Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA17001425 réalisé en 2000

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, portail
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Tonnay-Boutonne
AdresseCommune : Saint-Loup-de-Saintonge
Cadastre : 1988 C 338 ; 2016 C 338

La translation du cimetière hors du bourg a été effectuée dans le 4e quart du 19e siècle, en 1875. Dès 1872, la commune envisage de transférer son cimetière et pour ce projet elle fait appel à l’architecte Aimé Bonnet, qui réalise des devis descriptif. L’acte de vente de ce terrain est signé en 1875 et les travaux sont adjugés, la même année, à François Bongrand, entrepreneur à Chagneron.

Devenu insuffisant au début du 20e siècle, la commune achète un terrain attenant afin de procéder à son agrandissement. Les devis sont réalisés, en 1910, par l’architecte Adrien Ginguenaud et les travaux sont exécutés, en 1911, par l’entrepreneur Antoine Dubouchet.

La croix de cimetière est vraisemblablement celle de l’ancien, car elle pourrait dater du 18e siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates1875, daté par source
1911, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bonnet Aimé
Bonnet Aimé

Architecte, Saint-Jean-d'Angély : école à Coivert vers 1890, école à Saint-Martin-de-Juillers


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Bongrand François (entrepreneur)
Auteur : Ginguenaud Adrien
Auteur : Dubouchet Antoine (entrepreneur)

Le cimetière de Saint-Loup de Saintonge, situé à la sortie nord-est du bourg, est entouré de murs en moellon enduit et est accessible par deux portails. Le premier est un édifice en pierre de taille percé d’une porte en plein cintre à sommiers moulurés et colonnettes à chapiteaux sculptés de feuillages, le tout surmonté d’un fronton triangulaire. Le deuxième comprend deux piliers carrés en pierre de taille agrémentés de divers motifs géométriques. À l’intérieur, les sépultures sont disposées autour d’allées de gravillons et on peut y voir une seule chapelle. La croix de cimetière repose sur un socle circulaire : elle se compose d’un fût carré, d’une colonne polygonale et d’une croix en ferronnerie. l’abri du corbillard, établi à un angle, est une construction en moellon enduit et à toit à longs pans en tuile mécanique.

Murscalcaire moellon enduit
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Précision représentations

Sujet : rosaces ; feuilles d'acanthe ; colonnettes ; Support : portail couvert à fronton.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1872, 30 décembre : devis descriptif des travaux à faire pour le transfert du cimetière, par l’architecte Aimé Bonnet.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
  • 1875, 20 août : acte de vente à la commune du terrain pour l’aménagement du nouveau cimetière.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
  • 1875, 21 novembre : procès-verbal d’adjudication des travaux d’aménagement du cimetière, en faveur de François Bongrand, entrepreneur à Chagneron.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
  • 1910, 15 novembre : devis pour l’agrandissement du cimetière, par l’architecte Adrien Ginguenaud.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
  • 1911, 24 mai : acte de vente à la commune du terrain pour l’agrandissement du cimetière.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
  • 1911, 18 juin : procès-verbal d’adjudication des travaux d’agrandissement du cimetière, en faveur d’Antoine Dubouchet, entrepreneur.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 2002
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Biraud Sandrine - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.