Dossier d’œuvre architecture IA17045337 | Réalisé par
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Estuaire de la Gironde
Bourg de Chenac
Auteur
Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde - Agglomération Royan Atlantique
  • Commune Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet
  • Lieu-dit Chenac
  • Cadastre 1832 C  ; 2009 OC

Le bourg de Chenac, mentionné sur les cartes de la région au 18e siècle, n'a conservé que peu d'éléments antérieurs à la Révolution. On relève quelques constructions ou éléments de constructions à l'ouest et au sud de l'église, notamment allée de la Fontaine (un linteau de porte en accolade, du 15e ou 16e siècle ; des maisons du 18e siècle). La grande majorité des bâtiments aujourd'hui visibles remonte au 19e siècle, en particulier aux années 1850-1880, époque de grande prospérité viticole. La construction de la mairie-école en 1906 a étendu le bourg vers l'est. Le bourg a malgré tout conservé son aspect groupé, avec l'église pour centre, qui apparaît déjà sur le plan cadastral de 1833.

Le bourg de Chenac est situé sur une hauteur (56 mètres d'altitude à la mairie, 47 au cimetière) d'où l'on aperçoit l'estuaire de la Gironde. Ses constructions sont regroupées autour du noyau ancien constitué par l'église et l'ancien presbytère. L'axe principal, qui tangeante ce noyau, est constitué par la rue du Clocher et la rue des Vallons, avec un embranchement vers l'est par la route du Pineau. Quelques rues secondaires et impasses prennent naissance à cet axe, en particulier vers le sud et l'ouest. Le long de ces différentes voies, l'habitat présente un caractère relativement peu dense, la plupart des maisons disposant d'une cour, d'un jardin, voire de petites dépendances. Le parcellaire est plus resserré autour de l'impasse des Petits loups et de la rue de l'Oumade. Il se relâche à mesure que l'on s'éloigne du centre du bourg, avec même quelques exploitations viticoles, encore en activité ou non, le long de la rue des Vallons, vers les Oumes.

  • Carte du cours de la Garonne depuis son embouchure jusqu'au bec d'Embesse, par Desmarais, 1759.

    Archives nationales, Paris : F14 10059/1
  • Chenac, carte postale vers 1910.

    Collection particulière, Paris Patrick
  • Vue générale du bourg de Chenac, sur la route de Saint-Seurin-d'Uzet, vers 1910.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 78 Fi
  • Le bourg de Chenac vu depuis l'ouest, carte postale vers 1930.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 78 Fi
  • Chenac, l'église, rue principale, carte postale vers 1960.

    Collection particulière, Paris Patrick
  • Vue aérienne du bourg de Chenac, carte postale vers 1960.

    Collection particulière, Paris Pierre
  • Vue aérienne du bourg de Chenac, carte postale vers 1970.

    Collection particulière, Paris Pierre
  • Vue aérienne du bourg de Chenac, carte postale vers 1980.

    Collection particulière, Paris Pierre
  • Chenac, l'église, rue principale, carte postale vers 1910.

    Collection particulière, Paris Patrick

Annexes

  • Annexe n°1
Date d'enquête 2012 ; Date(s) de rédaction 2012
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel
Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers