Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bourg de Saint-Dizant-du-Gua

Dossier IA17044067 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsbourg
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Dizant-du-Gua

Le site où s'est implanté le bourg, est occupé depuis au moins la période gallo-romaine comme en témoigne la découverte de vestiges sépulcraux dans l'enceinte du château de Beaulon. Le bourg s'est développé au Moyen Age autour de l'église, en face de laquelle le château de Beaulon, siège d'une seigneurie, constituait un contre-pouvoir. Occupés par le cimetière, les abords de l'église ont été réamanégés en 1861-1862, dix ans après le transfert du cimetière vers la sortie est du bourg. Les bornes en pierre qui délimitent aujorud'hui encore ses alentours, marquent l'emplacement de l'ancien cimetière. Des cartes postales de 1900 environ montrent que l'angle nord-ouest de cet emplacement est alors occupé par un petit bâtiment couvert d'un toit en pavillon. Il est remplacé en 1921 par le monument aux morts. Si de nos jours, la rue Saint-Vincent constitue l'axe principal du bourg, c'est de part et d'autre de la rue Alcide-Gaboriaux que le bourg s'est principalement étendu jusqu'au milieu du 19e siècle. Outre le château et l'église, l'actuelle rue Saint-Vincent n'était auparavant bordée que par une poignée de maisons. L'extension du bourg dans la seconde moitié du 19e siècle s'est traduite par le tracé d'une nouvelle rue, la rue de la Poste, conçue pour relier l'ancienne rue principale (rue Alcide-Gaboriaux) à la panification (2 rue de la Panification), au château de Beaulon et à l'église. Peu à peu, commerces et habitations se sont implantés le long de la rue Saint-Vincent. Dans les années 1950-1960, la construction de la mairie-école, du terrain de sport et du foyer rural a parachevé ce déplacement de l'activité principale du bourg vers le nouvel axe à l'ouest. Ces dernières décennies, l'installation d'entreprises artisanales et de commerces a fini de relier le bourg à la rivière du Taillon.

Période(s)Principale : 19e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le bourg est situé à proximité de la rivière du Taillon, sur sa rive droite, et sur le versant sud d'une hauteur qui culmine au nord au moulin de Biron. Il s'organise principalement autour de deux axes de direction nord-sud : la rue Alcide-Gaboriaux, qui constitue l'axe le plus ancien, et la rue Saint-Vincent le long de laquelle se trouvent notamment l'église, le château de Beaulon et la mairie-école. La rue du Presbytère, la rue de la Poste et la route du Pible assurent le lien entre ces deux axes principaux. Le bourg regroupe plus du tiers des habitations de la commune. Les constructions sont toutefois plus denses au nord, entre la rue de la Poste et la rue du Presbytère, et le long de la rue Alcide-Gaboriaux, ancien coeur du village. Elles sont alignées le long des rues, ou bien regroupées autour d'impasses et de cours communes. L'habitat se fait moins dense dans les coeurs d'îlots et au sud de la rue Saint-Vincent, à mesure que l'on descend vers le Taillon.

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Charente-Maritime. 2 O 1797. 1849-1864 : aménagement du nouveau cimetière de Saint-Dizant-du-Gua et déblaiement de l'ancien.

  • A. M. Saint-Dizant-du-Gua. Registres des délibérations du conseil municipal.

Documents figurés
  • Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle. 78 Fi : cartes postales du fonds Claude Aubineau.

Bibliographie
  • Dufour, Jacques. Recueil de documents sur l'histoire de Saint-Dizant-du-Gua.

    Archives municipales, Saint-Dizant-du-Gua
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.