Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chai, distillerie d'eau-de-vie de cognac Th. Hine et Cie

Dossier IA00066297 réalisé en 1987

Fiche

Précision dénominationdistillerie d'eau-de-vie de cognac
Appellationsdite maison de commerce Th. Hine et Cie
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, tonnellerie, cour, bureau
Dénominationsdistillerie, chai
Aire d'étude et cantonCharente - Jarnac
AdresseCommune : Jarnac
Adresse : 16, 17 quai de l' Orangerie

Cette distillerie de date inconnue, se transforme en chais au début du 20e siècle. Le chai d'expédition est construit à la fin du 19e siècle, sur l'emplacement de l'église du couvent des récollets. Le bureau prend place dans dans une maison vraisemblablement du 17e siècle, dotée de caves voûtées du 15e siècle qui servent de chai de stockage des plus vieilles eaux-de-vie (ce lieu est appelé " paradis"). La maison Hine, fondée en 1817, est propriétaire depuis 1824. Elle est achetée, en 1973, par la Distillerie Comp. Ltd puis, en 1987, par Hennessy. L'effectif en 1988 est de 134 personnes.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 19e siècle

Les chais sont en moellon à un étage. Le bureau est en pierre de taille, à un étage et étage de comble, avec élévation à travées.

Murscalcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Typologiesarc segmentaire
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablescuvage, machine de production

Annexes

  • Hine. In : Sépulchre, B. Le livre du Cognac. Paris, 1983, p. 224-226.

    Thomas Hine naquit en 1775 à Beaminster, dans le Dorsetshire, en Angleterre. Il s'installe à Jarnac en 1792 puis rentre au service de la maison Ranson et Delamain fondée en 1763. En 1796, il s'associe avec son beau-père Delamain et fonde, en 1817, la maison Thomas Hine and Cie avec son beau-frère Garreau. Il meurt en 1822.

    De nos jours, des membres de la famille travaillent toujours pour la maison Hine qui a été rachetée en 1971 par la Distillerie Company Limited (firme anglaise).

    L'emblème commercial est un cerf, étymologie du vieil anglais hine. L'image de ce cerf a été déposée dès 1867.

    La maison Hine est fournisseur de la cour d'Angleterre et c'est naturellement avec du Hine que le prince Charles a enterré sa vie de garçon en juillet 1981.

    Signalons un ***, un V.S.O.P., un Antique et un Old Vintage.

  • T. Hine et Cie. L'Illustration économique et financière, Charente, 1922, p. 70.

    La maison Thomas Hine et Cie existe à Jarnac (Charente) depuis 1763, et porte depuis 1817 son nom actuel toujours inchangé ; ses chefs d'aujourd'hui sont les descendants directs des fondateurs.

    Les pères y éduquenl eux-mêmes leurs fils et leur apprennent dès leur jeunesse la connaissance des différents crus du vignoble et la science si longue à acquérir de la dégustation.

    Elle possède un stock de marchandises de tous âges et elle considère comme un honneur de montrer aux touristes qui veulent bien s'arrêter chez eux, qu'il existe et existera encore longtemps de grandes fines champagnes.

    La maison T. Hine et Cie s'est toujours spécialisée dans la vente des marchandises les plus fines et elle est fière de pouvoir dire qu'elle a contribué par la qualité de ses produits, au succès des plus grandes maisons de détail de la France et de l'étranger.

    Sa clientèle, qui ne compte que des connaisseurs, comprend les plus fins gourmets du monde entier. L'exactitude et la ponctualité de ses livraisons ont fait que certaines vieilles maisons françaises et étrangères lui sont fidèles depuis cent ans et plus.

Références documentaires

Documents figurés
  • " T. Hine et Cie ". In : L'Illustration économique et financière, n° spécial, Charente, 1922.

    p. 70
Bibliographie
  • Sepulchre, Bruno. Le livre du Cognac. Trois siècles d'histoire. Paris, 1983.

    p. 224-226
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Van Riesen Wulf