Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame-d'Arliquet

Dossier IA87123227 réalisé en 1992

Fiche

Œuvres contenues

VocablesNotre-Dame-d'Arliquet
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonLimousin - Aixe-sur-Vienne
AdresseCommune : Aixe-sur-Vienne
Lieu-dit : Arliquet
Cadastre : 2014 AH 23

La chapelle Notre-Dame-d'Arliquet est construite à la fin du 19e siècle. La pose de la première pierre date du 19 avril 1865 et la consécration le 10 juin 1890. En 1866 et en 1867, débutent la fabrication des briques et la taille de la pierre sur place. D'après le premier projet dressé par l'architecte Jean-Baptiste Pierre Chevalt, l'édifice est conçu en pierre de Chancelade. Le projet jugé trop onéreux, est remplacé par un deuxième projet de Chevalt retenant la brique comme matériau de gros-œuvre et la pierre calcaire pour les éléments décoratifs. La pierre provient de Beauregard près de Condat-en-Dordogne. La construction est réalisée sous la direction des entrepreneurs Fontaine, demeurant à Mitry (Seine-et-Marne) et Nanot, entrepreneur à Aixe-sur-Vienne. En novembre 1868, la charpente est posée. Le 8 décembre 1868, survient la chute accidentelle de la statue en pierre décorant le pignon de la façade, représentant la Vierge et provenant de l'atelier de Rafel (rue de Rennes à Paris). Le carrelage en granite et calcaire hydrofuges provient de la fabrique Larmande père et fils et Mézy. Le mobilier intérieur est exécuté dans l'atelier poitevin du père Bénit (appui de communion, autels, chaire à prêcher). Les fleurons de pentures sont exécutés en 1869 par un serrurier de Rocamadour. Les objets de piété proviennent des ateliers de M. Conin (59 boulevard de Sébastopol, Paris) et M. Caze (2 bis rue Champ la Garde, Versailles). Les verrières sont exécutées par l'atelier de Louis-Victor Gesta pour une somme de 6 507 francs et probablement mises en place en 1869. Le 15 août 1944, le bombardement du pont de la voie ferrée, voisine de la chapelle, endommage des verrières. Elles sont remplacées par des verrières provenant de l'atelier de Francis Chigot, maître verrier à Limoges. En 1992, l'intérieur de la chapelle est rénové : peinture de la voûte et des murs, suppression du dais d'exposition de la Vierge d'Arliquet, placé au-dessus du tabernacle et rénovation de la clôture de chœur.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1865, daté par source
1868, daté par source
Auteur(s)Auteur : Chevalt Jean-Baptiste Pierre
Chevalt Jean-Baptiste Pierre

L'abbé Chevalt était architecte à Rocamadour.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques
Personnalité : Fontaine
Fontaine

Entrepreneur à Mitry-sur-Seine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
promoteur attribution par source
Personnalité : Nanot
Nanot

Entrepreneur à Aixe-sur-Vienne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
promoteur attribution par source

Élévation principale flanquée de deux tours latérales octogonales et comportant une tribune, avec autel ouvert sur l'extérieur, aménagée sous le pignon et dominant l'escalier du porche ; chevet polygonal.

Mursbrique
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte d'ogives
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
flèche polygonale
croupe polygonale
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
État de conservationrestauré
Techniquessculpture

ReprésentationsVierge
Précision représentations

support : pignon de l'élévation principale

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel - Celer Françoise
Celer Françoise

Chercheur SRI Limousin jusqu'en 2007.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sénéchaud Anne
Sénéchaud Anne

Chargée d'étude Atemporelle - Prestation de service 2014-2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.