Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental de la Gironde

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Saint-Vivien-de-Médoc
  • Commune Talais
  • Lieu-dit les Brengues
  • Adresse route des Brengues
  • Cadastre 1833 C1 207  ; 2012 C2 319
  • Dénominations
    cimetière
  • Parties constituantes non étudiées
    chapelle funéraire, croix monumentale, tombeau

Le cimetière entoure l'église sur un plan de la seconde moitié du 18e siècle et sur le plan cadastral de 1833. En 1838, il est déplacé au sud-est du bourg sur un terrain appartenant à Pierre Gaillard et définitivement clôturé en 1839. La famille Gaillard est installée à Talais au moins depuis le 18e siècle, comptant plusieurs notaires et maires de la commune. La tombe de Pierre Gaillard porte l'inscription : "soldat en 1812, sous-lieutenant décoré à Lutzen en 1813, député en 1830, juge de paix décédé le 26 février 1847 âgé de 59 ans". Il est le frère de Françoise Gaillard, épouse d'Arnaud Delignac.

Trop petit, la commune décide de son agrandissement en 1882 : le terrain localisé au nord du cimetière actuel est acheté à M. Delignac, comme l'atteste un plan de cette même année. Les travaux sont réalisés par l’entrepreneur Pierre Berthon. Le procès verbal de réception définitive des travaux a lieu le 3 août 1884. Le nouveau cimetière est clôturé en 1885. En 1929, on procède à l'entretien des allées.

Le cimetière est situé au lieu-dit les Brengues, au sud-est du bourg. De plan rectangulaire, il est composé d'une allée centrale au bout de laquelle se trouve une croix monumentale. Dédiée "Aux Anciens Combattants de Talais", elle est composée d´un socle quadrangulaire (portant l'inscription) surmonté d'un tronçon de colonne cannelée à chapiteau ionique, sommée d'une croix métallique. Parmi les tombeaux, la chapelle funéraire de la famille Dufaux se distingue : bâtie en pierre de taille, elle est accessible par une porte encadrée de deux colonnettes à chapiteaux sculptés et surmontée d'une table décorative portant l'inscription "FAMILLE DUFAUX" et d'un motif d'accolade avec fleuron. Le pignon est orné de palmes et d'une couronne mortuaire portant l'inscription "A LA MEMOIRE DE MA MERE". L'intérieur est voûté d'ogives et conserve en partie un décor peint et un autel.

  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • ove
    • volute
    • couronne
    • denticule
    • feuille
    • fleur
    • palme
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • AD Gironde, 2 O 3868 : Réparations des murs du cimetière, 1834.

Documents d'archives

  • AD Gironde, 2 O 3868 : Construction d'un nouveau cimetière, 1838.

  • AD Gironde, 2 O 3868 : Clôture du nouveau cimetière, 1839-1940.

  • AD Gironde, 2 O 3868 : Agrandissement du cimetière, 1883-1885.

  • AD Gironde, 156 T 3 : Agrandissement du cimetière, 1883.

Documents figurés

  • Agrandissement du cimetière. Dessin, encre et couleur, par Ferdiant B., maire, 9 octobre 1882 [2 O 3868].

Annexes

  • Documentation complémentaire
Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2012
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Conseil départemental de la Gironde
Articulation des dossiers