Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière privé de la famille Touillaud, Celles-sur-Belle

Dossier IA79002021 inclus dans Ferme réalisé en 2002

Fiche

Précision dénominationcimetière privé de la famille Touillaud
Parties constituantes non étudiéestombeau
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonCelles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
AdresseCommune : Celles-sur-Belle
Lieu-dit : la Mouline
Adresse : chemin
Croizet
Cadastre : 1981 AT 146

Le cimetière n'apparaît pas sur l'ancien cadastre. Il contient les tombeaux de Marie Bonnin, décédée en 1901, de Pierre Touillaud, époux de Marie Bonnin, décédé en 1906, de Sidonie Touillaud, épouse d'Adalbert Martin, décédée en 1907, de Henri Touillaud, époux d'Eléonore Texier, 1870-1924, et Norbert Touillaud, 1901-1932.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle

Le cimetière, clos de murs en parpaings enduits, couverts d'un chaperon en tuiles neuves, est situé à la sortie du village de la Mouline vers la Cicogne. Il se signale par la présence de quatre ifs d'Irlande. Le portail métallique est décoré de motifs composés d'un sablier ailé dans une couronne mortuaire. Les trois tombeaux les plus anciens (1901, 1906, 1907) se composent d'une dalle sur un pied appuyée à une stèle dont le haut triangulaire est décoré d'une couronne mortuaire. Celle de 1907 a une branche de feuillage en plus. Les trois plaques commémoratives sont en porcelaine émaillée et ont des décors différents (mains des époux, pensées). Le tombeau le plus imposant, en marbre gris, est entouré de deux arbres morts en rocaille dont les branches s'entrecroisent.

Murscalcaire
rocaille
pierre de taille
Jardinsarbre isolé
Techniquessculpture
céramique
Représentationsornement en forme d'objet couronne mortuaire sablier ornement végétal feuillage pensée ornement figuré main
Précision représentations

Le portail métallique est décoré de motifs composés d'un sablier ailé dans une couronne mortuaire. Les trois tombeaux les plus anciens (1901, 1906, 1907) se composent d'une dalle sur un pied appuyée à une stèle dont le haut triangulaire est décoré d'une couronne mortuaire. Celle de 1907 a une branche de feuillage en plus. Les trois plaques commémoratives sont en porcelaine émaillée et ont des décors différents (mains des époux, pensées).

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Pon Charlotte - Liège Aurélie