Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Jean

Dossier IA00044783 réalisé en 1976

Fiche

Œuvres contenues

VocablesSaint-Jean
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Pindray
Lieu-dit : Graillé
Cadastre : 1840 G5 405 ; 1936 G4 519 ; 2016 G5 519

Construite au 14e siècle, la chapelle relevait de l'abbaye cistercienne de l’Étoile, aujourd'hui commune d'Archigny (Vienne). Réquisitionnée comme bien national sous la Révolution, elle est acquise par la famille Bichier des Ages en 1791. La dernière messe est célébrée le 24 juin 1959, jour de la Saint-Jean.

Période(s)Principale : 14e siècle , (?)

La chapelle Saint-Jean est située au sud du lieu-dit de Graillé. Il s'agit de l'un des rares édifices du Montmorillonnais qui ait été construit en style gothique.

Reposant sur un plan allongé, la chapelle est orientée à l'est. Elle est originellement soutenue par dix contreforts, dont huit disposés aux angles de chacune des façades et deux dans l'axe des élévations nord et sud. Seuls cinq d'entre eux subsistent encore dans leur intégrité. L'envahissement de l'édifice par la végétation a entraîné l'effondrement de son toit à deux pans. La voûte a toutefois été préservée.

Sur la façade ouest, le portail en arc brisé comporte deux voussures couronnées d'un cordon formant retour, au niveau des impostes. Au-dessus, la façade est percée d'un oculus à sept lobes s'inscrivant dans un cercle mis en valeur par des moulures.

Les élévations nord et sud comprennent chacune au niveau de leur premier quart oriental une baie en plein cintre murée. Une petite ouverture permet l'accès à la chapelle depuis le sud. Bien que très endommagées, les corniches courant sur les murs latéraux sont soutenues par des modillons sculptés figurant alternativement des visages et des motifs végétaux. Ces ornements constituent une exception dans l'architecture cistercienne d'ordinaire beaucoup plus austère.

À l'est, le chevet, de forme plate, présente une grande baie en arc brisé permettant d'éclairer le chœur. Celle-ci est formée de trois lancettes surmontées de trois oculus polylobés.

À l’intérieur, la voûte à croisées d'ogives s'organise en deux travées. Elle s'appuie sur six culots, tous figurant des têtes humaines.

Murscalcaire moellon
Toittuile plate
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte d'ogives
Couverturestoit à longs pans
État de conservationmenacé, envahi par la végétation
Statut de la propriétépropriété privée, propriété des habitants du lieu-dit de Graillé
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1454. Lettres de Louis de Beaumont, sénéchal de Poitou, ajournant aux assises de Montmorillon le seigneur de Pindray à raison de ses entreprises sur les droits de moyenne et basse justice de l'abbaye de l'Étoile dans la terre de Grailhé. - 1529. Vente par Jean de Gouhé, abbé commendataire de l'Étoile de la coupe des bois de Grailhé moyennant 500 livres. - 1657. Bail à Terme de la seigneurie de Grailhé pour cinq ans et 135 livres par an (autre bail de 1785 pour neuf ans et 300 livres par an). - 1666. Inventaire des titres justifiant les droits seigneuriaux de l'abbé de l'Étoile dans la terre de Grailhé. - Mémoire (s. d.) en quoy consiste le fief de Grailhé.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 1 H 9/2
  • 1791, 21 février : Rentes en froment, avoine, poules, etc., terrages et autres droits dépendant de la chapelle des Gralliers membre de l'abbaye de l’Étoile, adjugées au sieur Bichier.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 1 Q 1273
Bibliographie
  • Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc, Poitou-Saintonge-Angoumois.

    p. 126
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Reix [Jean Baptiste] Florentin
Reix [Jean Baptiste] Florentin ( - 11/08/1983)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Guichet Maxime