Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château fort, motte dit castrum d'Andone

Dossier IA16008658 réalisé en 2010
Dénominationschâteau fort, motte
Aire d'étude et cantonRégion Poitou-Charentes - Saint-Amant-de-Boixe
AdresseCommune : Villejoubert
Lieu-dit : La Garenne Andone
Cadastre : 1844 C6 507 ; 2014 C 293

Les comtes d’Angoulême établissent un castrum à Andone dans la seconde moitié du 10e siècle, dans leur forêt de la Boixe. Il est abandonné dès 1028, et les pierres des bâtiments détruits servent à reconstruire le château voisin de Montignac.

André Debord a dirigé de 1971 à 1995 la fouille programmée du castrum comtal d’Andone. Ses travaux ont été publiés en 2009 sous la direction de Luc Bourgeois.

Période(s)Secondaire : Age du fer
Secondaire : Gallo-romain
Principale : Haut Moyen Age, 4e quart 10e siècle, 1er quart 11e siècle

Le castrum d’Andone est situé en un lieu isolé, sur une éminence naturelle aménagée désignée comme la butte de la Garenne. Il a succédé à une nécropole de l’Âge du Fer, puis à une villa gallo-romaine. Les fouilles menées par André Debord ont confirmé que c’est dans la seconde moitié du 10e siècle que le site est aménagé pour accueillir une résidence comtale fortifiée. Il est constitué d’une enceinte de pierre bâtie en petit appareil noyé dans le mortier. Cette enceinte formée de segments de murs de 1,80 à 2 m d’épaisseur environ a été restituée sur une dizaine de mètres de hauteur, couronnée d’un chemin de ronde. La découverte d’un chaperon de pierre de taille soutient la restitution d’un parapet avec couronnement en bâtière. La muraille était sans doute enduite à l’intérieur et à l’extérieur et de plus protégée à sa base par un épais glacis. Elle était percée de deux portes opposées, desservies par des ponts enjambant un très large fossé sec (11 m de largeur). L’hypothèse de l’existence d’un second fossé extérieur, avancée par André Debord, a été infirmée par Luc Bourgeois.

L’enceinte délimitait un espace de deux hectares. À l’intérieur, les bâtiments en pierre adossés (aula, forge, écuries, etc.) ont livré de nombreuses informations sur la vie quotidienne dans un château de l’an mil. La grande salle seigneuriale – aula – a été identifiée par les fouilles, mais était dépourvue de cheminée au rez-de-chaussée. C’est ce qui amène Luc Bourgeois, à la différence d’André Debord, à proposer la restitution d’une grande salle surélevée d’environ 20 m x 11 m associée à des appartements. Le mobilier archéologique trouvé sur le site témoigne d’une occupation noble et aisée, avec notamment beaucoup d’éléments de serrurerie provenant de portes, meubles, coffres, etc. Les nombreux objets équestres étudiés par Nicolas Portet et Marie-Agnès Raynaud témoignent de l’importance du cheval de combat et de chevauchée à l’intérieur de l’enceinte. Les armes (dont des arbalètes) et les jeux d’échecs caractérisent bien un milieu noble et chevaleresque.

Mursterre
calcaire moellon enduit partiel
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Précisions sur la protection

Castrum d'Andonne (cad. C 293) : classement par arrêté du 13 août 1986.

Références documentaires

Bibliographie
  • Anonyme. Compte-rendu [de la communication d'André Debord]. Bulletins et Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1979-1980.

    p. XXIII
  • Anonyme. Chronique des fouilles. Archéologie médiévale, t. III-IV, 1973/1974.

    p. 414-415
  • Anonyme. Chronique des fouilles. Archéologie médiévale, t. II, 1972.

    p. 398-399
  • Arnaud, Danielle, Villejoubert-Andone, dans Châteaux, logis et demeures anciennes de la Charente, Gaillard, Jean-Paul (dir.), Paris, Librairie Bruno Sepulchre, 2005.

    p. 832-833
  • Association Promotion Patrimoine. Châteaux, manoirs et logis. La Charente / dir. de recherches Pierre Dubourg-Noves. Philippe Floris, Pascal Talon. Dir. Niort : A.P.P., 1993 (Sans lieu : Aubin).

    p. 340 : ill
  • Baudry, Marie-Pierre. Châteaux « romans » en Poitou-Charentes. Xe - XIIe siècles, Collection Cahiers du Patrimoine, n° 95. Geste éditions, 2011.

    p. 20, 53, 54, 56, 97, 98, 101, 104, 105, 112, 147, 157, 200, 210, 268, 279, 281, 282, 285, 305, 316
  • Bourgeois, Luc (dir.). Une résidence des comtes d’Angoulême autour de l’an mil, le castrum d’Andone. Fouilles d’André Debord. Caen, Centre de Recherches archéologiques et historiques médiévales, 2009.

  • Bourgeois, Luc, Les résidences des élites et les fortifications du haut Moyen Âge en France et en Belgique dans leur cadre européen : aperçu historiographique (1955-2005), Cahiers de civilisation médiévale, t. 49, 2006.

    p. 113-142
  • Bourgeois, Luc, Le castrum d’Andone (Villejoubert, Charente) : présentation des recherches en cours, dans Résidences aristocratiques, résidences du pouvoir entre Loire et Pyrénées, Xe-XVe siècles, Actes du colloque de Pau, 3-5 octobre 2002, Archéologie du Midi médiéval, supplément n° 4.

    p. 445-446
  • Catalogue du musée de la société archéologique et historique de la Charente. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, huitième série, tome 5, 1914.

    p. 173
  • Daras, Charles. Anciens châteaux, manoirs et logis de la Charente. Bulletins de la société archéologique et historique de la Charente, 1966.

    p. 71
  • Daras, Charles. Anciens châteaux, manoirs et logis de la Charente. Edition revue et complétée. Editions Coquemard ; Angoulême, 1968. Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1966.

    p. 110
  • Debord, André. Communication à la séance du 13 déc. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1989.

    p. 242-243
  • Fournier, Gabriel. Le château dans la France médiévale, 1992.

    p. 9, 41, 43, 52, 75
  • Gaborit, Germain. Les donjons romans d'Angoumois et de Saintonge. Mémoire de la société archéologique et historique de la Charente, 1954.

    p. 71
  • Gauron, Edmond, Lotte, René. Aperçus du mégalithisme dans le département de la Charente. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1968.

    p. 87
  • Lièvre, Auguste François. Exploration archéologique du département de la Charente. tome I. cantons de Saint-Amant-de-Boixe, Mansle et Aigre. - Angoulême : Coquemard, 1880-1884.

    p. 114-115, 1 pl
  • Michon, abbé Jean-Hippolyte. Statistique monumentale de la Charente / ill. Zadig Rivaud, Jules Geynet, Monsieur de Lafargue Tauzia, Paul Abadie, Éditions Fabvre. Paris ; Angoulême : Derache, libraire, rue du Bouloy, 7, 1844.

    p. 208
  • Piveteau, Joseph. La "civitas" d'Angoulême. Mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1954.

    p. 64
  • Proust, Raymond. Remarques sur les mottes et autres terrassements défensifs dans la région Poitou-Charentes. Bulletin de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, t. 1714, 1977-1978.

    p. 408, 413, 415 n° 20, 447
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Baudry Marie-Pierre