Dossier IA17045466 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Carrelets
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde
  • Commune Barzan
  • Cadastre 2009 OC

Les carrelets de Barzan ne figurent pas sur le plan cadastral de 1833. Comme sur toute la côte saintongeaise de l'estuaire, le phénomène ne touche la commune qu'à partir de l'Entre-deux-guerres, de manière encore très limitée, lorsque, parmi la population aisée et/ou d'arrière-pays, se développe la mode de disposer de cabanons en bord de mer, pour bénéficier d'un site agréable et pratiquer une pêche davantage de loisir que lucrative. Les falaises vives que l'on trouve à Barzan se prêtent particulièrement bien au développement de ce type de pêcheries : ici, la marée haute vient jusqu'au pied de ces falaises et que l'on n'a donc pas besoin d'établir de trop longues passerelles entre la côte et l'abri, comme c'est le cas dans les marais plus au sud ; les éboulements de falaise nécessiteront toutefois ici aussi d'avoir recours à cette technique.

Sur une photographie aérienne de 1949, on compte à cet endroit une dizaine de carrelets, une douzaine sur une photographie similaire prise en 1956. On en dénombre seize sur une photographie aérienne de 1976, tout comme aujourd'hui.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle

La pointe qui ferme la baie de Chant-Dorat au sud-est, et la ligne de falaises qui la prolonge portent un ensemble de carrelets, installations en bois utilisées pour la pêche. Un carrelet, construit en bois, est constitué d'un cabanon aménagé avec plus ou moins de confort, installé sur une plate-forme reliée au bord de la falaise par une estacade plus ou moins longue. Un filet de pêche carré à petites mailles, tendu sur un cadre en métal de quatre mètres sur quatre, est fixé à l'avant du cabanon. A marée haute, ce filet est alternativement descendu et relevé à l'aide d'un treuil, afin de capturer crevettes et petits poissons.

  • Murs
    • bois
  • Statut de la propriété
    propriété privée, Chaque carrelet appartient à un propriétaire privé et fait l'objet d'une déclaration administrative.

La construction d'un carrelet répond à une réglementation (forme, couleurs, matériaux) qui a pour objectif d'homogénéiser les pratiques.

Bibliographie

  • Pêches traditionnelles des rives saintongeaises de la Gironde. Société des amis de Talmont, éditions Confluences, 1999, 95 p.

    p. 75-77

Documents figurés

  • 1833 : plan cadastral de Barzan.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 5216
  • Vues aériennes depuis 1920 sur le site internet de l'IGN www.geoportail.gouv.fr.

Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2012
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers