Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Confolentais - Confolens-Sud
  • Commune Oradour-Fanais
  • Lieu-dit les Eliots
  • Cadastre 2002 B2 372
  • Dénominations
    cimetière
  • Parties constituantes non étudiées
    croix de cimetière, portail, tombeau

Aucun bâtiment ne figure à cet emplacement sur le cadastre de 1825. En 1866 la commune acquiert " une pièce de terre près du bourg à l'angle des chemins Oradour-Fanais/Eliots et Eliots/Télardière " pour y établir le cimetière. Le mandat de paiement des murs du nouveau cimetière à Jean Brugeat date de 1868. Le cimetière fut béni en 1878. L'ancien cimetière était situé autour de l'église : en 1880 le cahier des charges pour la construction d'une place autour de l'église insiste sur " le soin à prendre pour ramasser les ossements et les transporter dans le nouveau cimetière ".

Ce cimetière est clôturé par un muret et un portail. Le portail à piles en granite terminées par des amortissements en pointes est fermé de deux battants en métal. Le cimetière est divisé en quatre parties égales par deux allées perpendiculaires. La croix de cimetière se situe à l'intersection des deux allées. Les tombes sont disposées face au sud-est. Huit types de tombeaux sont très présents : les stèles à sommet triangulaire surmonté d'une croix, certaines comportant des décors en quarts de sphères de part et d'autre du sommet ; les stèles à sommet avec côtés en accolade, surmontées d'une croix ; les stèles à sommet arrondi surmonté d'une croix ; les stèles rectangulaires avec base à gradins, côtés en escalier et courbe sur le sommet surmontée d'une croix ; les stèles à sommet arrondi surmonté d'un petit bloc trapézoïdal et d'une croix ; les stèles à sommet triangulaire avec épis aux angles surmonté d'une croix dont la base présente des accolades ; les stèles avec côtés creusés au sommet. Le cimetière compte quelques tombeaux particuliers : un édicule de style néogothique, tombeau de Henriette Beau et Joséphine Bonin, composé d'un socle quadrangulaire décoré de deux couronnes, d'une niche décorée de colonnettes et de chapiteaux et fermée sur les quatre côtés par du verre décoré, et d'une tour munie de quatre échauguettes et surmontée d'une croix brisée ; un caveau surmonté d'une niche voûtée en berceau, tombeau des familles Gateau, Jallaix et Thromas ; un caveau surmonté d'une chapelle ouverte comportant un autel ; deux stèles de style néo-gothique, tombeaux de la famille Jourdain et une chapelle fermée avec deux colonnes en façade.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune