 1847, et Pierre-Albert, né en 1848.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le cimetière est situé à l'est du bourg. Il est clos d'un mur. L'entrée est matérialisée par un portail à piliers maçonnés, encadré de deux pavillons.

Les tombeaux sont placés de part et d'autre de deux allées principales, nord/sud et est/ouest. Au centre, la croix du cimetière couronne le tombeau abritant les dépouilles des anciens curés de Pauillac.

Plusieurs tombes sont ornées d'ancres qui indiquent les familles de pilotes de l'estuaire. Quelques chapelles funéraires sont également conservées.

Certaines sépultures sont entourées de grilles métalliques.

Un carré regroupe les tombes des soldats tués lors des deux Guerres mondiales.

Quelques monuments portent le nom de l'entrepreneur architecte, tels Bd Dejean, Daris (?), Bouey (?).

L'un des tombeaux les plus anciens est celui de Charles Labat de la Serve décédé le 17 mai 1832.

État de conservationétat moyen
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Documentation sur le cimetière de Pauillac

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Pétition pour un cimetière, 20 novembre 1791.

    Cimetière devenu par sa situation et par sa petitesse incommode et dangereux ; situé au milieu du bourg et environné de toutes parts de maisons dont les habitants sont souvent les tristes victimes d'un voisinage aussi funeste ; miasmes pestilentielles qui s'exhalent de cette fosse ; mention de la réunion de la paroisse de Saint-Lambert sur le point de s'opérer, entraînant une augmentation de la population ; désignation d'un terrain pour la translation : la terre de la Delle Lamena et un nouveau pré de M. Ducasse, de toute l'étendue de la haie du pré de M. le curé.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Délibération concernant le cimetière, 12 février 1792.

    Même description du cimetière et de ses inconvénients + dimensions : superficie de 568 toises 1/6me dont 141 toises 73 occupées par l'église ; pour une population actuelle de 2506 âmes ; en 1791, il y eut 120 décès ; proposition du pré de la cure situé dans la partie nord du bourg et peu éloigné de la rivière : plan présenté adopté.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Acquisition d'un domaine national pour translation du cimetière, 28 mai 1792.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, établissement du nouveau cimetière, 21 août 1793.

    Décision de placer le cimetière ailleurs et de vendre le pré acquis par la commune.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1791-1796, Décision de ne plus enterrer les corps dans le cimetière actuel, 3 germinal an 2 (23 mars 1794).

    Utilisation du pré curial acheté par la commune.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1799-1822, Destruction du mur du cimetière, cession de terrain et reconstruction du mur aux frais du sieur Calvet, an 6 ou 7 (1797 ou 1798) ?

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1799-1822, Cimetière converti en place publique, budget an 12 (1803).

    L'ancien cimetière placé au centre de la ville dans lequel on n'enterre plus depuis 10 ans et au centre duquel est placée l'église paroissiale, sera converti en place publique ; le maire fera tracer cette place en carré long régulier et en fera dresser un plan géométrique ; le terrain excédent celui nécessaire pour la formation de cette place publique sera vendu.

    AD Gironde, 2 O 2623. Arrêté du préfet, 4 juin 1813. Vu le décompte de l'acquisition faite par la commune le 5 juin 1792 d'une prairie pour l'établissement d'un cimetière : terrain que la commune a omis de payer au gouvernement.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1823-1831, demande de M. de Pontet de la concession d'une partie du cimetière pour l'inhumation des restes de Madame veuve Delage décédée à Canet, 12 octobre 1828.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Demande d'une concession d'un terrain au cimetière pour M. de Fumeron, conseiller d’État, directeur principal des administrations départementales, 10 février 1833.

    Désire acquérir le terrain comme simple sépulture mais inaliénable dans lequel est enterrée feu sa mère et d'y poser une pierre tumulaire avec inscription et d'environner cet espace d'une grille en fer ; accepté le 5 mai 1833.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Translation du cimetière, 7 mai 1837. Difficulté de trouver un terrain.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1839-1848, Adoption du plan relatif au nouveau cimetière, 10 novembre 1839.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1839-1848, Acquisition d'un terrain pour l'établissement d'un cimetière et construction d'un mur de clôture et d'une croix en pierre, 19 mai 1841.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Projet de cimetière pour Pauillac, exposé des motifs, Escarraguet père ; devis des travaux de clôture, 27 mai 1841.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Rappel de l'urgence de s'occuper de l'établissement d'un nouveau cimetière, 5 mai 1851.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Emplacement du nouveau cimetière, 19 mai 1851.

    Plan tracé du nouveau cimetière en 1841 par le sieur Bernard, architecte de la commune, sur un terrain planté actuellement en vigne au nord-ouest de la ville à la distance de plus de 100m de toute habitation dont le fond sablonneux est propre à la destination de cimetière. Ce terrain appartient à M. de Pontet et à divers particuliers qui n'y ont que quelques petites parcelles et le tout y compris le chemin d'arrivée partant de la route départementale n°18 est de la contenance d'1ha, 25 ares, 50 centiares ; vu l'état déplorable du cimetière actuel et son exiguïté et surtout la mauvaise nature de son sol qui est argileux et mouillé qui ne permet les inhumations que dans une partie.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, rejet de la demande relative au projet de nouveau cimetière, 9 juin 1851.

    Proposition de MM. Déjean Jeune, Escarraguel père et Camille Constant d'un terrain plus éloigné pour le cimetière : refusé.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Lettre de M. Constant à propos de l'emplacement du nouveau cimetière, 9 juin 1851.

    Cimetière projeté dans la partie ouest de mon habitation ou à environ 10 m de la nouvelle construction que j'ai fait ; cette bâtisse n'a pas été construite seulement pour cuvier mais bien pour habitation.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Lettre au préfet contre la translation du cimetière, 26 juillet 1851?

    Il y a environ 60 ans que le cimetière, qui auparavant était situé autour de l'église, fut transporté dans une prairie au nord de la ville et en dehors de toute habitation ; mais depuis emplacement qui pose problème donc décision de transporter les sépultures ailleurs ; ce cimetière n'a pas de mur de clôture sauf au midi où une muraille le sépare du jardin du presbytère.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Achat des terrains pour emplacement du nouveau cimetière, 12 novembre 1855.

    2 parcelles de vigne appartenant à M. de Pontet échangées contre d'autres immeubles pour permettre le transfert du cimetière, surface de 1ha 41 ares 80 centiares au lieu Boubrens ; achat à Melle Charlotte Hermine de Sainte-Colombre de 8 rangs de vigne au lieu d'Ariquet, vignes te terres labourables (13 ares, 23ca), une pièce de terre et vigne au lieu Laroche (1ha 2a 29 ca) ; à Jean-Baptiste Labat, 50 rangs de vigne au lieu Bas Meynieux quartier de Pibran et une maison de valet avec chambre, foier (sic), grande, parc à bœufs, hangard, situé à Pibran : terrains achetés pour être échangés avec ceux de M. de Pontet (...).

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Devis pour construction du mur du cimetière en moellons, pierre de Barsac, de la croix au milieu du cimetière et de la grille, 7 avril 1856.

    AD Gironde, 2 O 2610. PV d'adjudication relatif à la vente de la récolte provenant d'une pièce de vigne appartenant à la commune de Pauillac et destinée au nouveau cimetière, 11 septembre 1859.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Devis estimatif dressé par Bernard pour la construction des murs, de la croix et de la grille du nouveau cimetière, 28 mai 1859.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Cahier des charges pour la construction du mur de clôture du nouveau cimetière, 10 décembre 1859.

    Plans et devis dressés par Labbé architecte.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Plans et devis des murs à faire construire pour clore le nouveau cimetière, dressé par M. Labbé, architecte du département, 13 décembre 1859.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Entretien nécessaire du chemin du Saussina pour aller au nouveau cimetière, 27 février 1860.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Le maire expose qu'on a omis de construire 2 chambres dans le nouveau cimetière, l'une pour le gardien et l'autre pour servir de morgue, 21 mai 1860.

    et souscription pour faire un caveau à M. Murat, ancien curé de Pauillac, et à M. Rabié, ancien maire et ancien colonel d'Empire ; on pourrait se servir de cette souscription pour construire sous la croix un caveau divisé en 2 compartiments, l'un serait affecté au clergé et l'autre aux personnes que l'autorité municipale voudrait honorer.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, devis supplémentaire des travaux à exécuter pour la construction d'un caveau double sous la croix centrale d'après les plans dressés par A. Labbé, architecte, 25 juin 1860.

    AC Pauillac, BOITE PLANS, Devis supplémentaire pour la construction de 2 pavillons à l'entrée destinés à servir l'un de dépositoire, l'autre pour le concierge, 25 juin 1860.

    Plans dressés par A. Labbé, architecte.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Plans et devis des travaux supplémentaires à faire au cimetière qui ont été omis dans l'adjudication faite en faveur des frères Lamire, entrepreneurs de bâtisses, consistant en 2 pavillons à l'entrée et un caveau sous la croix, 10 juillet 1860.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Modification au devis dressé pour la construction des murs du nouveau cimetière, 15 novembre 1860.

    Portail et porte d'entrée doivent être en bois mais il conviendrait de les faire en fer.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1848-1861, Le maire expose que le nouveau cimetière sera bientôt terminé ; tarifs des sépultures à fixer, 1861.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Présentation du plan du nouveau cimetière avec les terrains qui seront concédés pour les sépultures particulières, 5 mai 1862.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Modification du plan du cimetière : la place qui entoure la croix est ronde, elle devrait être carrée, 12 août 1862.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Projet de faire déplacer dans le nouveau cimetière les restes de M. Murat, ancien curé et ceux de M. Rabié, ancien maire, 12 mars 1864.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Nivellement de l'ancien cimetière et projet de transformation en place publique avec le percement d'une voie, 29 novembre 1865.

    Décision d'abattre le mur séparant l'ancien cimetière de l'impasse Rousseau.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Projet de nivellement de l'ancien cimetière, 23 juin 1867.

    Le délai de 5 ans durant lequel le vieux cimetière devait être maintenu sans changement étant expiré depuis le 22 mai dernier, rien ne s'oppose au nivellement.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Inscriptions commémoratives gravées sur des plaques de marbre qui seront placées sur le caveau qui renferme les restes de MM. Murat et Rabié, 31 mai 1869.

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1893-1910, Place de l'ancien cimetière d'une superficie d'un hectare et appelée à devenir le centre des affaires de Pauillac pourrait s'appeler place Carnot, 23 septembre 1894.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire