Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château Bourgade-Lachapelle

Dossier IA33002948 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénominationchâteau viticole
Appellationschâteau Bourgade-Lachapelle
Parties constituantes non étudiéesparc, cuvage, chai, orangerie, puits
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
AdresseCommune : Labarde
Adresse : route des
Châteaux
Cadastre : 1826 A 109, 110 et 115 ; 2009 A3 389, 392, 432, 407

D'après l'édition de 1881 de l'ouvrage de Cocks et Féret, le domaine de Bourgade-Lachapelle aurait appartenu à la famille de Lachapelle du 15e siècle au 19e siècle. Des bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1826 et les matrices cadastrales indiquent une reconstruction en 1855.

Le logis est composé de deux parties : l'une en rez-de-chaussée semble dater du 18e siècle (baies en arc segmentaire, avant-corps, allèges en ressaut, chaînage d'angle à bossage), celle à étage pourrait correspondre à cette reconstruction de 1855.

Le domaine est acheté par Henri Gasqueton en 1867. D'après l'acte de vente, il acquiert le "domaine appelé de Labarde ou de Bourgade (…) consistant en maison d'habitation, bâtisses d'exploitation, jardins, vignes, prairies et marais, le tout contenant environ 15 ha" avec "la maison et la plus grande partie des bâtisses, les jardins au midi et au nord et une parcelle de vigne au levant (A 113, 114, 115, 116), contenant 1ha 31 a 76 ca et confrontant du levant au chemin de Bellegarde, du midi en pointe à la route départementale, du couchant partie à la route et partie au jardin de la propriété Gasqueton et du nord à la dite propriété Gasqueton". D'après cette description, il semble que les bâtiments de dépendance au nord appartenaient déjà à cette époque à Henri Gasqueton et ne faisaient pas partie de la propriété de M. de Lachapelle.

Les dépendances ont été remaniées, notamment l'orangerie dans le prolongement du logis en rez-de-chaussée. Les bâtiments au nord ont également été transformés, avec l'adjonction d'une tour carrée.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Le domaine est composé de deux ailes de bâtiments disposées perpendiculairement à la route de Labarde : au sud, un logis en rez-de-chaussée est encadré à l'ouest d'une ancienne orangerie et à l'est d'un autre logis à étage carré, dont la façade est disposée à l'est.

Le logis en rez-de-chaussée est accessible par un degré en pierre ; la façade présente un avant-corps arrondi percé de la porte centrale et de deux fenêtres de part et d'autre ; quatre autres fenêtres ouvrent la façade ; l'ensemble des baies sont en arc segmentaire. Les appuis et les allèges des fenêtres sont traités en ressaut.

Disposé perpendiculairement à ce logis, un autre corps d'habitation possède un étage carré.

Au nord, une aile rassemblant à des bâtiments de dépendance est agrémentée d'une tourelle carré percée d'un oculus et dotée d'une lucarne. Elle abriterait un réservoir d'eau.

Le pignon ouest du bâtiment présente un fronton mouluré avec l'inscription BOURGADE DE LACHAPELLE.

Murscalcaire
moellon
pierre de taille
Toittuile creuse, ardoise
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
croupe
TypologiesAC2
État de conservationbon état

Estuaire

TRAVEE0
FORBAIEarc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre)
POSRUEautre
POSPARCen retrait
POSTOPOpalus
ORIENTsud
VUEvue bornée
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Documentation complémentaire

    Collection particulière. Archives du Château Rosemont-Geneste.

    -Vente par M. de la Chapelle à M. Gasqueton, propriétaire demeurant à St Estèphe, 26 janvier 1867, Me Brachet notaire à Margaux.

    Jean-Baptiste-Magloire-Eugène de La Chapelle, curé de la commune de Ste Alvèze où il demeure, arrondissement de Bergerac ; domaine appelé de Labarde ou de Bourgade (…) consistant en maison d'habitation, bâtisses d'exploitation, jardins, vignes, prairies et marais, le tout contenant environ 15ha :

    1-la maison et la plus grande partie des bâtisses, les jardins au midi et au nord et une parcelle de vigne au levant (A 113, 114, 115, 116), contenant 1ha 31 a 76 ca et confrontant du levant au chemin de Bellegarde, du midi en pointe à la route départementale, du couchant partie à la route et partie au jardin de la propriété Gasqueton et du nord à la dite propriété Gasqueton ;

    2-un autre corps de bâtisses avec cour, jardin, vigne et vimière, le tout en un tenant de l'autre côté de la grande route, situé au lieu-dit Galibert (B78, 79, 80, 81 et 82) contenant 33 ares 33 ca et confrontant du levant au chemin de Giscours, du midi et du couchant à M. Dusolier et à Teyssier et du nord au chemin du marais ;

    3-parcelle d'oseraie ;

    4-prairie ;

    5-marais cultivé en jardin ;

    6-parcelle de marais à bauge ;

    7-parcelle de vigne haute dans la palus de Labarde ;

    8-23 : parcelles de vignes ;

    Inventaire des meubles de la maison ; étampe de La Chapelle également vendue ; domaine qui appartient pour 3/4 à sa mère et pour 1/4 à son frère Henri Augustin Adrien de La Chapelle décédé le 20 décembre dernier ; origine de propriété ; 90000 francs.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Gironde. 3P 329 1 1. Matrices cadastrales. 1853-1882.

  • Collection particulière : archives conservées au Château Rosemont-Geneste, XVIIe-XXe siècles.

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1881 (4e édition).

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer