Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA86000571 réalisé en 2004

Fiche

  • Vue depuis l'entrée est.
    Vue depuis l'entrée est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • mur de clôture
    • portail
    • croix de cimetière
    • monument aux morts
Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, portail, croix de cimetière, monument aux morts
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
AdresseCommune : Saint-Benoît
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : rue de
Mauroc
Cadastre : 2004 AR 313

L'ancien cimetière se trouvait à l'emplacement de l'actuel square du Monument aux Morts. Le cahier des charges pour les travaux de construction du nouveau cimetière, au lieu-dit la Touche, près de la route de Gençay, sur un terrain appartenant à Pierre Baranger, est approuvé le 13 mai 1905. Il est ouvert le 15 octobre 1905 et certaines tombes de l'ancien cimetière y sont déplacées. Il est une première fois agrandi en 1948, vers l´est, sur une longueur d´environ 50 m et en y incorporant une petite parcelle située entre la façade principale et le chemin d´accès montant de la route de Saint-Benoît à Gençay. Un second agrandissement intervient en 1952 (partie ouverte en 1954), grâce à l'acquisition d´un terrain de 2 606 m², appartenant à Mme veuve Baranger ; puis un troisième en 1995, sur un terrain acheté aux consorts Barcq, et 260 nouveaux emplacements sont ainsi créés. A cette occasion, le cimetière est également réaménagé.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates1905, daté par source
1948, daté par source
1952, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La clôture du cimetière est réalisée en moellon des carrières de Saint-Benoît et en pierre de taille de Bonnillet et de Château-Gaillard. Le réaménagement de 1995 propose, en plus des nouveaux emplacements, un jardin du souvenir, des columbariums et des petites stèles pour les urnes. La partie nord est entourée d´un mur en moellon avec portails à l´ouest et à l´est. Dans le mur sud deux percées permettent la communication avec l´extension sud du cimetière. Cette extension est fermée à l´est par un mur avec portail et, au sud, par un grillage. Le secteur d´origine du cimetière comporte une allée ouest-est et une autre perpendiculaire en son milieu. Au croisement de ces deux allées se trouve la croix. Les tombes sont disposées en rangées et tournées vers l´allée principale sauf, dans la partie médiane où deux rangées de tombes sont orientées vers l´allée nord-sud. La croix de cimetière, du début du 20e, est également un monument aux morts, elle est en calcaire avec un Christ en fonte, un socle et une base carrée avec colonnette à chaque angle et table à bordure moulurée. Elle fait face à l´ancienne entrée à l´ouest. Sur son socle est fixée une plaque avec inscription : Aux enfants de St-Benoît morts pour la France 1914-1918. Les principales formes de tombes antérieures aux années 1950, dont certaines proviennet de l´ancien cimetière sont : Type A : avec stèle surmontée d´une grande croix en pierre, 128 exemples (goupes a et b). Type B : avec stèle (ou socle) surmontée d´une croix en fonte, 25. Type C : avec haute stèle surmontée d´une petite croix en pierre, 5. Type D : stèle à décor de style "années 30", souvent avec une croix en relief en façade, 27 exemples (groupe c, tombes de 1938 à 1940). Type E : dalle ou sarcophage posé sur deux pierres, 9. Type F : colonne tronquée, 2. Type G : pyramide, 2. Plusieurs plaques indiquant des noms d´entrepreneurs : Ed. Fouqueteau, Jean Goupy, La Fraternelle Boutin directeur, Jean Guérin, Guérin-Moteau, Bernard, Boireau. Exemples de tombes représentatives (voir plan masse) Tombe 1 : Antoinette Dupuis, décédée le 7 décembre 1908 (amortissement disparu). Tombe 2 (type B) : famille Meunier. Marque de fondeur : Pont-sur-Sauly 386. Tombe 3 (type D) : Frédéric Marchand, décédé en 1938. Plaque en émail de l´entrepreneur : J. Guérin Saint-Benoît-Poitiers. Tombe 4 (type B) : Jean Guyon, décédé le 29 avril 1908. Tombe 5 (type D) : Madeleine Granger, décédée 1952. Plaque en émail de l´entrepreneur : Jean Guérin Saint-Benoît-Poitiers. Tombe 6 (type A) : Prudence Charles, décédée 1922. Tombe 7 (type E) : Inscriptions illisibles. Décor des extrémités : coeur et couronne mortuaire. Tombe 8 (type C) : soeur Saint-Firmin, décédée le 6 février 1891. La petite croix est tombée. Tombe 9 : dalle très abimée. Tombe d´un prêtre ornée d´instruments du sacerdoce : étole, livre. Tombe 10 (type E) : famille Nérisson, 1826. Petite croix gravée dans la partie inférieure de la dalle. Tombe 11 (type E) : famille Lafosse-Lamberton . Nombreuses inscriptions, certaines cachées par des plaques. La plus ancienne date lisible est 1901. Décor : couronne mortuaire, coeur, croix en pierre). Tombe 12 (type F) : Pierre-Auguste Touret, décédé en1892. Tombe 13 (type D) : Théodore Bourdier, décédé en 1932. Plaque en émail de l´entreprise : la Fraternelle. Tombe 14 (type A) : Marie Romain, décédée en 1935. Tombes 15, ensemble de deux (type A) : famille Lancereau, 1930 et 1951. Tombe 16 et 17 (type D) : famille Brun et famille Duport, 1951. Tombes 18, ensemble de quatre (type A) : famille Chardon, 1895, 1899, 1908. Tombe 19 (type C) : Célestine Fauque, décédée en 1865. Tombe 20 (type C) : Alexandre Guillon, décédé le juin 1916. Tombe 21 (type B) : Emilienne Berthelot, décédée en 1914. Tombe 22 (type A) : René Guyon, décédé le 11 mai 1916. Décor : casque, palme, drapeau. Tombe 23 (type B) : Jean Tourat, décédé en 1904. Tombe 24 (type C) : Joseph Gastelier, décédé en 1926. Tombes 25, ensemble de deux dalles : famille Billardeau. Sur celle de gauche, de 1891 est couchée une grande croix.

Murscalcaire
moellon
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. M. Saint-Benoît. Bulletins municipaux, 1990-1991, 1992-1993 et 1995.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Masson Maïna - Renaud Geneviève