Dossier IA86013625 | Réalisé par
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Cimetière
Auteur
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Châtellerault-2
  • Commune Orches
  • Cadastre 1826 C 1018  ; 2016 OE 348

En 1807 la commune acquiert un terrain pour les inhumations situé à l'est du bourg. L'ancien cimetière autour de l'église est abandonné.

Il est agrandi en 1920 suivant les plans de l'architecte châtelleraudais Alphonse Chevrieux qui réalise également à la même période l'école communale. Outre l'agrandissement du cimetière, et la construction d'un portail, le projet prévoir la désaffection de trois ares pour élargir la place publique et adoucir le virage de la route de Sérigny.

La mise en oeuvre de ce projet permet de connaître le nombre d'inhumations réalisées entre 1915 et 1919 : 8 en 1915, 10 en 1916, 4 en 1917, 9 en 1918 et 7 en 1919 soit 38 en cinq ans.

En 1926, le conseil municipal décide de remplacer l'ancien calvaire qui est en mauvais état. Mais la décision rendue par le conseil municipal n'est pas applicable conformément à l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905. Il est précisé que les croix existantes avant 1905 peuvent être maintenues et réparées mais que l'érection d'une nouvelle croix constitue une violation de la loi. Le projet est alors abandonné.

Le cimetière est situé à l'est du bourg le long de la route de Sérigny.

L'accès se fait par un portail entouré par deux portes piétonnes.

Les tombeaux sont de plusieurs types : stèles, colonnes brisées, enclos. Une seule chapelle est visible.

Le nombre de croix en fonte est de 53 dont certaines sont cassées.

Parmi les tombeaux les plus représentatifs on peut citer ceux des soldats morts pour la France, les tombeaux d'Alexandre Aurillard et Paul Guyen qui prennent la forme d'une colonne brisée et la chapelle de la famille Artault. Le cimetière d'Orches conserve également plusieurs exemples de plaques funéraires dont la plus ancienne est datée de 1890. Réalisées en métal ou sur porcelaine, elles peuvent prendre la forme de cœur lorsqu'elles sont sur les tombeaux d'enfants.

Peu de monuments sont attribués ou signés. Narcisse Bordeaux et Merleau réalisent le tombeau de Raymonde Bertin décédée à l'âge d'un an. Ce tombeau est surmonté d'une sculpture représentant un ange assis, enlaçant de son bras gauche la croix et tenant de sa main droite un bouquet de fleurs.

  • Murs
    • calcaire
  • Représentations
    • croix, croix latine, ange, coeur, fleur, lierre, colonne
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2020
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.