Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapiteaux (18)

Dossier IM17005533 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationschapiteau
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Thomas-de-Conac
Emplacement dans l'édificedans le choeur
derrière et au-dessus de l'autel

Parmi les chapiteaux de l'arcature basse, les numéros 1, 2, 5 et 6 datent de la reconstruction partielle de l'église, dans les années 1860. Les chapiteaux placés dans l'axe (numéros 3 et 4) sont d'époque romane, sans doute du 11e siècle. C'est ce que laisse penser la graphie des inscriptions portées sur leur tailloir. Celles-ci se réfèrent à une date, le 24 décembre, peut-être celle de la consécration de l'église. Les chapiteaux de l'arcature haute sont également d'époque romane, et n'ont depuis subi que peu de restaurations (quelques compléments au plâtre). La face visible de la corbeille du chapiteau 14 a toutefois été reprise au plâtre.

Période(s)Principale : 11e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le choeur est orné de six chapiteaux situés derrière l'autel, dans une arcature aveugle, et de douze autres placés en hauteur, de part et d'autre des baies (dont quatre réunis par le tailloir en deux paires de chaque côté de la baie d'axe). Voir figure 1 : schéma de répartition des chapiteaux, numérotés de 1 à 18, de gauche à droite, arcature basse puis arcature haute.

Catégoriestaille de pierre, sculpture
Matériauxcalcaire, taillé, décor en bas relief
Précision dimensions

Iconographiesoiseau
feuillage
palme
bouteille
ornement géométrique
pomme de pin
Précision représentations

Chapiteaux 1, 2, 5 et 6 : feuillage. Chapiteau 3 : feuillage, palmettes, frise constituée de cercles entremêlés sur le tailloir. Chapiteau 4 : feuillage, palmettes, frise géométrique sur le tailloir. Chapiteau 7 : palmettes sur deux rangs. Chapiteau 8 : oiseaux abritant leurs petits sous leurs ailes (symbole de l'Eglise ou de la sollicitude divine). Chapiteau 9 : feuillage, palmettes retombantes. Chapiteau 10 : motifs végétaux enroulés et entrecroisés. Chapiteaux 11 et 12 : motifs géométriques et feuillage. Chapiteau 13 : oiseaux abritant leurs petits sous leurs ailes (symbole de l'Eglise ou de la sollicitude divine) (identique au chapiteau 8). Chapiteau 14 : une bouteillle entre deux quadrupèdes (des cochons ?), une chaîne et une équerre ; sur la face latérale, masquée par le chapiteau 13, des oiseaux et des pommes de pin. Chapiteau 15 : motifs végétaux enroulés et entrecroisés (identique au chapiteau 10). Chapiteau 16 : motifs géométriques et feuillage (identique au chapiteau 12). Chapiteaux 17 et 18 : palmettes sur deux rangs.

Précision inscriptions

Sur le tailloir du chapiteau 3 : "... ISCO.UM". Sur le tailloir du chapiteau 4 : "VIIII KL IENOARII". Ainsi restitué : "VIII KALENDAS IENOARII... [EP]ISCO[P]UM", pour "Le 9 des calendes de janvier (24 décembre)... l'évêque...".

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • Lacoste, Jacques. L'imaginaire et la foi, la sculpture romane en Saintonge. Christian Pirot éd., 1998, p. 304-306.

  • Dossier documentaire concernant l'église de Saint-Thomas-de-Cônac, Conservation régionale des Monuments Historiques, Direction régionale des affaires culturelles de Poitou-Charentes, 1999.

  • Eygun, François. Art des pays d'Ouest. Paris : Arthaud, 1965.

    p. 78, 87 et 88
  • Favreau, Robert ; Michaud, Jean ; Labande, Edmond-René [dir.]. Corpus des inscriptions de la France médiévale. T. I-3 : Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres. 1977.

  • Eygun, F., Dupont, J. Saintonge romane. Zodiaque, La Pierre qui Vire, 1970. (La nuit des temps, 33).

    p. 16, 100, 108, 109-111 : pl. 45-49
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.