Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bureaux et logements, actuellement restaurant dit Maison du douanier

Dossier IA33007566 inclus dans Port de Saint-Christoly-Médoc réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsMaison du douanier
Destinationsrestaurant
Dénominationsmaison, bureau
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde (rive gauche)
AdresseCommune : Saint-Christoly-Médoc
Adresse : 1 route de
By
Cadastre : 2012 F1 214

Pour suivre et superviser le chantier de dragage du chenal de navigation entre Pauillac et l'embouchure de l'estuaire, la nouvelle subdivision du Service Maritime des Ponts et Chaussées s’établit à Saint-Christoly-Médoc. Des bureaux et le logement pour le personnel détaché sont construits selon des plans datés du 25 mars 1914.

Il s’agit d’un bâtiment à étage avec grenier, construit en pierre de taille et brique, surmonté d'une charpente en bois couverte en tuiles plates. Le rez-de-chaussée s’organisait d’un coté avec deux entrées, une cuisine, une salle à manger et un cellier, et de l’autre la chambre de l’ingénieur, un magasin, un débarras et l’escalier. L’étage comprenait deux chambres à coucher, une pièce pour les archives, le cabinet du conducteur et un bureau. Chaque pièce de vie avait une cheminée aménagée dans un angle. La coupe transversale montre que les fondations reposaient sur des "fers ronds" et du remblai de sable.

Le projet prévoyait également "un hangar en charpente, couvert en tuiles, destiné à servir de magasin pour abriter les approvisionnements nécessaires au service des dragages de la Gironde". Ce bâtiment a disparu depuis.

Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, la maison est convertie en hôtel-restaurant avec l'aménagement d'une véranda au nord-est, face à l'estuaire.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1914, daté par source
Auteur(s)Auteur : Joly ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par source

La maison est située au bord de la Gironde, à l’ouest de l’entrée du chenal.

Bâtie en brique et pierre de taille, elle s’élève sur un étage. Son extension, sous une véranda, s’ouvre sur l’estuaire et abrite une partie de la salle de restaurant.

Mursbrique pierre de taille
calcaire
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
TypologiesIB1
État de conservationremanié

Estuaire

TRAVEE2
FORBAIElinteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUEperpendiculaire
POSPARCen retrait
ORIENTnord-est
VUEvue sur estuaire
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Fonds du port Autonome de Bordeaux 2002/086 n°541

    Construction d'un bâtiment en maçonnerie au port, pour la subdivision de St-Christoly, 25 mars 1914.

    "art. 1 - OBJET DU MARCHE - Le présent marché a pour objet la construction, près du port de St-Christoly, d'une maison élevée d'un étage devant servir de logement et de bureau pour le personnel de la Subdivision ; il comprend tous les travaux de terrassement, de maçonneries, de carrelages, de charpente, de couverture, de menuiserie, de plâtrerie, de marbrerie, de serrurerie et de vitrerie, qui sont nécessaires pour la rendre habitable. (...)

    art. 2 - DESCRIPTION SOMMAIRE - Le bâtiment, comprenant un rez-de-chaussée élevé d'un étage et grenier, sera construit en pierres de taille et briques surmonté d'une charpente en bois couverte en tuiles plates".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Construction d'un peyrat au port, 9 janvier 1908.

    Archives municipales, Saint-Christoly-Médoc
Documents figurés
  • Dessin du bâtiment. par Joly (ingénieur ordinaire), 25 mars 1914.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux : Fonds du Port Autonome de Bordeaux, 2002/086 n°541
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline