Dossier d’œuvre architecture IA00044789 | Réalisé par
Dujardin Véronique (Rédacteur)
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • inventaire topographique, vallée de la Gartempe
Château
Auteur
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Arrondissement de Montmorillon - Montmorillon
  • Commune Pindray
  • Adresse 18 rue du Lavoir
  • Cadastre 1840 G2 175, 176  ; 1936 G2 107  ; 2016 G2 612, 653
  • Dénominations
    château
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, parc, communs, pigeonnier

Le château fut précédé par différentes constructions depuis le Moyen-Âge. La famille Pindray d'Ambelle possédait le château au 14e siècle.

L'ancien château, figuré sur le plan cadastral de 1840, était orienté à l'est.

Au 19e siècle, le château appartient successivement aux familles Girard de Pindray, le Tallandier puis Laurent de la Besge. Celle-ci procède à la destruction de l'ancien château en 1865, qui est remplacé par l'édifice actuel, achevé en 1869.

Les communs pourraient dater du 17e siècle.

Les descendants de la famille de Girard, seigneurs de Pindray, au 19e siècle, possédaient leur tombeau dans le cimetière.

Le château a été victime d'un incendie criminel en 2012 et détruit en 2019, à l'exception des communes et d'une tour d'escalier.

Le château de Pindray est situé au nord du bourg, en hauteur de la vallée. Il s'insère au cœur d'un grand parc, partiellement boisé, où prennent place également les communs et le pigeonnier.

L'édifice, de plan régulier, est construit en pierre de taille pour la partie centrale et en moellon sur les côtés. Il présente quatre niveaux apparents - dont un étage de soubassement - séparés par des bandeaux moulurés. Les toits en ardoise et les planchers ont été entièrement ravagés par l'incendie survenu en 2012.

La façade antérieure du château est constituée d'un corps principal flanqué de deux pavillons. Elle est ordonnancée en sept travées d'ouvertures, la travée centrale faisant saillie. Celle-ci était surmontée d'un toit coiffé d'un lanternon. L'entrée principale est desservie par un escalier droit.

La façade postérieure comprend trois corps de bâtiments. Par rapport aux deux autres, le corps central est surélevé d'un étage à surcroît. Les combles étaient ajourés par des lucarnes. L'ensemble est flanqué de deux tours circulaires armées de mâchicoulis ; la première est disposée sur l'angle sud-ouest de l'édifice tandis que la seconde, plus imposante, occupe la moitié de l'élévation est.

Au sud du château, des grottes ont été aménagées en bas de la dénivellation.

Les communs et le pigeonnier, situés au nord de la propriété, sont plus anciens que le château. Construit en moellon sur un plan circulaire, le pigeonnier reçoit un toit en poivrière couvert tuile plate. Il possède un bandeau au 7/8e de la hauteur de l'élévation.

  • Murs
    • pierre de taille enduit
    • moellon enduit partiel
  • Toits
    ardoise, tuile plate, tuile creuse
  • Plans
    plan régulier
  • Étages
    sous-sol, 2 étages carrés, étage en surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
    • toit en pavillon
    • toit conique
  • Escaliers
    • escalier intérieur
  • Typologies
    grange à façade en gouttereau
  • État de conservation
    mauvais état, détruit après inventaire
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • 1498-1775. Hommages et aveux rendus au Roi, à cause de son château de Montmorillon :

    - par Geoffroy et Charles Taveau, écuyers, pour une maison à Plaisance ;

    - par Louis Morin, écuyer, Philippe David, prieur-curé de Plaisance, Étienne-François Boinet, écuyer, Jean-César et Bertrand-François Bamard, abbés de Notre-Dame la Grande de Poitiers, pour la moitié de la dîme du Roi, paroisse de Persac ;

    - par Antoine de Pindray, écuyer, Pierre de Marans, chevalier, Jean de Marans, écuyer, Françoise Taveau, François Girard, écuyer, François-Bonaventure Gérard, chevalier, pour le fief de Pindray ;

    - par Théophile Duchemin, Louis de Biran, chevalier, Jean de Chataignac de Neuvy, chevalier, prévôt général du Limousin, pour la baronnie de Pontarion.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : C386
  • 1539-1570. Plumitifs des audiences de la Sénéchaussée de Poitou en matières féodales.

    - Châtellenie de Montmorillon.

    - Réception des hommages des fiefs de Ricoux, La Chassaigne, La Valade, Pindray, Laron, Bonus, Bonneuil, etc.

    - Lods et ventes dus au Roi pour la terre de Pontarion, vendue par le seigneur de Pierrebuffière au chapitre de Saint-Étienne de Limoges.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : C 391
  • Cadastre ancien de la commune de Pindray. Matrices des propriétés foncières, augmentations et diminutions (1847-1914).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 2828 à 2831

Bibliographie

  • Durand Philippe, Andrault Jean-Pierre, dir. Châteaux, manoirs et logis, la Vienne. Éditions patrimoines et médias. Niort, 1995.

    p. 362

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de Pindray. Plan dressé par M. Robin, géomètre de 1ère classe. 1840.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 5148-5155
Date d'enquête 1976 ; Date(s) de rédaction 1976, 2016, 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.