Dossier IA17046621 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Carrelets
Auteur
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
  • Commune Saint-Palais-sur-Mer
  • Lieu-dit

La pêche à la crevette à l'aide d'un carrelet est pratiquée à Saint-Palais-sur-Mer depuis au moins le 18e siècle. La technique est décrite en détail par Henri-Louis Duhamel du Monceau, en 1769, dans son Traité général des pesches, avec une illustration montrant à quoi ressemblent ces premiers carrelets, exclusivement maniés par les femmes et les filles. Encore dénué d'un abri couvert, le carrelet se limite alors à une petite plateforme en bois, équipée d'un garde-corps. Supportée par quatre pieux, elle est reliée à la rive non pas par un estacade mais par deux rangs de perches, l'une pour poser et avancer les pieds, l'autre pour se tenir par les mains. D'autres perches du même type relient les carrelets entre eux. Depuis le carrelet, la pêcheuse fait descendre plusieurs petits filets tenus par un cadre de bois, avec un appât.

Quelques carrelets apparaissent sur les cartes postales du début du 20e siècle, et leur nombre augmente fortement dans l'Entre-deux-guerres. En 1935, le conseil municipal de Saint-Palais s'inquiète de leur multiplication anarchique, et décide en 1936 de limiter leur construction sur certains secteurs. Cette réglementation est cependant peu suivie d'effets, malgré le classement du site des Pierrières, notamment, en 1938.

Le nombre de carrelets explose après 1945. Chaque propriétaire cherchant à bénéficier d'un tel endroit, au calme, en bord de mer, les carrelets sont désormais équipés d'un cabanon où l'on peut se tenir à l'abri. Pas moins de 35 carrelets sont recensés à Saint-Palais en 1981 : 5 le long de la corniche de Nauzan, 11 au Pont du Diable, 15 entre les conches du Platin et de Concié, 16 au Puits de l'Auture. Beaucoup ont été détruits lors de la tempête de 1999, puis reconstruits pour la plupart.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 20e siècle

Un carrelet, construit en bois, est constitué d'un cabanon aménagé avec plus ou moins de confort, installé sur une plate-forme reliée au bord de la falaise par une estacade plus ou moins longue. Un filet de pêche carré à petites mailles, tendu sur un cadre en métal de quatre mètres sur quatre, est fixé à l'avant du cabanon. A marée haute, ce filet est alternativement descendu et relevé à l'aide d'un treuil et d'un contre-poids, afin de capturer crevettes (d'août à octobre) et petits poissons (sardines ou "gattes", petits maigres ou "maigrettes", etc). Propriété privée, le carrelet est souvent un bien familial qui se transmet de génération en génération.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Maison indépendante
  • Statut de la propriété
    propriété privée, Chaque carrelet fait l'objet d'une autorisation d'occupation temporaire du domaine maritime ou fluvial, délivrée par l'Etat pour 5 ans renouvelables.

La construction d'un carrelet répond à une réglementation (forme, dimensions, couleurs, matériaux) qui a pour objectif d'homogénéiser les pratiques.

Documents d'archives

  • Archives municipales de Saint-Palais-sur-Mer, 1T 209. 1980-1984 : recensement et régularisation des carrelets à Saint-Palais-sur-Mer.

Bibliographie

  • Duhamel du Monceau, Henri-Louis. Traité général des pesches, et histoire des poissons qu'elle fournissent. Paris : De la Marre, 1769.

    section 2, chapitre 2, p. 35-36
  • Magrenon, Stéphane. Histoire de Saint-Palais-sur-Mer : naissance et essor d'une station balnéaire (1826-1939). Saint-Palais-sur-Mer : Keïmola, 2013, 364 p.

    p. 246-247

Documents figurés

  • Vues aériennes depuis 1920 sur le site internet de l'IGN www.geoportail.gouv.fr.

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2015 ; Dernière mise à jour en 2015
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.